Un jour un écho …

 

 

   » la pensée vient en marchant  » (Nietzche)

 

Je dédie cette citation à tous les dons de la vie et à toutes les rencontres qui, souvent, en émanent et font de notre chemin, jour après jour, un jardin aux sillons magiques !

 

J’ai entendu cette citation dans une salle de restaurant en Haute Loire où nous étions attablés, mes deux filles mon compagnon et moi-même, sûrement harassés par une randonnée une fois encore des plus « décapantes » ! Nous aimions tant cette contrée qu’à chaque fois que nous en foulions le sol, une seule idée nous hantait l’esprit : la parcourir de long en large, dans ses recoins les plus méconnus et refoulés, en amoureux follement épris !

Juste à côté de nous retentissaient, tel le plus féerique des échos, les voix de pèlerins, réunis autour d’une longue table. Ils semblaient regorger à la fois d’ivresse et d’une superbe plénitude. Tous s’exprimaient sans vergogne, d’une ardeur qui ne semblait jamais vouloir se rassasier ….

A plusieurs reprises, le mot « St Jacques » fut prononcé …Ces hommes l’avaient-ils donc rencontré ? Ou avaient-ils besoin, à ce moment précis, de simplement en parler, de simplement…l’imaginer ? Ma mémoire n’a pas retenu ces indices ni même le lieu exact de cette rencontre…

Je ne me souviens que du visage d’un homme, d’âge mûr, à la silhouette fine et au regard pétillant qui clama majestueusement ces mots …

        « …Nietzche disait que la pensée vient en marchant… »

Il en était si magnifiquement convaincu et offrit ces mots comme une gigantesque brassée de fleurs !

Ils résonnèrent aussitôt en moi  et eurent l’effet du plus beau tintement de cloches vibrant dans le silence …!

Et j’ai cueilli ces mots en hâte comme l’on ramasserait une fleur par crainte de la voir faner ailleurs que sous nos yeux, dans l’espoir secret de la maintenir à jamais indemne entre deux pages de notre coeur ……

Ces mots étaient désormais à moi…Du moins je les ferais miens ! Et, j’en étais le plus inconsciemment du monde déjà persuadée …ils me mèneraient loin, loin, loin ….!

 

Certes, « marcher  » avait toujours été une seconde nature …

Nous avons commencé avec nos enfants à parcourir la Haute Loire (en Auvergne), berceau de mon fils aîné  « Yoann » et région qui fut et demeure toujours.. »notre source enchantée » ! Puis nos pas nous ont amenés à vouloir découvrir les merveilles logeant à notre porte et avons ainsi traversé aux temps libres la Saintonge Romane, la Haute Saintonge, le Pays Royannais et le Vals de Saintonge..Et, au fil des émotions, des bonheurs partagés et des « rencontres » notre coeur a effleuré un projet mais nous sommes restés sur son seuil au départ, comme sur celui d’un paradis où l’on n’ose entrer !  Ce n’est que grâce à la force de certains sourires et la luminosité de certains regards que nous avons fini par y croire et ouvrir la porte ! 

Mais, les véritables « racines » de ce projet furent, sans nul doute, ce livre  » Le Chemin oublié de Compostelle » de Philippe Lemonnier, offert par mon fils « Yoann » (aujourd’hui vivant dans les cieux) , quatre années avant notre départ. Ce livre possédait déjà à lui seul toute la force d’un arbre qui m’enserra, me nourrit, me porta …

En juillet 2007 nous sommes partis sur le Chemin de Compostelle avec notre fille cadette « Lola » (âgée de 10 ans et demi à l’époque), notre chienne labrador et nos bardas de camping (popote comprise) démesurément lourds, du PUY à FIGEAC. Puis avons poursuivi en avril 2008 jusqu’à CONDOM. Le chemin continua à nous mener  en juillet 2008 jusqu’à BURGOS et en juillet 2009 jusqu’à Fisterra … Notre fille « Lola », surnommée partout « la chèvre »,  et la « cabrita » en Espagne, a tout arpenté avec nous !  A cet âge de l’existence, elle prit tout de plein fouet et à une dimension autre que nous, ce qui fit de ce chemin « le » cadeau de la vie, gravé dans sa chair et chacun de ses pas à venir ….

 Depuis… d’autres sentiers, d’autres visages et d’autres mains n’ont cessé de nous appeler, faisant de notre coeur un voyageur toujours en partance                                                                                                                        …

   Depuis aussi …nous avons la sensation , si douce si chaude presque irréelle, de vivre et  d’Aimer

                        « à l’ineffable lueur du monde » !

 

 

5 réflexions sur « Un jour un écho … »

  1. Ecris comme cela on savoure entre tes lignes ta soif du chemin.
    Ton texte, ta prose est toujours aussi belle et j’ai aimé me balader par les chemins que tu as déjà parcourus et que tu cites en quelques mots, je les revois a travers tes images, tes belles photos
    que j’ai déjà vu, c’est pour ça que je te comprends.

    Voilà il te reste plus qu’à lancer une bouteille à la mer pour inviter tes amis à parcourir ton blog, ton chemin que tu aimes, que j’aime.

    Douce nuit

    Eva ta modeste soeur des mots

    J’aime

  2. Evajoe m’a donné envie de découvrir tes chemins. Je ne suis pas déçue et je découvre ici un bel univers. Je reviendrai c’est certain, moi qui aime les mots, les citations, les chemins. merci de ces
    partages. Douce journée.

    J’aime

  3. c’est beau… je me sens si loin de se verbe aimer/ partager.. j’ai les larmes aux yeux en te lisant.. je suis seule..seule…depuis la mort de mon ami.. depuis tant d’années.. je ne pourrais
    vivre autrement..quand je n’aurais plus de charges familiales je partirai seule. bonne soirée

    J’aime

  4. « Avance sur ta route car elle n’existe que par ta marche »
    St AUgustin

    « Sur le chemin montant
    Sablonneux
    Malaisé…
    Sur la route montante
    Traînée pendue aux bras de ses deux soeurs
    Qui la tiennent par la main
    La petite Espérance
    S’avance…
    Charles Péguy

    J’aime

Répondre à Roselyne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :