Le plus beau des échos naïfs

Le soleil était …d’une somptueuse timidité
 
 

 

 et le ciel esquissait des croquis espiègles …

 

lorsque nous accrochâmes à ton envol, et en cette « fête des anges », ce qui pouvait symboliser le mieux
                     la beauté
de tes rires
                  et  la
candeur de nos complicités !
 
 

 Il est également tout vêtu de fleurs, comme ces deux coeurs parsemés d’oiseaux que nous
déposâmes en avril dernier et qu’il surplombe à présent de son regard tendre.
Et, nous avons remercié la providence, car il est le « dernier de la collection » !
 
J’ignore de quelle matière ni dans quel environnement ces fleurs ont 
été confectionnées , mais, en me penchant pour les couvrir de baisers, j’ai senti comme une délicate senteur de
miel et le toucher sur cette adorable peluche me sembla soyeux …
 
 

 

Oubliant brume et fatigue, j’aurais parcouru mille et mille kilomètres …
                       pour
te le déposer
Et j’eus cette fois infiniment de peine à te quitter ici,
  mais, je le sais et me rassure …
      on ne se quittera viscéralement jamais Rose rouge
 

Coeur rougeCoeur rouge

 

De là, sommes partis découvrir un univers magiquement suave et moelleux, aux parfums de fruits
rouges, et de la même douceur colorée que la goyave …

 

 où le soleil le matin hisse les lueurs d’une poésie rebelle …

 

J’y ai aimé ce joli reflet mauve, guimauve, dont les caprices de mon numérique l’ont
délicieusement enrobée et, en fond …ces lettres de la « liberté » !

 

Et voici le merveilleux petit jardin d’amour qu’elle créa, mon ange,
au pied d’une affiche parlant de Martin Luther King
                …pour y déposer et
honorer ton coeur !
 

 

 Puis, après avoir goûté sans limite à la tiède sérénité de ce lieu enchanteur, nous allâmes déambuler entre
une myriade de tissus, de vapeurs d’encens, de parures et de coussins pailletés …
Nous y dénichâmes ce ravissant petit bonnet…du bonheur, des gerbes de rires et ces magnifiques « bouquets tout en
bonbons » !
 

 

Et, dans la collision des senteurs et des sons, des images et des chimères…
 

                          
Me resteront gravées…

                               
face au monde
                    les mains de
nos deux princesses
                         sublimement
entrelacées
 
 

  

je vous laisse pour ce soir, vous fondre dans la pureté de ces courbe et peut être rejoindre un peu plus tard la rencontre qui suit

                          
entre l’homme et l’oiseau …
                                                
                                      Coeur rouge     Rose rouge      Coeur rouge
 

3 réflexions sur « Le plus beau des échos naïfs »

  1. Nanie Nanie – 2 Nov., 2009 que d’émotion dans cet article …un merveilleux petit nounours au saveur de miel ….toute la douceur de l’amour !
    Lola a un bien joli bonnet et je raffole des bouquets bonbons que de belles couleurs vives !
    oui main dans la main…. c’est un moment de tendresse partagée…..

    J’aime

  2. je découvre toute la douceur et la profondeur de ta poésie pour ce partage aux senteurs fleuries et je me trouve je l’avoues à court de jolies paroles pour étayer cet écrit passionnément touchant

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :