Huppe mon amie !

 

« Te revoilà ma jolie …J’ai repéré de loin ta superbe robe , un rien …comedia dell’Arte ! Est-ce le
vent qui t’a soufflé la présence de mon nouvel ami qui fera de moi (je l’espère) un bien moins piètre reporter que l’autre jour , où je te faisais danser sur les pages de mes petits
bonheurs

Mais tu as dû aimer les mots chantés dans cette ronde pour revenir déployer ta jolie crête en superbe
éventail comme je te l’avais demandé, et venir me dévoiler ton idylle ….

Je te préviens, tu t’en es déjà aperçu, je suis très espiègle …Alors, je sais que tu me pardonneras
les quelques taquineries qui vont suivre !  »                                          
                    Ta paparazzie préférée.

 

 

P1000165.JPG

« Des remparts, un beau pigeonnier, la classe ! Mmmmmm, ça sent la bonne pitance ici ! »



 

 

P1000170.JPG

« T’as pas entendu comme un bruit ? Un garde en épée peut-être ! »


 

 

 

P1000197.JPG

« Vite , filons la gueuse ! Tu m’suis ? Tu devrais recommencer les footings au lieu de lire tes
Playboys birds ! »


 


 

P1000202.JPG

Mais mais…on nous observe à la lunette !!!


 

 

 

P1000203.JPG

« Même pas une p’tite fleur pour mon anniversaire …pfffff ! »


 


 

P1000207.JPG

« Ah, encore ce poète , je la reconnais ! Un cliché râté, deux trois salades et il va avoir …les
pattes qui enflent ! »

 


 

 

 

P1000209.JPG

« Attends…moi aussi je peux prendre la pose de star …un rien tigresse, la huppe dans le vent
! »

 


 


 

P1000213.JPG

« Et comme ça …l’air absent, en sculpture de Rodin …! »  

 

 

 

 

P1000224.JPG

« Eh…tu m’passes un p’tit bout de râgout ? » … »Tu rêves, continue donc à jouer les pompoms birds
! » 

 

 


 

P1000225.JPG

« Qu’est-ce tu fous encore ? » …. »T’occupe, je déploie mes charmes pour faire la une des blogs
! »

 

 

————————-

 

 

Je pensais vous faire partager une belle histoire aux douces senteurs d’aventure et de tendresse , le
sort en a toutefois décidé autrement !

Samedi après-midi, en sortant de chez moi, j’ai aperçu de loin sur le bitume une espèce de  p’tite
boule de plumes, se tenant immobile , à quelques pas à peine du porche …

Avec Lola , nous l’avons aussitôt déplacée sur le bas côté herbeux, entre un poteau et le mur de pierre
du rempart, avec de la paille laissée sur l’herbe d’un transport .

Elle n’a pas bronchée ! Ses yeux étaient grand ouverts, je n’oublierai jamais son regard…

Ensuite, j’ai immédiatement téléphoné au vétérinaire de garde qui, en réponse à mes diverses questions,
m’a confirmé qu’effectivement deux solutions étaient envisageables : soit s’emparer de suite de ce bébé, soit attendre que sa maman vienne le récupérer dans la nuit…

Préférant lui laisser une chance de survie dans son milieu naturel, avant de nous emparer de ses
instincts , nous avons donc opté pour la seconde solution !

Dans le cas où elle ne serait bien sûr pas venue vers son petit, nous l’aurions hébergé …

Quelques temps plus tard, mon regard fut attiré par deux enfants  courant dans la cour du logis avec
quelque chose dans les mains ! Aussitôt, je les ai interceptés dans leur course (pressentant le pire !) leur demandant ce qu’ils faisaient …

C’est alors que nous avons retrouvé notre p’tite boule de plumes l’air totalement
abasourdi…

(Que s’était-il passé entre temps ? Lors de nos divers passages réguliers, elle semblait bien normale)
.

Elle s’est éteinte peu après !

Nous ne pouvons rien contre la destinée, parfaitement sourde à tout chagrin …

Souhaitons juste à notre p’tit bout de chou un repos des plus merveilleux !

 

A bientôt, adorable « bébé chouette » …

Sur le chemin de nos pensées et notre coeur …

 

 

P1000254.JPG 

 

 

Je vous retrouve sûrement demain pour …cinq heures de superbe ballade effectuée hier (aujourd’hui
nous sortons les vélos …), alors 

 

A vos bâtons !


22 réflexions sur « Huppe mon amie ! »

  1. Bonjour Sabine,

    Ah il fonctionne bien ton nouvel outil ! Il nous donne à voir de superbes photos (volées, attention au procès !).

    Il est plein d’humour ton petit reportage, est-ce que Voici va te l’acheter ? Il faudrait que la belle se déshabille un peu !

    C’est plus triste pour la petite chouette, mais c’est la nature, on n’y peut rien.

    Bonne balade à vélo, gros bisous, ma chère Sabine.

    J’aime

  2. Un petit oiseau tombé d’un nid n’a aucune chance de s’en sortir seul hélas… Dans le cas d’une espèce protégée ,le mieux est de le recueillir ,de le nourrir ,et de demander dès que possible
    conseil à un vétérinaire .

    Adorable petite chouette …Dommage .( J’ai sauvé toute sorte d’oiseaux …de la mésange ,miniature ,avec à peine des plumes …à d’autres plus gros . Le pigeon ,c’est une prise de tête pour
    le nourrir : un des rares oiseaux qui n’ouvre pas le bec devant la nourriture …)

                                                                                                       
    Bonne chance pour une autre fois  🙂

                                                                                                    

    J’aime

  3. Coucou Sabine

    Vraiment, quel bel oiseau … ceux qui se baladent dans le jardin sont plus communs mais je les aime tout de même … il n’y a pas que l’habit qui compte …

    J’aime tes écrits, je vais finir par être un peu jalouse … les mots te viennent si facilement. Tu es tellement agréable à lire …

    Gros bisou

    @bientôt

    J’aime

  4. Expérience perso :les parents surveillent mais ne descendent pas ,et l’oisillon ne peut pas remonter ,donc …Un vétérinaire m’avait dit d’attrapper des moucherons pour nourrir ma mésange
    !!!! En fait ,j’ai eu recours à une pâtée pur oiseaux insectivore ,et àprès le classique mie de pain ,trempée dans du lait et jaune d’oeuf ,la pâtée a été idéale …Tu me voyais attraper une
    trentaine de moucherons au vol ????????????? 🙂  )

    J’aime

  5. Très belles photos de ce très bel oiseau…. Quant à la petite chouette… triste ces oiseaux sont si menacés et pourtant si beaux et xsi utiles.

    Merci Sabine ton article est superbe.

    Bonne soirée

    J’aime

  6. Bonjour Sabine .

    Au départ j’ai admiré ces superbes photos de huppes ;ce n’est vraiment pas facile de photographier des oiseaux ; et que tu écris bien !

    Et puis le flop …pauvre bébé oiseau ! Cela me fait aussi mal au coeur !

      Il y a peu , j’ai réussi à sauver un pigeonneau .

    Je te souhaite malgré tout une bonne semaine .

    Bises .

    Francine Clio .

    J’aime

  7. Coucou Paparazzie Sabine !!! Sourire

    J’ai bien entendu adoOOoré ton reportage sur ce beau couple… immense sourire

    Mais je t’avoue, que la suite m’a bouleversé… Je sais, c’est « la vie »… c’est ainsi… mais j’ai du mal…

    Alors… je file… avant d’inonder ton tendre Blog… p’tit sourire

    Bon et très doux jeudi…

    Mille très très tendres bisoudoux chaleureux

    **********

    ***Tincky***

    **********

    J’aime

  8. Bonjour Sabine, Lola, Patrick, Cannelle, j’espère que vous allez bien.

    Que de belle photo que ces Huppe Fasciée, représentantes de la famille des Upupidae, l’appareil photo fait des merveilles et les résultat sont là.

    Bonne journée

    J’aime

  9. Et bien dis donc cet appareil fait des mlerveilles et je vois que tu t’en donnes à coeur joie. C’est vraiment magnifique ton approche des huppes et quelle chance d’être dans le paradis des
    oiseaux.

    Moi je n’ai jamais mon appareil photo quand Luc aperçoit pour la première fois un héron qui attrape un poisson et le mange sous nos yeux médusés….Des hérons j’en vois souvent le long du canal
    mais dégustant un poisson et bien ….Paf je n’avais pas mon appareil photo.Je t’attends de pieds ferme cet été pour mitrailler mes oiseaux, hihi…

    Quand au bébé chouette c’est une fin bien triste, mais c’est vrai que dans ces cas là nous sommes bien démunis sur la manière d’agir et pas toujours au top…

    Douce nuit et gros bisous

     

    Ta soeurette pas chipie …

    J’aime

  10. Sabine,

     

    Je voulais te dire tes musiques sont extraordinaire et elles ml’emportent dans tes mots et tout est à l’unisson sur ton blog, c’est féerique. J’Aime oh oui j’Aime…..

    J’aime

  11. Les huppes faciès sont magnifiques.

    Je lis ce commentaire en rentrant de déménager ma fille, et sa famille. Ils habitent une maison en bordure des champs clos par des arbres magnifiques. Et devinez les oiseaux qui viennent leur
    rendre visite, car le lotissement a chamboulé leur cadre de vie. Une famille de huppe faciès, des pic-verts, des rouges-queues, et ceux que je ne peux reconnaître. Chaque fois que j’ai saisi mon
    appareil photo, ils m’ont regardée, et se sont envolés !!!!!

    Merci pour ces photos, car j’adore peindre les oiseaux, et surtout les huppes faciès.

    Gros bisous.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :