Un plaisir simple retrouvé

Eh non, gentilhommes et gentes dames, on ne fait pas que goûter aux saveurs quelque peu « importunes » de plastique
fondu dans une poêle au sein de notre fantasque logis,
                   
et, histoire d’émoustiller non seulement vos papilles gustatives mais encore de les mener vers les plaisirs de « rêves et sentiers oubliés »,
je vous invite à chausser vos galoches d’hiver, réécrire à la plume les lettres du mot « terroir » …
un attelage de chevaux semble s’être arrêté devant notre perron,
j’entends le bois de leurs sabots frapper les dalles de notre cour,
et la vibration de leurs naseaux, tout écumants de brume …
et je repense à Doisneau
avec des yeux d’enfant figés
sur les carreaux de nos tabliers !
 
C’est tout ce qu’évoqua en nous
les images qui vont suivre
et la simple contemplation d’un joli pochon !
 
Tout commença par cette plantureuse bouteille de lait …
 
 
 
Elle contient 5 litres de lait Bio, à placer dans un endroit frais . Nous avons donc choisi un de nos placards
muraux qui offrent toute l’exquise fraîcheur des caves !
 
Puis, nous avons laissé le lait se cailler l’espace de 3 à 4 jours.
Passé ce délai d’attente, et nos coeurs déjà tout palpitants de joie, nous avons versé le tout dans un
pochon
 
 
 
 
 Puis, n’avons cessé de regarder amoureusement le pochon suspendu …à nos instincts de gourmets mais aussi aux
sources du passé !
 
 
 
 
 
        Avec nos chats toutefois…l’opération fut difficile à « sauvegarder »
!!!
 
 

 

 3 à 4 jours de patience encore…avant de pouvoir ôter et découvrir avec un certain ravissement le contenu du
« pochon surprise » !

 

 

Il suffira alors de travailler (à la fourchette ou au mixeur) cette tendre substance, de la même façon qu’un
sculpteur face à un de ses sujets chéris …
 
 

pour obtenir un merveilleux fromage qu’on pourrait baptiser….?… tout simplement « amour », qu’en pensez vous
?
Vous pourrez l’accompagner de tous les délices qui vous passeront par la tête !
 
En ce qui nous concerne, un gentil p’tit cru …
 
 
 
 
et une onctueuse crème de marrons étalée sur une large tranche de pain
 
 
 
ont suffi à nous faire retrouver
le goût du passé,
de l’authenticité
et de la vie !
 
j’ai tant de plaisir à vous les faire partager aujourd’hui  Gâteau d'anniversaire
 
Vive les plaisirs simples
et vive celle qui, sous ses jurons, les a toujours blottis …
     la Vie ! 
 
Et un « merci » tout particulier et, tout gorgé d’amitié ,
 Coeur rouge à nos amis « Christian et Laurence »  Coeur rouge
qui « dégottèrent »  avant nous ce trésor  !
 
Soleil Cadeau Soleil Cadeau Soleil
 
 
   

3 réflexions sur « Un plaisir simple retrouvé »

  1. Nanie Nanie – 9 Nov., 2009 coucou !
    rohh zut alors ! c’est pas de la chantilly ! lol ! superbe aventure que celle de ton fromage alors tu as tout de même bien partagé un peu de cet « amour » avec tes chats non ?

    J’aime

  2. Nicole crouzillac – 16 Nov., 2009 je préfère cette recette à celle d’oeuf au mimosa (enfin, si on veut!)
    c’est vrai que de refaire certaines recettes de nos enfances nous mettent tant de baumes sur nos coeurs.
    quant au fromage, moi je le baptiserai « une réussite de Sabine » à ne déguster qu’avec modération dans la
    sérénité, avec une musique douce, et si on veut (!!!!) entre amis (attention qu’ils ne mangent pas tout à ta place!!!)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :