Et si je vous disais

 

Sur la somptueuse musique de l’oiseau de feu ouvrant les portes de son paradis, mes yeux
se sont posés sur ces mots « Enfin le voici » ! Un petit clic sur un site d’édition et…

                      
        j’étais entrain de le voir

                      
                  il était LA …

                      
            son tout premier recueil de  poésie !

Mes lunettes se sont noyées de brume…l’émotion était grande, pour ne pas dire
« gigantesque » !

Elle qui m’avait dit un jour, elle était alors venue nous voir à la maison, c’était
en août 2008 : « j’ai un espace de poésie » !

Le mot « blog » ne figurait pas dans mon répertoire d’émotions, il ne figurait nulle part
d’ailleurs, j’ignorais même jusqu’à l’existence de ce mot …

Elle s’installa un beau matin au creux de « ma tanière informatique », sans rien me dire,
ses doigts sur mon clavier suivirent un chemin qui allait devenir mon fidèle abri … »mon tout premier blog » ! Je me souviens lui avoir demandé si elle n’était pas tombée sur la tête !
(rires)

Elle est repartie et nous n’avons cessé de nous téléphoner, d’échanger nos vies et nos
moindres instants comme deux soeurs !

Puis, deux mois après son arrivée, en octobre 2008, mon petit ange « Yoann » s’envolait
vers les cieux et, pour lui, aussitôt, elle a tout lâché en plein week end pour aller se retirer  dans une abbaye et prier ! Comment aurais-je fait alors sans cet espace qu’elle venait de me
créer…pour y délivrer ma souffrance et aller à l’encontre de l’Espérance ?

Plus tard, alors que la plateforme qui hébergeait mon premier blog m’annonçait que
j’avais six mois pour tout transférer, c’est encore elle qui a pris les devants (toujours sans m’en toucher un seul mot !)  m’ouvrant l’espace où je suis aujourd’hui et commençant à copier
coller quatre à cinq articles ; j’ai poursuivi, bien sûr, et transféré tout le reste mais, sans son coup de pouce et surtout son ardeur à vouloir conserver mes écrits, je ne sais aujourd’hui si
vous continueriez à me lire …

                      
  

                      
            A Evajoe,

                      
                  ma « soeur des mots » !

 

Ce recueil, pour la plupart, vous le connaissez …

Je n’en ferai donc pas la description ici sauf si, en le savourant à nouveau, je
ressentais l’impatient désir de vous faire partager quelques mots, quelques nouvelles impressions à nouveau vibrantes de passion …

Le propre de ce qui nous attache aux êtres et aux choses que l’on aime ne résulte-t-il
pas dans ces infimes découvertes d’eux, comme éparpillées au gré du vent, faisant de nos consternations

                      
                    « de pures joies d’enfant » !

 

Ce recueil, le voici en images

 

IMGP2148.JPG

 

 

                                            
                                 C’est juste une image,

                      
                          C’était juste un hommage

                      
                              A celle  qui …

                      
                        Par le coeur et les mots

                      
                        a toujours su transpirer

                      
                          à la sueur de nos âmes !

 


   

16 réflexions sur « Et si je vous disais »

  1. Bonjour Sabine,
    Je comprends ton émotion et l’hommage que tu rends à Evajoé. Il est bien mérité, je vais chaque jour voir ses poèmes.
    Bon mercredi à toi et gros bisous.

    J’aime

  2. Bonjour Sabine,

    J’ai enfin réussi à le commander.

    Très bel hommage à EvaJoe que je connais depuis moins longtemps que toi mais que j’ai plaisir à lire.

    Amitiés et bisous,

    Cathy.

    J’aime

  3. Bonjour Sabine,
    Me voici pour te dire en quelques mots que ton texte et les photos qui l’accompagnent sont vraiment géniaux.
    Bonne journée.
    Amicalement Paulo.
    Gros bisous.

    J’aime

  4. cela me fait chaud au coeur de voir qu’il existe encore des personnes de coeur en ce monde.
    c’est une belle preuve d’amour pour ta soeur des mots…

    SuperEva a été pour moi une belle rencontre du net, elle s’en souvient.

    Moi la sauvageonne j’ai tout de suite compris quelle femme elle était !

    bisous à vous deux

    J’aime

  5. Merci Sabine pour cet émouvant partage. Avec Eva, nous correspondons depuis longtemps et j’apprécie beaucoup ce qu’elle fait, son approche de la vie, sa profonde humanité.
    Bisous. De douces pensées vers vous deux. Alain

    J’aime

  6. Bonjour sabine,
    Je comprends mieux l’attachement qui te lie à EvaJoe, j’ai son recueil, elle écrit si bien et surtout ces poèmes d’amour sont un délice, elle a l’âme poétique, elle apprivoise et joue avec les mots
    avec une facilité déconcertante et cela ne m’étonne pas qu’elle a su te venir en aide et même aller au devant de tes souhaits sans rien demander, c’est cela une amie…..
    Tu lui a rendu par cet écrit un très bel hommage et l’on ressent très bien cette émotion qui passe dans tes mots…
    gardes bien cette amitiés, préserves-là…
    belle fin de journée…Amitiés…écéa.

    J’aime

  7. Bonsoir Sabine, bonsoir tous ceux qui ont mis un mot,

    Je suis fort émue de tous vos messages d’amitiés et de gentillesse me concernant, et je vous remercie sur le blog de mon amie Sabine qui a elle aussi une plume délicieuse et qui a une âme de
    conteuse…..

    Je vous souhaite une belle soirée et vous fait de gros bisous, ainsi que à toi ma Sabine….
    EvaJoe

    J’aime

  8. J’avais eu cette impression que vous deux vous étiez très liées et ce depuis un bon bout de temps
    Une belle histoire d’amitié comme on voudrait en voir plus sur la blogosphère
    Bonne nuit Sabine
    Bises
    Tony yves

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :