Plat pays : un peu de récit !

 
 
 

Avez-vous gardé un p’tit brin de muguet ? 

        Oh oui, j’en suis sûre …au moins

                     dans votre coeur
!

(Pour en cueillir, se rendre sur mon diaporama commenté du « Plat  pays » dans « mes livres
d’images
« )

 

Mon plat pays …le mien, celui qui m’a vu naître sur les berges d’un canal, bercée par
le souffle des péniches et le lourd pont de fer qui se rabaissait sur leur passage ….comme tout ce qui est pudiquement enfoui, vais-je savoir vous en parler ?

Souvenirs et visages se fondent dans un joli camaïeu, mais …il y a tant et tant de
nuances de bonheur !

La première qui me revienne est sans doute celle du légendaire « marché de Wazemmes »
…vous vous souvenez ? 


 

IMGP2358.jpg

 

 

J’ai eu droit à un « gros bisou » de ce charmant vendeur de délicieux, succulentissimes
pains au sésame …Ah ! la chaleur maghrébine !

De similaires gestes d’amitié avaient déjà eu lieu quelques années auparavant sur le
même marché … C’était en 2006, dans une vaste épicerie maghrebine, flairant bon le voyage !

En nous dirigeant vers la caisse, je vis un beau pain qui me fit écarquiller de joie le
regard et je n’ai pu m’empêcher de dire au monsieur qui allait enregistrer nos marchandises « Oh ! Qu’il est splendide ce pain ! »… Il  me regarda et me répondit « Prenez-le, je vous le donne
! »

           Je me souviens encore de sa saveur, c’était la
première fois que je goûtais de ce pain…Ce fut la fête, dans mon palais mais aussi 


mon coeur !

Alors, en le savourant, tout me revint …la foule, les couleurs et un air de violon, du
« Grapelli », divinement joué par un artiste de rue et qui s’échappait comme par magie de cette impressionnante masse humaine que nous surplombions ….la vie est
 folle !

 

Quand allons-nous apprendre à nous regarder, les yeux purs et le coeur
dévêtu …

Quand allons-nous réellement chercher à nous comprendre et cheminer
ensemble comme au travers d’un paysage insolite ?

 

J’avais déjà eu l’occasion d’employer cette phrase, c’était sur le chemin de Compostelle cette fois, à
Moissac plus précisément, où j’ai écrit : « Merci gentil monsieur du Maghreb ! »

 

Je le redis avec autant de plaisir ici !!!


 

 

J’ai trié pour vous quelques bons vieux clichés d’albums momifiés par la beauté du temps, et je suis
repartie à la même époque, en 2006, sur quelques chemins de campagne …Instant

                        charme


tendresse !

Un p’tit parfum de « fermes », ça vous dit ?

 

img316.jpgimg318.jpgimg319.jpgimg317.jpg

            

 

 

 

A certains de vos commentaires, j’ai senti en vous la fervente envie de connaître la capitale
européenne de la culture,  j’ai nommé « Lille » bien sûr !

Alors …j’ai glané glané mais ai trouvé très peu à mettre sous votre dent, si ce n’est qu’un moment
encore diablement imprégné de magie dans ma mémoire …

                   C’était « au marché aux livres de
la vieille bourse » !

 

img313.jpg

 

 

Ici, et au sein d’une architecture magnifique, dans la cour intérieure de la « vieille
bourse », le marché aux livres prend place depuis des décennies ! On y trouve des livres anciens et d’occasion, des cartes postales, des monnaies anciennes …

Moi, ce qui me fascina dans ce lieu furent … »ces joueurs d’échecs


passionnants et passionnés !
« 

Cinq bonnes années plus tard (il n’y en avait pas lors de notre dernier séjour) je me
souviens des ondes captivantes qui m’avaient alors emportée…                  ces joueurs !

         Ils transmettaient par leur endurance effrenée, leur
silence vivant…toute la fièvre qui se glisse au coeur de chaque réflexion !

Et ce spectacle saisissant s’est joué ….des heures et des heures durant, sans que le
plaisir ne s’ôte une seule fraction de seconde de leur visage !

 

 

 

La vie est ainsi faite …

Chaque ciel, chaque pierre, chaque sculpture du temps n’a la poésie que de nos
émotions !


Et quand j’ai revu, ce printemps, la somptueuse « église St Christophe » à Tourcoing…je
me suis revue bien des années en arrière, assise sur un banc !

IMGP2572.JPG

 

 

S’asseoir avec toi sur un banc

Et donner quelques frites aux pigeons

Tout réapprendre de la vie le coeur battant

Et rentrer main dans la main à la maison !

Maman.

 


A Yoann…

 

 

Yoann avec qui j’ai partagé ce moment simple et merveilleux, sa soeur « Gwen » n’était alors encore
qu’une toute petite graine (d’un mois et demi) dans mon ventre……………………...Emotion !

 

 

 

Mon récit sera court et d’ailleurs il touche à sa fin déjà …

Je vous l’ai dit un peu plus haut … j’aime parfois avec pudeur !

 

Durant mon récent séjour, je voulais revoir mon Lycée à Cambrai et le
pensionnat…respirer un peu de cette ambiance,  un rien « Cercle des Poètes disparus » !

J’avais envie également d’aller toucher le coeur des mineurs,  lever longtemps les
yeux vers ces hauts monts noirs où s’accrochèrent tant de dignité et de courage, y revivre « Germinal » …………..

               une prochaine fois, peut-être
…?

Si d’autres  « cris du coeur » ne viennent pas se greffer entre temps
!

  La vie est tellement belle, lorsqu’elle ressemble à ..

 


un cadeau surprise
!

23 réflexions sur « Plat pays : un peu de récit ! »

  1.  

    BEAU!!  Tu prends le lecteur aux tripes, j’aime me laisser interpeller par tes mots, c’est grandiose ce que tu nous partages….C’est à l’image des gens du Nord que j’ai rencontré au hasard
    de mes rencontres..C’est magnifique…Tu n’as pas ton pareille pour interpeller, pour donner envie d’y aller.  (Je connais Lille , Tourcoing et Roubais)

    Mais toi c’est une visite extraordinaire du plat pays, deux rencontres différentes pour parler d’un même lieu, que dis je deux approches différentes..C’est toujours en mouvement, ça me
    transcende, m’interpelle, me donne des ailes..J’aime….

     

     

    J’aime

  2. Ohlala Sabine , si tu savais ce que ton article évoque pour moi !!!

    J’en ai des frissons dans le dos !

    En 2 mots ( si c’est possible ) , mais j’y reviendrai dans ???? temps sur mon blog .

    Mes aïeux étaient du Nord , certains furent meuniers du côté de Bailleul ; avec la frontière « fluctuante  » , certains restèrent français , d’autres devinrent belges ; mon nom en témoigne 
    « gesquière » ( environ 500 orthographes différentes ).Moi , je suis belge .

    Un peu plus de 200 ans après, mon fils s’est installé à Lille pour le boulot et y fondé une famille avec 2 vrais petits « ch’tis  » .Il va régulièrement faire son marché à Wazemmes, que je connais
    aussi .

    La boucle est bouclée …

    Et c’est très bizarre , mais quand j’arrive à Lille et surtout dans les monts de Flandre,je me sens chez moi .

    Bisous et bonne soirée .

    Francine Clio .

    J’aime

  3. quelle belle balade dans tes souvenirs !!! J’ai particulièrement apprécié cette embrassade « magrébine », ce goût du pain, le pain du coeur… MERCI. bises

    J’aime

  4. Bonjour ma très chère Sabine,

    Quel beau retour en arrière tu fais là, avec toujours autant d’émotions et de poésie.

    J’avais beaucoup aimé ton plat pays, ses personnages, son musée. C’est vrai que j’aurais aimé en savoir plus sur Lille qui a l’air d’être une très belle ville, mais sans doute y retourneras-tu un
    jour et tu nous ramèneras plein de choses qu’on n’aurait pas remarquées (déjà, ces joueurs d’échecs).

    J’aime beaucoup Zola et le film « Germinal » avec Renaud que l’on n’a plus revu dans aucun film, m’avait bien plu.

    La vie est pleine de jolies rencontres et toi tu n’en laisses pas passer une miette.

    Je te laisse en te souhaitant une excellente journée et en t’envoyant plein de bises affectueuses.

    J’aime

  5. Coucou Joyeuse et Vivante Sabine !!! Sourire

    Chaque fois que je viens chez toi… c’est une surprise… un instant bonheur… une parenthèse de tendresse… un espace de Vie Nature… un rayonnement d’Amour… une Ode à la Vie Pure…
    chacun de tes sujets « interpèlent » d’une manière ou d’une autre… tu as le doux don de faire ressentir de très douces émotions au travers de tes composés, illustrés par de superbes photos qui
    renforcent la pureté et la Sincérité de chacun de tes mots……….

    Merci pour ce partage Sabine Ma Côpîneee !!! Sourire

    Bon et très doux mardi… Excellente semaine !!!

    Mille très tendres bisoudoux chaleureux

    **********

    ***Tincky***

    **********

    J’aime

  6. tu en parles avec la poésie et l’amour dont tu es coutumière

    un beau PAYS Aux beaux monuments ciselés de dentelle dans tous tes récits

    tu nous fait entrer immédiatement dans ton monde.

    Tu as une plume amoureuse de la Vie et c’est beau

     

     

    si tu as le temps je te parle de mon île qui se remplit à vue d’oeil

    et je vais fin de mois prendre mes quartiers d’été, j’aurai  trop de travail, vu le monde.

    un article par semaine

    et j’y fait un clin d’oeil à ma Mama (grand-mère) pour la musique

     

    bisous et bonne après-midi

     

    ce soir soirée flamenco, je serai flamme rouge (rires)

    J’aime

  7. Bonsoir Sabine, je passe te rendre une petite visite pour découvrir ton univers. A peine entré on ressent déjà toute la sérénité, l’humanité et la quiétude de ton site, accompagnée par ton
    ambiance musicale. J’habite à 20km de l’abbaye de Cîteaux et je pratique du vtt ce qui m’amène souvent sur le chemin de Saint Jacques et je garde en mémoire de très belles rencontres avec les
    pèlerins. Je te remercie de ce partage porteur d’espoir, regarder l’autre, échanger un sourire, peut paraitre décalé par apport à notre société mais tellemnt enrichssant pour tous.

    Amitiés sincères de la Bourgogne

    Roger

    J’aime

  8. Beaucoup de vibrations dans ces souvenirs …J’avais un oncle qui allait régulièrement à Cambrai ,toute sa famille était du nord ,et il m’envoyait des cartes postales que je gardais
    dans une petite mallette d’enfant ,les jours de maladie ,je les regardais et ainsi je partais en voyage sans quitter mon lit …

                                                                                                                                 
    Amicalement à toi .

             H

    J’aime

  9. Bonsoir Sabine

    Je suis venu ce midi mais je n’avais pas eu le temps de finir ma lecture, l’heure de partir travailler venant

    C’est drôle que ce soit marqué endives, je croyais qu’on disait chicon  dans le nord

    Belle balade au fil des souvenirs passés

    Bonne nuit Sabine

    Bisous

    Tony Yves

    J’aime

  10. comme j’utilise le pc du fils belge il y a un problème d’adresse et de mot de passe, pas de mail non plus.

    enfin comme cela marche sur une patte, je doit faire avec, désolé

    bonne journée amitiés

    rené

    J’aime

  11. moi aussi j’ai été au lycée à Cambrai même dans deux Fénelon et Paul Duez ah ces cours de fermes comme je les reconnais et dans le sud rares sont les commerçants qui donnent qq chose

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :