Entre deux ruisseaux

 

Six heures …Le réveil nous tire de la tiédeur de la nuit, vers un jour à peine éclos, au ciel tout
bleu marine, et vibrant encore de cette colère dont le seul nom évoque légendes et mystères « Orage » …Oh ! rage des dieux !

En installant nos trois bols au milieu des chandelles allumées, je me surprends à fredonner la chanson
des Schroumpfs, ma mémoire restant résolument accrochée aux images de ce film vu la veille au cinéma , fabuleusement fou de tendresse, de philosophie et d’humour !

Je pense également que nous avons sûrement bien fait de ne pas être partis comme prévu, la tente sous
le bras et au hasard des marais, partager notre nuit avec le héron ou le ragondin, rien que pour le plaisir d’entendre frémir au petit matin l’eau de notre thé sur un réchaud de fortune, et
respirer l’air humide et vivifiant,  la tête toute exaltante de rencontres sauvages et d’ivresses à venir ….

Mais il nous faudra viscéralement remettre cela …!

 

Alors, histoire de nous consoler …menteurs que nous sommes !  Disons plutôt … »Nos pas n’y
tenant plus de ne plus voler sur le sol », nous partons au pays des aqueducs à « Fontcouverte » , situé aux portes de Saintes, toujours en Saintonge romane,  pas très loin de la si belle
fontaine de Vénérand (pour ceux et celles qui ont visionné mon diaporama « les journées d’évajoe »).

 

Nous cheminerons avec l’énergie de l’eau et …entre bassins improvisés, lavoirs et vieilles
baignoires, il y en a une qui s’en est donnée à coeur …battant !

« Petits moussaillons, blottis bien au chaud dans le ventre de maman …plus tard vous
serez peut-être de redoutables sauveteurs en mer ou pêcheurs d’anguilles ! »

Contemplez ce doux regard …Cannelle est peut-être maman ! Nous en aurons la
confirmation d’ici deux jours ….

 

P1010813 (Copier)

 

 

 

 

Marcher c’est  …

parler au coeur de la terre !

 

P1010816 (Copier)

 

 

 

 

Et y deviner …

des histoires d’amour 

 

P1010821--Copier-.jpg

 

 

 

 

Je cours chercher mon panier de linge, le gros savon carré qui sent bon, ma moleskine,
mon crayon de bois …je passe la journée, ne reviendrai qu’avec les étoiles !

 

P1010824--Copier-.jpg

 

 

 

 

Et dans un fantastique jeu d’ombre et de lumière, les noisettes roulaient sous nos pas

 

P1010825--Copier-.jpg

 

 

 

 

Doisneau, qu’en penses-tu ?

 

P1010826--Copier-.jpg

 

 

 

 

Dans ce sentier, baignant dans le soleil, y régnait un parfum de classe d’école, de
taille crayon …

 

P1010830--Copier-.jpg

 

 

 

 

Timide ou solitaire ?

Arrivant de nulle part, 

comme isolée du monde des végétaux …

cette inconnue me parla !

 

P1010831--Copier-.jpg

 

 

 

 

Au delà de la ligne du soleil, on entre dans la fantasmagorie du vert
!

 

P1010834--Copier-.jpg

 

 

 

 

Ici, la pierre est encore dans son berceau ….

Marchons sur la pointe des mots, 

Ne la réveillons surtout pas !

(Nous sommes à « Maisonneuve », le four à pain date des XVII et XVIII
siècles.)

 

P1010835--Copier-.jpg

 

 

 

 

Et voguant sur les flots de sa baignoire de luxe, une maman labrador songe déjà à
l’avenir …

« Je les appelerai Sirène, Neptune, Simbad ou Océan …. » 

 

P1010836--Copier-.jpg

 

 

 

 

Entre deux vives rumeurs de basse cour, mon esprit se met à rêver et avoir faim du passé
!

Je pénètre dans la cuisine, aux murs plus frais que le marbre …La table est grasse,
tâchée de toutes parts et sent bon le festin !

Il reste quelques croûtes dorées au sirop de safran, quelques poires pochées dans le vin

Je me sers

à pleines mains !

 

P1010844--Copier-.jpg

le four

 

 

 

Entre deux lignes de vie

            respire la main de l’homme

 

P1010845--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

Petite « fleur
des anges » , j’aime ton prénom à la fois d’antan et tendrement sucré…!

Depuis le départ, d’immenses champs n’ont fait qu’embaumer chacun de nos pas

Bucolique angélique !

 

P1010849--Copier-.jpg



 

Dans la vallée de l’Escambouille,  les petits sentiers ont une minois un peu
…jungle !

On pense en secret à des manteaux de mousse, on s’y emmitoufle, on s’y prélasse et
…c’est bon !

 

P1010850--Copier-.jpg

 

 

 

 

Ce tronc est le plus savoureux des fauteuils …

Un train passe, il a le timbre du voyage…

J’ai encore un peu de linge et 

 beaucoup d’inspiration !

 

P1010852--Copier-.jpg

 

 

 

 

Et si …

on reprenait le train au départ …

pour le « Pays de l’angélique  » !

 

P1010853--Copier-.jpg

 

 

 

 

Je crois aux pouvoirs de la vie 

qui nous mènent vers tous les instincts du coeur !

 

 

P1010854--Copier-.jpg

 

 

 

 

Nous sommes arrivés !

Vous pouvez poser votre sac et

desserrez coeur et lacets …

 

           ***  

 

 

Je n’ai pas eu le temps de répondre à vos commentaires, je
le ferai !

Ils sont tous les soleils chatoyants de mon coeur …  

 

      ———–

 

27 réflexions sur « Entre deux ruisseaux »

  1. Coucou Sabine,

    Comme d’habitude, tu fais d’une simple promenade, charmante d’ailleurs, un beau conte où l’imagination  est reine !

    Tu nous entraînes sur les chemins à l’encontre des elfes des bois, avec tes photos mais surtout avec tes mots !

    Ainsi, ta chienne devrait âtre maman, dans quelques temps tu auras des bébés à placer à moins que tu veuilles tous les garder ?

    Je t’embrasse, chère Sabine, avec toute mon amitié.

    (espérant que les nouvelles sont  bonnes pour ton petit-fils)

     

    J’aime

  2. J’adore ,Sabine , ta façon de raconter les choses , une douceur , et puis ton regard qui s’étonne d’un rien en le rendant merveilleux

    Joliment racontée et photographiée ,ta randonnée 

    Passe un doux et agréable ,Dimanche, Sabine

    Bisous

    timilo

    J’aime

  3. Pourquoi partir au loin quand tant de choses simples nous accueillent à bras ouverts et procurent un bonheur sans chichis ?

    Merci chère Sabine , pour cete page de quiétude et de sérénité .

    Tu écris beau et bien , ce que je ne sais faire ; et tes photos apaisent mon esprit .

    J’espère que Cannelle sera bientôt maman !!!

    Je t’embrasse et te souhaite une belle journée .

    J’aime

  4. Bonjour Sabine

    Merci pour un article qui nous emmène sur tes chemins parsemés de tes mots en harmonie avec la vie et la nature.

    En écho à tes mots je te laisse ce petit morceau d’un chant Navajo

    « Marche sur un chemin de couleurs, avance sur un chemin de chanson, et tout ce qui t’entoure sera beauté. On vient à bout de tout les nuages en suivant un chemin d’arc-en-ciel »

    Je t’embrasse Sabine et bonne fin de journée à vous deux.

    J’aime notre chemin d’amitié

    Roger

    J’aime

  5. Superbe balade que tes mots rendent encore plus vivante… Merci .

    Mais dis-moi ? ce sont ces fleurs blanches que tu appelles des angéliques , Ce ne sont pas plutôt des carottes sauvages ???

     

    Bises

    J’aime

  6. Sabine tu es un soleil !

    Parler au coeur de terre et deviner les histoires d’amour

     

    tout à fait ma philosophie, voir le bonté du créateur partout

     

    bisous tendresse et calins à ta jolie cannelle

     

    bon début de semaine le coeur dans les étoiles

    J’aime

  7. Oh temps suspends ton vol; chez toi Sabine c’est Oh je reste suspendu aux lèvres closes de ma petite soeur pour arrêter le temps, sur chaque photo ,je te vois marcher et penser , photographier
    dans un silence religieux ou seuls les oiseaux ont le droit de chanter pour que tes photos soit toujours plus belle.

     

    J’ai beaucoup aimé cette féerie de vert, de coins chauds, de rêves de Sabine avec cette question en filigrane, serait ce vrai ce petit miracle , Demoiselle Canelle attendrait donc des bébes…Si
    c’est le cas je trouve que les nioms qui fleurissent chez toi sont digne de petits matelots….

     

    Pour en revenir à cette belle promenade, au vu de la description de ce festin j’étais persuadée que j’allais le voir, tu sais narrer et laisser le lecteur accroché à toi et suspendu à tes lèvres.

     

    J’ai profité de cette belle journée certes fraîche pour me balader en pensant à toi, jambes bien bandées et les béquilles j’ai cheminé le long du canal.Et le soir j’ai eu droit à un spectacle
    grandiose du soleil au couchant. Si tu veux voir mes photos , elles sont sur un nouveau blog que j’ai fait ce weekend.

     

    http://les-mots-d-emoi.over-blog.fr/

     

    Bisous ma petite soeur des mots

     

    EvaJoe

    J’aime

  8. Bonjour Sabine, tu fais là une très belle balade qui sent bon les ruisseaux et les sous bois, c’est très joli…et tes mots soulignent aussi de bien belles photos…alors bravo, merci du partage,
    et gros bisous en ce jour de la sainte Sabine, va falloir que tu payes un coup, n’est-ce pas ?

    J’aime

  9. J’ai marché dans tes pas et ce fut un grand plaisir.

    Il y a de fort jolies photos mais certaines ont plus retenu mon attention : la barbe de maïs et la main bleuie par les mûres. Pourquoi ces deux-là ? Je ne sais pas. La chanteuse et ses claudettes
    est pleine de vie, de bonheur. D’autres m’ont fait rêver : les toits, les sous-bois, mais je retiens ces deux-là.

    Belle fin de journée. A bientôt.

    J’aime

  10. Coucou Ma Sabine joyeuse poète du Bonheur !!! Sourire

    Hummmmmmmmmm, je passerai des heures entières à t’écouter… bercée agréablement par tes doux mots… lovée dans ta si tendre inspiration…
    Hummmmmmmm……….

    Tes photos sont superbes !!! Tu as l’art de capter ce p’tit côté si pur de la Nature… tu as le don de découvrir toute la tendresse d’un lieu… Et quand tu nous
    offres tout ceci, tu sublimes le tout en nous livrant tout ce qu’a recueilli ton âme…..

    Merci Sabine !!! immense sourire

    Grâce à Toi, non seulement aujourd’hui : « j’ai ri » (vouiii, vouiiiii chez Clara… z’ai vu ta chute !!! éclat de rire)… mais j’ai aussi vécu une belle randonnée
    qui m’a transporté de Bonheur !!!

    Merci…

    Je te souhaite un très doux lundi ainsi qu’une excellente semaine joyeuse à Toi & Aux Tiens… intense sourire

    Mille millions de tonnes de très tendres Bisoudoux

    ***Tincky***

    J’aime

  11. je découvre un blog qui me fait chaud au coeur … 

    grâce à notre dame des bois, Katara.

    bises 

    (Saintes, une superbe ville …je garde au fond de moi, pas mal d’images sur les ruines romaines, la cathédrale)

     

    J’aime

  12. Chère Sabine,

    J’ai fait une rando hier et je ne sais pas pourquoi mais cette fois, j’ai mal partout et je ne peux pas dormir.

    J’en profite pour te faire un coucou bien amical et pour te dire comme ton commentaire sur « les bonnes manières » m’a fait rire. Et je ne suis pas la seule !

    Tincky par exemple a mis qu’elle était morte de rire elle aussi !

    Merci pour ton humour et ta bonne humeur et mille gros bisous.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :