Le plus inoubliable des invités surprise

 
Nous étions partis faire quelques courses aux environs ce samedi après-midi là, loin d’imaginer alors qu’une surprise nous attendrait au retour….
Côté cour, sous le tilleul, où nous garons nos voitures, trônant sur l’herbe, il y avait
                                            « un sac à dos » !
  

 

« Mais, cela ressemble à s’y méprendre à …un sac de pèlerin ! »

« Mais ….où est ce pèlerin ? »

C’était un bel après-midi ensoleillé, il devait être aux alentours de 17 heures ; l’heure du goûter en quelque sorte ! Et …c’est bien normal : les enfants arrivent toujours à l’heure du goûter !!!

En nous dirigeant vers la maison, la même idée nous traversa l’esprit … »Philippe » ! ça ne pouvait être que lui …
Et, ce même prénom eut vite fait de résonner avec joie sur nos lèvres lorsque nous le vîmes, assis sur une chaise de la cuisine devant un verre d’eau…Je me souviens alors d’un grand oiseau timide blotti sous ses ailes et déployant doucement sa longue silhouette.
Il était là depuis quelques temps mais avait dû « négocier dur » son entrée avec Lola, qui était restée exceptionnellement étudier à la maison. Je crois que le mot de passe fut…
                                           « chocolat » !
  
 
Le temps d’échanger notre allégresse et notre surprise, il était déjà l’heure de se rendre chez nos amis « Christian et Laurence » (que je ne vous présente plus !), où nous étions attendus.
 
  

  « …Oui, Philippe c’est bien…ce petit regard fripon sur la droite ! »

 

 

Et, vous ne devineriez jamais, alors que Philippe n’était pas prévu comme invité, le fromage qui était lui …bien prévu au repas …

 

 » du… MUNSTER !!! »

 

 

Le munster rendrait-il à ce point euphorique ? Ou…derrière chaque pèlerin se cacherait-il un vagabond  aux instincts de …

 

 
sorcier …Brrrrrrrrrr !
  

 

Celui-ci, ma foi, semble colporter d’excellentes nouvelles …

 

« sur la maladie …de la bonne humeur ! « 

 

Et, pour terminer cette soirée …

 

 
Petite séance de « réflexologie » !
« …Christian, rentre un peu le ventre … » (hi hi hi hi hi)
 
 
 
Allez, et si on s’offrait encore un …dernier arrêt sur …
 

                                      
                                                        …bonheur !
(Et…honneur aux dames !!!)
« …Oui, oui, rassurez-vous…c’est bien de l’eau que Lola se verse dans le verre ! »
 
 
 
Je vous invite à présent à une rencontre un peu particulière avec …
 

 

un drôle de …chapeau chinois !

 

Vous avez dit …chapeau ?

 

 
 
Nous sommes à Brouage dans un petit « café brocante » où Philippe déguste son chocolat chaud !
 
 
 
Quelques pas plus loin…flairant la bonne odeur de terroir, un chat douillet aura envie de connaître d’un peu plus près ce pèlerin …
 
 
           
 
 
mais « Oh rage, Oh désespoir…Oh instinct ennemi,
 

 
où est la sortie de secooooooooooours ! »
        : un chat bien trop curieux.
 
 
 
Nous quittons la citadelle de Brouage, lieu unique pour son passé, son environnement naturel et son architecture, classée Monument Historique…
J’ai opté, quant à moi, pour son petit côté tendre et d’antan !
 
 
 
 
 
 
Nous ne quittons toutefois pas ce bel univers de sel et de vent …
 

 

 je parle de …la palourde, bien entendu !

 

 

Diététicien de passage, ne jetez pas (ne serait-ce qu’un soupçon de regard) sur l’image qui va suivre…défiant à elle seule toutes les plus anciennes coutumes charentaises sur les vertus du beurre en matière culinaire !!!

 

 
 
Vous ne rêvez pas ! Chaque palourde a bien eu droit à …sa large noix de beurre !!!
 
 
 
Philippe est également l’animateur le plus insolite de …
 

                                             
                                                             « Radio Kiwi « 
 
 
et …
 
 
                                                               
                                                           « Radio banane » !
 
 
 
 
Mais, il a bien plus d’un tour dans son sac …  
Le court reportage qui va suivre nous montre de quels stratagèmes machiavéliques certains gourmands incorrigibles peuvent user afin de dérober une simple crevette dans l’assiette d’une enfant affamée …Ames sensibles s’abstenir !
 

 

 

 
 
 
 
Ames sensibles ….continuez à vous abstenir !
Car, après quelques chants marins et quelques gorgées (enfin…la bouteille !) d’un bon Sylvaner cuvée 2008 apportée …non, je devrais dire « portée » par notre pèlerin …
 
 
 
 
 
 
 
Notre même pèlerin se sentit l’âme d’un …
 
 
.
 
 
                                                        danseur de charme !
 

 

 

Puis, quelques gouttelettes (enfin …le verre !) d’eau-de-vie …

 

 

 

suffirent à faire de lui …

 

 

 

 

 la plus irrésistible des femmes fatales !!!

 
 
 
Nous sommes déjà mercredi !
Et les journées qui défilent ont bien chacune leur note de …sentiment
 

 

C’est quoi ce joli p’tit océan dans lequel baignent nos tranches de glace ? Oh, rien de bien méchant juste…une eau un peu revigorante !

Juste de quoi affronter notre « Bruant » (ruisseau que je ne vous présente plus non plus !) et ses sentiers espiègles …

 

 

Entre le glouglou de la chantilly et celui des poissons sautillant dans l’eau, nous ne savions plus qui , de la bedaine de notre pèlerin ou de nos espèces aquatiques, émettaient le plus de bruit …!!!

 

 

 

Alors notre pèlerin, rarement à court d’idées, en dénicha une… passablement astucieuse je dois dire, celle de

 

 

se faire porter par son bâton !!!

 

 

Pour notre « tarzan de l’Est », les lianes du Bruant semblaient s’être vêtues de leurs plus jolies dentelles …

 

 
 
                 OUAH !
 

 

La nature d’ici, quant à elle, a tenu à lui livrer et lui offrir …

 

            
                                           un grand bout de son coeur !
 
 
 
 
Si nous partions pour Saintes à présent ?
Saintes et ses ruelles tonifiantes, ses ruelles qui ont « du chien » !
       Saintes et un RV incontournable, le « nôtre », celui que nous aimons par-dessus tout…
 

                               

                                                 La « Brûlerie du Puits« 

 

 

Là où sont enfouis mille et un trésor, mille senteurs et saveurs de

 

(cliché de Philippe)
 
chocolats italiens les plus divins !
 
 
 
Oh! si nos rêves pouvaient rester comme sur ce nuage,  à la fois épicé et onctueux…
Car, nous sommes déjà vendredi matin, le 24 septembre, et c’est le …grand départ !
 
 
 
Ces bâtons de marche auront été posés là durant 6 jours…
 
 
Les mains qui les tiennent ont un coeur immense et ont su panser mes plaies de leur énergie…
Ces mains renfermaient aussi un secret …celui d’avoir tenu un cadeau précieux !
Souvenez-vous, c’était en mars de l’année dernière. Il partait du Puy pour cheminer sur le camino primitivo. Arrivé au Puy, il fit à pied cet incroyable détour vers la Sumène où il resta deux jours. Avant de quitter les lieux, il emporta avec lui un cadeau laissé pour moi par Yoann…(A lire « l’enfant du printemps » à la rubrique « Des nouvelles de Yoann »).
Ce cadeau, j’ai donc eu le bonheur de le toucher à mon tour…
    il était encore tout enveloppé de la chair de la rivière et plus doux que du velours …
    il vit à mes côtés à présent
Merci, merci !
 
 
 
A toi,
petit frère des mots
petit frère de coeur
enfant diable à ses heures
je n’ai qu’un simple bouquet à t’offrir en partage
mais il scintille de mes prières
et de leur ardeur …
 
 
 
Que chacun de tes jours
ait le même reflet
de naïveté
et de fraîcheur !
 
Coeur rouge   
 
 

 
 

3 réflexions sur « Le plus inoubliable des invités surprise »

  1. EvaJoe Des mots – 7 Oct. Que d’amour dans le texte et tout cela se traduis dans le regard de Philippe croqué par l’oeil de Sabine.Comme ses six jours ont du passé vite mais que de souvenirs à
    accrocher aux ailes de la vie.

    J’aime

  2. Philippe P – 8 Oct. Mais c’est moi, franchement c’est la première fois que je suis autant prit en photo, et qu’est-ce que j’ai pu rigoler en les
    regardant, bon déjà je suis totalement innocent pour la crevette, je jure quelle était tellement crevée la crevette que crevant
    d’impatience elle crue croire qu’un instant elle alla crever d’impatience dans cette assiette ne voyant rien venir….et paf…
    elle sauta dans mon assiette….incroyable non..

    J’aime

  3. Philippe P – 8 Oct. Bon pour la palourde la je vous jure aussi que le beurre c’était du allégée à au moins 99%…si si et en plus je me rappelle du nom c’est Ultra-Light-Beurre….sinon oui le
    reste c’est du moi, vivement la prochaine fois…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :