Saint Césaire : au pays du Coran

 

 

 

D’abord pour vous, mais aussi afin d’inaugurer mon premier article pour la
communauté « Carnets de voyages », dimanche dernier je suis allée …


« à la pêche aux paysages  »  !

 

Je vous emmène donc sur les rives du Coran, ruisseau garneman se jetant dans
la Charente en amont de Saintes, en plein coeur de la Saintonge romane et du vignoble cognaçais …


à  « Saint
Césaire
« 

 

En dehors de son site préhistorique absolument légendaire, le « Paléosite de
St Césaire » que je vous ferai (peut-être) découvrir une prochaine fois, je vous invite à l’explorer ici dans son aspect poétique et verdoyant …


De nos mémoires de pèlerins quelque peu affermis, nous ne nous
sommes jamais autant égarés que sur ce parcours, revenant sur nos pas à maintes et maintes reprises …(Oh ! coquin de balisage …), mais

      ne faut-il pas se perdre parfois pour
…mieux se retrouver !

Cette petite expérience (finalement amusante) nous aura permis
de tester notre patience ainsi que la qualité de nos rapports avec autrui …

 

En arrivant dans ce petit village comme venu d’un autre siècle
pour nous ravir, nous avons eu toutes les peines du monde à trouver …le départ de la randonnée (j’entends vos rires,  indécrottables chenapans !).

Peu de passants sur lesquels accrocher nos espoirs en ce
paisible dimanche ensoleillé, si ce n’est qu’une dame balayant à l’intérieur de son café tabac faisant aussi épicerie et qui hésita longuement (les pèlerins feraient-ils peur à ce point, armés de
leurs bâtons !) avant de venir à notre encontre jusqu’à …ce véritable « sauveur » qui enjamba les marches de ce petit commerce d’un pas décidé et nous indiqua le chemin à prendre avec un sourire
entendu et un tantinet malicieux ! Nous l’apercevrons à nouveau sur le chemin, faisant découvrir St Sauvant  (village voisin) à un groupe de touristes anglais. Nous en concluerons qu’il
était « guide », mais un guide ayant sûrement rempli sa musette d’une bonne dose d’humour … à en juger les grands rires laissés par ses hôtes en échos !

Nous le reverrons de retour sur la place de St Césaire alors
que nous délaçions avec joie nos chaussures ; il sortait du même petit troquet épicerie et vint aussitôt nous retrouver , nous faisant aimer un peu plus ce pays que nous affectionnions déjà, par
ses mots on ne peut plus passionnants et passionnés ! Un vrai guide porte les informations en lui comme un ruisseau laisse couler ses murmures …faisant vibrer l’histoire et le temps
!

            Jolie rencontre
que …ce « gentil monsieur guide » et MERCI .

 

 

Je ne sais si je serai à mon tour un aussi bon guide
…acceptez toutefois ces humbles clichés faits avec infiniment d’amour, juste histoire de caresser un peu le mot …


« rêver » !


 

Ici, la pierre n’attend pas le printemps pour se vêtir de
dentelles…

 

IMGP2152.JPG

 

 

Dès nos premiers pas, l’enchantement était au rendez-vous ….à
nous en faire perdre la tête ! 

Aussi, ne cherchez pas ici à devenir plus savants …nous
n’avons été  que de bien piètres enquêteurs,  trop emportés par les senteurs, le charme des pierres et des ruelles,  et cette valse insensée d’herbes folles dansant avec frénésie
dans nos yeux les faisant, dans un même tourbillon, rire et pleurer…

 

Sans parler de celui que j’appelais tout à l’heure « notre
garneman » !

Voyez plutôt …

     comme il est resté enfant, ignorant tout de
l’âge …

       Je l’entends ici

          Il chuchote des
secrets,

               puis
repart en sautillant sur un refrain polisson 


Oh ! combien je t’aime toi …joli Coran !

 

IMGP2153.JPG

 

 

 

En longeant la falaise calcaire de la rive gauche vers les grottes de
troglodytes, les fougères scolopendres exhibent en ricanant leur beauté indigène …

 

IMGP2155.JPG

 

 

 

Et le vert nous rend ivres …à en bannir toute raison, à ne vouloir plus que lui comme
unique refuge pour nos émotions  !

 

IMGP2157.JPG

 

 

 

Accoudée au pont, mon esprit alors remonta vite le temps pour aller bavarder
avec femmes du village et battre mon linge en cadence dans ce décor paradisiaque  au printemps …

 

IMGP2160.JPG

 

 

 

« Pousse donc tes pas un peu plus loin … » me souffla ce sacré
… »fou du rêve » !

 

IMGP2162.JPG

 


oh ! comme j’aime suivre tes instincts …

 

IMGP2163


 

 

De cette idyllique fontaine, nous parviendrons à St Sauvant par
un sentier assez pentu mais plus doux que le velours …

 

IMGP2164.JPG

 

 

St Sauvant, c’était il y a déjà dix ans, un mercredi de
décembre …

Nous cheminions avec nos deux filles et t’avons laissé,
merveilleux petit village,  à la tombée du soir… toutes les lanternes étaient alors allumées , c’était …féérique !

Aujourd’hui, la magie que tu exhales ne semble avoir pris aucune ride

 

IMGP2167.JPG

 

 

 

Des voûtes, des pierres, un parfum …un dédale à la fois
splendide et irréel, comme fait sur mesure pour le poète !

 

IMGP2169.JPG

 

 

 

Pardon au créateur de ce nom des plus ravissants « Passage du
Galocher »  pour en avoir soustrait le « r » final  sur le cliché…

Sans doute ce « monsieur le « R »êve », tant exclusif, qui s’en
sera vêtu pour mieux séduire encore !

 

IMGP2170.JPG

 

 

 

Une odeur de bois s’échappait d’un toit, dans la rue où tout
résonnait sublimement de silence, nous n’entendions que les voix de jeunes guitaristes derrière des volets ….face à ce décor d’antan !

 

IMGP2171.JPG

 

 

 

 

A cet endroit précis …tout sentait les grandes étendues de
l’Aubrac !

Et moi qui croyais n’avoir trouvé que là-bas cette indicible
saveur d’infini et de liberté ….

 

IMGP2173.JPG

 

 

 

J’en ai aimé son « p’tit je n’sais quoi » d’amérindien …Quel
est son nom ?                                Botanistes, à vos plumes !  

 

IMGP2176.JPG

 


Je vous laisse sur cette petite note de mystère, faisant de
nous les parfaits cancres du départ, n’ayant comme seule notion que celle …


de nous laisser aller à nos rêveries !

 


A …la prochaine rêverie ………………….

 


22 réflexions sur « Saint Césaire : au pays du Coran »

  1. Très chère Sabine,
    Tu devrais écrire des contes, tu as l’art de tout transformer en une jolie histoire.
    J’aimerais bien marcher avec toi et te découvrir réellement.
    Je t’embrasse bien fort et merci pour tout ce que tu nous dis.

    J’aime

  2. AH c’est beau ce que tu nous as raconté avec ta manière bien à toi qui transporte sur les chemins..C’est ravissant , belle balade que tu as faîtes et que de belles photos.

    Ce qui est incroyable c’est de découvrir ces petits coins tout près de chez toi, c’est vraiment du pur bonheur et que du rêve. Ces ruelles aux noms charmants et inconnus n’en sont pas moins beau,
    ce petit ruisseau est tellement attirant.

    J’aime bien les tonneaux fleuris sous les arcades…

    Merci comme d’habitude je rêve

    Douce nuit et bisous ma soeurette des mots;

    J’aime

  3. Bonjour Sabine,

    Après quelques jours d’absence par ici pour les raisons que tu sais déjà me revoici pas encore complètement au mieux de mon moral mais je ressentais le besoin de m’évader un peu de mon quotidien en
    venant te lire car tes balades sont toujours merveilleuses et merveilleusement racontées. Merci.
    Bon dimanche.
    Amicalement Paulo.
    Gros bisous.

    J’aime

  4. J’aime la randonnée et j’aimerais t’avoir comme guide , écouter tes histoires comme si elles étaient réelles , tu devrais nous écrire un livre
    Douce journée
    Bisous
    timilo

    J’aime

  5. Je me suis laissée guider par tes mots avec ravissement. Il me semble marcher dans tes pas et découvrir cette région que je ne connaîs pas. Tu devrai écrire un recueil, je suis sûre qu’il serait
    grandement apprécié. T’ai-je déjà dit que quand je viens ici, je repars plus forte ? Je t’embrasse fort.

    J’aime

  6. Bonjour Sabine,
    Je te rassures tu es un très bon guide, tes clichés et tes mots m’ont fait rêver et bien plus encore, je me suis littéralement envolée dans cet espace de verdure, d’eau, de grottes, ce petit
    village aux ruelles voûtées, où la pierre est vivante….Une balade merveilleuse…Merci à toi…Belle journée…Amitiés…écéa.

    J’aime

  7. Bonjour Sabine

    quel plaisir de cheminer avec toi tout en savourant tes mots empreints de poésie
    merci pour les jolies photos, tu es un bon guide , tu communique ton enthousiasme pour ce que tu aimes

    merci pour cet article et ta jolie musique
    bon lundi et bonne semaine
    gros bisous et sourire

    J’aime

  8. Bonsoir Sabine,

    Faute de temps, je me fais rare sur les blogs en ce moment, mais je passe ce soir… me promener sur ce beau chemin sur lequel tu nous guides si agréablement ! Ces sentiers m’ont l’air bien
    ressourçants et ce cours d’eau est comme je les aime. C’est là où j’irais m’asseoir pour écire !
    Merci beaucoup et que ta nuit soit douce (ce mardi je garde Noah).

    Amitiés et gros bisous,
    Cathy.

    J’aime

  9. Merci Sabine, de ce bout de chemin que j’ai eu plaisir à faire avec vous. Mon épouse et moi aimons également beaucoup marcher ainsi sur les chemins plus ou moins balisés de nos campagnes. On y fait
    de merveilleuses petites découvertes, et quel charme, quelle poésie !
    Bisous et douce journée à toi. Alain

    J’aime

  10. Pour la dernière photo : c’est une asphodèle.
    Très belle ballade, j’aurai bien aimé vous y accompagner, car on sent la sérénité et le calme.
    Bonne journée

    J’aime

  11. Sabine

    on m’a insultée me disant que mon blog c’était de l’eau de rose

    je sais écrire sur des sujets qui font froids dans le dos mais qui existent

    je me dois de parler de tout

    c’est ma liberté de pensée

    bisous très très gros

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :