Au pays des vautours, suite.

Merci de vous être occupé de nos jolies mésanges durant notre absence …Au fait, avez-vous revu notre « couple
d’amoureux » ? (en rêve, bien entendu !)
  
Nous, quand nous sommes rentrés, le jardin nous avait réservé une sacré surprise …notre cerisier avait fleuri !
Entre le petit prunus qui commence à s’affirmer et le romarin qui foisonne à loisir, c’est le vrai
                                     
« fouillis du bonheur  » !
  

« Mais…va-t-elle enfin nous conter son pays des vautours ? » vous dites-vous impatients!
J’y arrive, j’y arrive, bougre d’enfants, laissez-moi reprendre mon souffle …
                          
« c’est tellement escarpé  » !
  
…et laissez-moi surtout vous présenter à nouveau nos 2 amis pèlerins « Nicole et Gilbert » chez qui et avec qui nous
avons vécu ce long week end  « inoubliable ».
Et, cette fois-ci, c’est
dans la version la plus inédite que j’ai choisi de vous les montrer…
 

    Ici
lors de leur 1er périple sur les chemins de St Jacques sur la montée d’O’ Cebreiro

 

                 Ils sont pas
magnifiques ?

                           

Ils étaient également venus chez nous, en mai dernier, pour le baptême et la 1ère communion de Lola, mais, vu
justement les circonstances, ils n’ont pu découvrir notre pays comme nous avons pu découvrir le leur …
     leurs Landes parsemées de tulipiers et de lianes de kiwis et , à quelques pas plus
loin, ce voisin de caractère qu’est le « Pays Basque » avec le relief extrême de ses montagnes où nichent les vautours et ses côtes marines aux reflets des plus chatoyants …Nous
avons vu tout cela, mais encore cheminé sur un tronçon du Chemin de St Jacques , court mais non moins délicieux, à « Sorde » ancienne halte des pèlerins sur la voie de Tours.
Si elles ne figurent pas sur l’album que je vous ai concocté, certaines images sont toutefois restées dans nos têtes
écervelées et s’y sont même magiquement ancrées , ce sont…
            dans la jolie lumière matinale et sur la route qui nous menait au point de
départ de la ballade des crêtes, la myriade de canards s’ébattant comme larons en foire sur un pent de vallée, ou dans un beau nuage de brume la jument de trait veillant sur son petit couché
juste à ses pieds  …  je vous offre ces images en rêve !
 
       Certes nos joues auront pris de vives couleurs,
mais
                                
pas autant que nos coeurs …
 
Je vous laisse à présent « escalader » les 135 photos commentées de notre séjour, en vous
dirigeant côté « albums » …vous connaissez le chemin !
 
 Je vous souhaite le séjour le plus homérique !!!  
 
 

2 réflexions sur « Au pays des vautours, suite. »

  1. Nicole crouzillac – 21 Avr. Merci pour ton billet. C’est vrai que le Pays Basque souvent nommé la montagne à vache, nous réserve bien des à pics impressionnants. Et souvent le souffle nous manque
    pour arriver tout escalader. Mais quel bonheur de pouvoir admirer
    les horizons quand le temps le permet. J’invite tout le monde à venir voir ces vues magiques.

    J’aime

  2. Nanie Nanie – 29 Avr. le fouillis du bonheur ! j’aime cette expression !
    ah merci Sabine je viens de faire un merveilleux voyage au pays Basques c’est magnifique parfois j’ai eu le vertige mas comme c’est beau et cet arbre de Judée et ces lavoirs si beaux pierres et
    verdures se côtoient c’est vraiment un bel endroit ! tiens je rime !! lol ! j’ai pu enfin venir voir tes vautours quel vol majestueux bravo pour tes belles photos et merci !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :