Retrouvailles

IMGP1863.JPG

 

Que votre année 2011 soit à l’image de ce délicat spectacle…

     comme posée sereinement contre l’épaule d’un arbre,

              le regard toujours baigné de lumière
!

                    
  
Merveilleuse année à vous !


Quant à moi, je ne vous cache pas que mes mots
trépignent d’une folle impatience, ils ont tant et tant à célébrer …

          
   une nouvelle page du temps, mais aussi une nouvelle page de cahier …un cahier tout neuf qui sent déjà bon l’écriture, et où j’ai déjà hâte d’y faire gambader les mots, fleurir les
images et couler les sons…

          
                     Et vous ?

          
        Vous sentez-vous bien ici ?

C’est aussi et avant tout votre espace de
réflexion, de détente et de rêve …Il n’attend que votre 

          
                                                écho !

Et tenez, en parlant d’écho, je vous invite à
participer à un charmant petit exercice qui fera de vous, le temps d’une pause, les propres auteurs des dictées de vos enfants !

Il y a quelques temps, j’ai été moi-même
basculée dans ce rôle par nécessité, mais j’en ai toutefois éprouvé le plus …succulent des plaisirs 

 

Je vous livre ce petit texte de ma composition
« gratté à la pure sauvette » :

L’enfant s’était approché de la fleur et lui dit :

« Ouvre-toi comme un soleil, petite fleur ! »

La fleur qui dormait encore dans la chaleur de ses pétales tendit l’oreille mais ne dit
mot.

Et l’enfant ajouta :

« Rassure-toi, je ne te cueillerai pas ! Je t’enfermerai pour un temps dans ma fidèle boîte à images et
te parerai d’une superbe robe blanche sur fond de nuit douce et étoilée.

La fleur, à ces mots, en fut toute bouleversée !

Elle lui aurait bien ouvert son coeur si la force ne lui eut pas manqué.

Alors l’enfant ne put que l’imaginer en songe et l’investit en secret au sein de multiples rôles :
jouant à cloche-pied entre les petites dents d’un écolier, ou dans la longue chevelure en pent de rivière d’une fillette en jupon de Sarah Kay.

Cette histoire, hélas, n’existe que dans mes rêves et a été composée en hâte afin de venir en aide à
ma fille pour un contrôle de Français, où il sera question de savoir repérer très justement chacun des temps, modes et formes de notre belle littérature.

J’ai pris soin de mettre également à l’honneur quelques compléments de noms, deux ou trois adverbes,
un participe présent, une fonction relative ou une forme pronominale …

Mais…n’entendez-vous pas les pleurs de notre conditionnel présent ? L’aurais-je oublié ? Et, si je
poursuivais l’histoire, je pourrais ainsi le faire figurer ! Eh bien voilà, c’est à présent chose faite !

Et, pour revenir à cet enfant qui inspira mes mots, savez-vous le nom que j’ai irrésistiblement eu
envie de lui donner ? tout simplement …

                          
         « Doisneau » !

              A vous ?

                 je vous prête plume et cahier …A
bientôt !


9 réflexions sur « Retrouvailles »

  1. Comment fais tu pour que tes mots coulent paisiblement et viennent doucement se heurter à nos esprits et nous faire frémir de bonheur?

    Je ne sais si je suis capable de faire comme toi, il faudra que j’y songe..Demain sûrement.

    Douce soirée et bisous pour toi d ta grande soeur des mots

    EvaJoe

    J’aime

  2. merveilleux je me sens bien aussi mais c’est ta magie et la transmission de tes mots et de ton plaisir qui réalisent cet état de bonheur que j’épprouve, bonheur aussi de te retrouver si bien dans
    ce nouveau « chez toi »
    alors un défi ? tu sais Nanie n’est pas particulièrement douée pour les mots comme j’aimerais pouvoir si bien les dire comme toi mais bon j’assume et je m’execute parce je t’aime ma douce amie
    j’espère que mes mots et mon texte te plairont ….

    ben flute je l’ai rédigé sur un bloc note et je peux pas le copier…GRRRR ! mdr ! alors je te l’envoi si tu veux bien peut être trouveras tu le moyen de le mettre toi ?
    bisous bisous et à bientôt !

    ah ! la musique d’acceuil est MAGNIFIQUE !

    Nanie

    J’aime

  3. Bonjour, euh non kikou
    Ouah mais ce site est génial, bravo pour cette superbe réalisation, je crois non je pense, non j’en suis sûr je vais y revenir souvent…
    Belle journée
    Philippe

    J’aime

  4.  » Il fait bon revenir sur les traces de son passé…. que de souvenirs….aller par exemple, tout simplement, chez mes parents et j’avoue que lorsque je franchis le portillon de la cour et que je
    marche sur cette allée qui me conduit à la porte d’entrée, je me revois , courant , sautillant comme toutes les petites filles ….alors je me retourne…. et là c’est cette petite fille qui
    ressurgit, partant à l’école en faisant un signe de la main à sa maman…. toutes ces petites choses qui font tant de merveilleux souvenirs et qui nous donnent de la joie et le bonheur d’une vie
    paisible et heureuse d’enfant !!! Et qui fait aussi que je me suis construite petit à petit pour devenir …..qui je suis……. »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :