Sur la route des anges

Chaque lueur qui vient réchauffer

                                  
la chair de notre demeure
                                   
et que nous faisons naître
                                      
sur ses rêves enfouis
                             
a désormais le reflet de ton sourire …
 
 
 
 
A toi qui dessines un coeur
sur chacune de mes peines
et qui fais de ma vie
un tam tam magique
une aile d’oiseau
A toi qui transformes
 les plus beaux rires d’écolier
en contes pour nos rêves
enrobant tous nos nuages
de tes couleurs tahitiennes
Tu es à la fois tous les feuillages
et toutes les écorces
et la peau lisse de leurs fruits
assoiffés de pluie et de soleil
tu es toutes les mers ennivrantes
et tous leurs galets bleus
si superbement pailletés d’écume
comme tes yeux
Tu es la caresse du vent
et la douce fluidité du sable
le manteau d’étoiles
qui me réchauffe et me protège
et l’eau vive qui fait de mes pensées
une rivière sacrée
Tu t’endors sur ma chair
et t’éveilles contre mes mots
avec de subtils baisers d’enfant
et les plus belles rimes du ciel
se sont désormais gravées
sur tes paupières
Et, à chaque instant tu me souffles
« …Ecris maman, écris
tout ce que je n’ai pas pu dire
tout ce que mon coeur te dicte
et qu’il faut éperdument vivre
imperturbablement AIMER… »
 
A Yoann
 » l’enfant des volcans »
 
 
 
Est-ce ton poème
Est-ce le mien …
sûrement nos deux inspirations
intimement mêlées ! 
Et c’est de toi
que je puise la force aujourd’hui
de rendre hommage
et de célébrer par la vie
ce jour du 23 octobre
où tu pris la route des anges
pour, de ton paradis,
et chaque jour,
nous inonder d’amour…
 
 
Soleil Coeur rouge Arc-en-ciel Rose rouge Soleil Coeur rouge Arc-en-ciel Rose rouge Soleil 
 
  

4 réflexions sur « Sur la route des anges »

  1. Nanie Nanie – 23 Oct., 2009 quel merveilleux poème sorti tout droit de ton cœur une belle photo de ton petit qui sourit et te dis Maman courage ne pleure plus je t’aime et je veille sur toi…. je
    t’ai envoyé un mail ma chère petite Sabine avec une très belle histoire ce que j’ai oubliée de préciser, c’est que cette histoire est vraie ! je l’a trouve remplie d’espoir puisse t-elle te donner
    la force de continuer ton chemin sous la protection de ton cher Yoann
    je t’embrasse bien affectueusement toi et les tiens en cette journée où des bougies seront aussi allumées chez moi pour qu’elles puissent emporter nos prières vers ton cher fils…
    à bientôt
    Nanie

    J’aime

  2. Philippe P – 23 Oct., 2009 Je suis l’étoile scintillant de la nuit qui te réchauffe et t’inonde la-haut de mon amour, je suis le soleil qui respire par mon souffle chaud et qui t’apporte la chaleur
    et l’étreinte d’un fils qui pensent à toi, je suis l’arbre qui te protège quand la pluie vient glisser le long de ton visage pour que cesse les pleurs des anges, je suis un tout qui fait un
    ensemble de chair, même si je ne suis pas ton fils, sache seulement que ton fils est partout avec toi chaque jour, chaque seconde qui s’écoule de ta vie et des nôtres, yoann est la à mes côtés et
    m’aide pour t’écrire en cette journée……
    Une belle et lumineuse journée….
    Philippe

    J’aime

  3. Sarah Pelaud – 24 Oct., 2009 dans les yeux du mino que je vois sur cette superbe photo ,je vois tres nettement « Yohan » (pardon si l’orthographe n’y est pas !)que j’ai connu au bouil ,il etait mon
    voisin et je m’en souviens bien….discret,timide …curieux …et puis d’un coup on l’a moins vu ,me sembmle que l’ecole ou l’apprentissage y etait pour qq chose … j’ai vu ton fils tres souvent
    et dans cette photo en noir et blanc je ne me trompe pas,je le reconnais ,pour moi c’est chouette de te le dire ,……………..ahhhhhhrrrffffff ;………..les ames du bouil …………… Je
    m’arrete la ,suis pas assez dévoilée ,surtout ne suis pas prete ……. j’ai peur de jamais l’etre …….sniiiiiiiiiif

    J’aime

  4. EvaJoe Des mots – 26 Oct., 2009 Quand il était enfant, il disait je suis là maman, quand il était adolescent il disait non maman, quand il est.. partis il disait je reviens maman, depuis il ne t’a
    plus quitté alors qu’il s’est envolé à tout jamais pour les cieux, mais là bas il est encore plus prés de toi. Magnifique poème qui dit bien ce que tu vis au jour le jour.Magnificence des mots qui
    célèbre ton enfant et qui le pare de mille couleurs chatoyantes que tu as su nous redire.
    Lorsque je célébrais l’anniversaire de naissance de mon fils j’ai pensé l’enfant de Sabine est né à Dieu ce 23 octobre 2008. C’est ainsi que l’œuvre d’adoption ou j’ai eu mon autre fils disait en
    parlant des petits enfants qui s’envolaient vers les anges à leur arrivée en France.

    Joëlle

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :