Les emplettes du bonheur

Mercredi dernier fut une journée toute enveloppée par les flammes d’un soleil doux comme un
foulard, une berceuse, et chaud comme le voyage, gravant sur notre chair le plus pur des emblèmes

                                    
« le bonheur » !
 
Et Coeur rougejamais Coeur rougenous ne reçûmes Coeur rouge plus beau cadeau de Noël Coeur rouge
que celui-ci…
 
 

Ce mercredi, vous l’aurez deviné, fut le jour des premiers achats consacrés à notre « imminent » départ vers
Sokone, au Sénégal. Le seuil de notre porte à peine franchi, j’ai eu irrésistiblement envie de réaliser cette photo, représentant un échantillon de chacun des produits que
nous emmènerons, tellement elle représente déjà pour moi (pour nous) le tout début d’une… »grande histoire » et, surtout, l’évocation en image de cette échelle du bonheur cité plus haut et qui
fut, ce jour-là et en nous … « extraordinairement surdimensionnée » !
Oui, il manque …des cahiers, et des crayons !  Oubli des plus grottesques quand on se
souvient que  …je travaille en école (!!!). Bon, le 1er qui rigole se prend …un bon coup de règle en bois sur les doigts …!!! 
Je sais aussi …j’aurais dû conserver ces intenses et inoubliables instants de bonheur pour la fin mais, ces
emplettes ont fait de nous
                     des enfants
tellement emportés, comme ivres d’allégresse, et aussi de paix …
       car  Coeur rougeil n’y a pas plus beau cadeau reçu Coeur rougeque celui Coeur rougequi nous fait ouvrir sans limite le  coeur
Coeur rougeau partage
…..
 
Pour ceux et celles qui auraient ouvert ce blog en cours de route et n’auraient pas encore eu le temps de
cheminer sur tous les écrits, vous découvrirez la façon dont est né notre projet de partir à Sokone dans la  rubrique « Rencontres » sur le billet intitulé « Renaître avec
2009 »                             
                                   
Soleil Rose rouge Soleil

 

Autre emplette du bonheur, également synonyme de « rêve d’enfant » !

Partir un jour aux côtés des pêcheurs sénégalais faisait partie d’un de mes rêves secrets, et, parmi tous ces petits
tiroirs où mes aspirations aiment à se blottir, j’en ouvre un de plus ici ; elle a un prénom léger comme la robe de son fruit, et son feuillage, d’une exquise fraîcheur, se déploie en un
long manteau de sommeil où jolies lèvres vermeilles se glissent ça et là …elle s’appelle
                                                   
« treille »
                          
et rime avec   « merveille » !
 
 

 Ah ! Que de mots ma plume va pouvoir faire naître sous cette généreuse alcôve bâtie dans le ciel
!
Elle partira dans le prolongement de la terrasse jusqu’au sapin, s’étirant sur 4 mètres de longueur par 3
mètres de largeur…
                      et je
revois les innombrables treilles, maintes fois croisées, et égayant les jardins de la Galice ! Ce sont d’ailleurs elles qui nous ont décidé à laisser s’échapper enfin mon rêve de son tiroir
secret…
 
                  
Aujourd’hui, le vent qui souffle entre nos pierres ressemble à s’y méprendre à celui entendu au « Domaine du Sauvage » en Aubrac (et l’on retourne, une fois de plus,
sur le Chemin de St Jacques !),
et il nous faisait penser 
aux « Hauts du Hurlevent » …
 
 
 
Aujourd’hui, abrités sous cette antre craquant de toutes parts des colères de l’hiver, et, d’ici 9 jours à peine,
dans une case …sur un autre continent !
 
            Comme nos doigts
sur le sable, libres et fous,
              nous pouvons dessiner sur nos
vies
             autant de sillons, de formes et de
visages
            que nos coeurs auront envie de nous dicter
 
                 Passez un
splendide week end
                     entre
…une « forêt de dessins »  !  
 

7 réflexions sur « Les emplettes du bonheur »

  1. Philippe P – 13 Déc., 2009 Ail….mes doigts!! Même pas rigoler….bon presque…..intérieurement seulement….
    Je ne peut que te féliciter pour ce que tu fais pour eux, je sais que vous allez passée de merveilleux moment de rencontres, riches en couleurs, riches en émotions…
    Les premières grappes de raisins sont prévues je pense dans 5ans environ….
    Un merveilleux dimanche à tout le monde….

    J’aime

  2. pèlerins fous – 13 Déc., 2009 5 ans ! C’est long !j’aurai déjà plein de cheveux blancs (Rires). Ici, on nous a dit 3 ans….les terres alsaciennes seraient-elles donc à ce point plus paresseuses ?
    Promis (à condition que je n’oublie pas !), bon je vais déjà mettre le post-it : je t’enverrai la 1ère grappe !!! Magnifique week end à toi !

    J’aime

  3. Philippe P – 13 Déc., 2009 Des cheveux blancs……!!!! J’en ai déjà…..Loin de la que les terres alsaciennes soit paresseuses, elle prennent leur temps pour mieux être savourer….Comme le vin je
    serai patient pour attendre la 1er grappe…..

    J’aime

  4. Nicole crouzillac – 15 Déc., 2009 Emportez vos trésors,
    donnez-les, dedans, dehors.
    Passez de bons moments
    et contentez beaucoup d’enfants.
    Ramenez beaucoup de souvenirs,
    pour nous ravir.

    En tout cas, passez de BONNES FETES
    sans maux de têtes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J’aime

  5. pèlerins fous – 15 Déc., 2009 Non, promis Nicole …on mettra nos chapeaux ! « Nos trésors », comme tu dis, seront-ils à la dimension des richesses que nous allons recevoir de cette terre chaude dans
    son âme et si accueillante ? Je compte bien tout vous faire partager en tout cas et partirai en emportant dans mon coeur vos voix vos sourires et tous nos souvenirs….Passez des FETES MAGIQUES
    vous aussi en attendant !

    J’aime

  6. EvaJoe Des mots – 20 Déc., 2009 Vous voici tous les trois à la veille d’un arrêt sur vos vies, d’un temps d’amour et de paix partagés avec ceux que vous allez côtoyés pendant cette semaine. Ce sera
    vous en êtes convaincue et nous aussi un moment inoubliable, un temps de noël si différent que j’avoue vous enviez, mais n’ai je point vécu d’autres choses différentes qui rejoignent les vôtres
    lorsque demain les sourires des enfants rejoindront le sourire de mon enfant lorsque je l’ai rencontré et aimé d’un amour si profond que la vie entière j’en ai gardé des séquelles.
    Qu’en cette terre d’Afrique vos pas s’enfoncent à jamais dans les pas de ceux que vous allez rencontrer , vivez intensément ses moments de pur bonheur, passez avec tous ceux que vous allez
    rencontrés ou croisés le plus beau noël de votre vie, chargé d’émotion, de joie, d’amour et de mille et un petit bonheur qui vous feront aimer encore plus la vie. Je ne puis que vous souhaitez
    cela, ramenez dans vos yeux et vos bagages les senteurs, l’amour, la vie des figures inoubliables que vous allez rencontrer.

    J’aime

  7. pèlerins fous – 20 Déc., 2009 Merci, mon Evajoe et « p’tite soeur des mots » et …quels mots ! Je ne serai pas longue (pour une fois !) mais, en réponse à ton commentaire, je ne puis te dire que
    ceci « Oui, nous partirons avec une pensée toute spéciale pour « Luc », l’enfant que vous êtes partis chercher sur cette terre d’Ethiopie et à qui vous avez tout donné de votre coeur, sans laisser la
    moindre miette ! Et, à la lueur des sourires, des rires et des regards…nous nous rapprocherons encore un peu mieux de votre superbe démarche !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :