Ravage

Je ne suis pas venue ici vous parler de la tempête meurtrière surgie il y a 2 nuits, et qui a tout
spécialement ravagé nos côtes…les journaux télévisés s’en chargeront mieux que moi !
Je viens plutôt vous offrir un temps de pause et de méditation, au travers de quelques clichés pris hier après-midi,
peu après le départ du vent , et qui ont fait naître en moi ces messages …
  
Quelle que soit notre histoire, les épreuves peuvent faire de nous le plus beau des paysages insolites
 

 

Les choses doivent parfois disparaître, pour mieux renaître ensuite …
 
1ère jonquille…première et pour l’instant solitaire !
 
 
La sérénité est le nectar de la souffrance …
 
 
De la peupleraie : vue sur l’église romane de Champagne (en Charente Maritime !)
 
 
Sur le chemin, tu trouveras toujours au moins 2 mains, 2 bras, qui t’entraineront vers la lumière …
 
 
 
 
Il n’y a pas de refrain triste, que des notes enfouies qui rêvent d’exploser en feux d’artifice …
 
Qu’il était beau notre « marais à grenouilles » ,
il m’a semblé prier !
 
 
i Rose rougemRose rougem Rose rougee Rose rougen Rose rougesRose rougee      c Rose rougeo Rose rougeu Rose rouger Rose rougea Rose rougegRose rougee
 
à tous !
 
Arc-en-ciel

5 réflexions sur « Ravage »

  1. Philippe P – 1 Mar. Difficile de devoir dire adieu à ce qui nous entoure et qui nous est chère, jour après jour nous voyons et grandissons avec ce que la nature nous offre à nos yeux…….la
    nature nous fait bien comprendre qu’il faut la préserver,et de nos actes dépend de ce que nous laisserons à nos enfants, pour que eux puissent à leur tour s’émerveiller…

    J’aime

  2. pèlerins fous – 3 Mar. Oui, puissions-nous des colères de la nature, du temps et de « la vie »…en retirer des leçons de sagesse, d’espérance et réanimer avec force nos envies et nos instincts de
    BEAUTE !!!

    J’aime

  3. EvaJoe Des mots – 6 Mar. La nature est si belle, si paisible..Comme tu as bien su la croquer d’un coup de pinceau appelé photos…Je rêve de dessiner ta mare aux grenouilles.

    Les éléments se sont déchainés nous montrant que l’homme ne sait pas vivre en harmonie avec la nature. Il la défie sans cesse. Et….

    J’aime

  4. Nicole crouzillac – 10 Mar. Que la nature est belle comme en témoignent tes superbes photos. Mais que la nature peut être terrifiante quand elle se déchaîne.
    Pour avoir subi la tempête Clauss, je pense que nous restons bien humble devant son déchaînement, que même après nous avons besoin de réfléchir, pour nous reconstruire. Nos forêts ont disparu, mais
    la nature cette année recommence à revivre et déjà les primervères, les premiers arbres sont en fleurs malgré les averses de neige !!!!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :