Quelque part, en nous …!

 

 

IMGP3208

 

 

Le soir était déjà là, surprenant nos âmes d’enfant …

Nous marchions depuis deux bonnes heures, guidés par le hasard, sans aucune
certitude…

Nous n’étions qu’à quelques pas de notre chaumière, rôdant pour ainsi dire autour d’elle, comme si nous
voulions réapprendre ses parages.

Et il y eut cette lumière …

Cette lumière que nous découvrions à chacun de nos pas,

cette lumière qui rendait éblouissante notre chienne dont le pelage sable, sous les feux diaboliques du
soir, devenait jaune d’or !

Nous marchions, coupant à travers champs, dans une terre accablée de boue, formant d’énormes galettes
sous nos chaussures…

Il y avait d’autres chemins à emprunter, bien plus lisses, bien plus sûrs, de surcroît nous les
connaissions, mais nous préférions ceux-là !

Alors, trois chevreuils se sont mis tout à coup à gambader devant nous, ce fut la récompense.

Un peu plus tard, nous rêverons sur de simples fossés regorgeant de cresson, ou chaparderons un peu de
gui au passage …

Qu’il était bon ce p’tit goût de « fugue », rendant nos coeurs un peu plus adolescents !

De retour, nous nous arrêterons à notre four à chaux, comme nous le faisons souvent, avec cette
impression majestueuse de venir prendre avec respect les nouvelles d’un ancêtre …

Nous avons marché,

finalement pas très loin de nous, de tout ce qui fascine encore notre instinct …

Nous avons marché,

jouant inconsciemment à essayer de nous perdre, pour découvrir l’inattendu …et,

nous l’avons découvert,

repartant un peu plus riches de cette vérité :

« Le voyage ne se mesure pas en kilomètre,

il est juste logé au creux de nous ! »    


36 réflexions sur « Quelque part, en nous …! »

  1. Bonjour Sabine

    J’aime beaucoup cette petite nouvelle ,simple mais bien réelle,puisque chacun peut la vivre si l’on sait regarder et voir ce qui nous entoure.Bonne journée.Gros bisous.Aimée

    J’aime

  2. Bonjour chère Sabine,

    tu as raison, on peut voyager tout près de chez soi si on sait aller à la découverte de la nature, comme tu sais si bien le faire !

    Le mardi après-midi, je vais marcher avec une association et je découvre toujours quelque chose de nouveau.

    Je pense à ton livre, je l’achèterai dans quelques temps. Il faut que je digère financièrement, les fêtes !

    Plein de bisous.

    J’aime

  3. Chère Sabine

    mon ressenti à te lire c’est que la lumière de tes mots est comme une musique

    que transcende la lumière alors que vous cheminez vers la vérité et la beauté qu’offre la nature à ceux qui sont capable de la recevoir et c’est ton cas

     

    bisous et douce soirée au coin du feu (pour moi) et peut-être Toi

    J’aime

  4. Bonsoir Sabine

    Le voyage est juste à la porte de la demeure et même si nous pensons connaitre notre environnement proche lui n’est pas statique car la nature est en perpétuelle mouvement. J’aime aussi me
    promener sur les chemins proches. Très belle profondeur de champ sur ton cliché, et je vois bien les ombres des trois Chevreuils qui gambadent.

    Bisous du soir pour toi mon amie Sabine, à plus tard sur les chemins de nos songes.

    Roger

    J’aime

  5. Bonsoir chère Sabine . Un voyage,petit ou grand , ça dépend de son but .

    Si mon voyage dure près de 2 heures ( en voiture ) pour aller voir mes « petits  » , ce n’est que du bonheur .

    Un déplacement de peu de temps par obligation , c’est presque une torture .

    Je sais que je suis plus prosaïque que toi , qui es toute poésie .Mais c’est ce que je ressens.

    Je t’embrasse bien fort .

    J’aime

  6. hier en allant chez un neveu, près de l’autoroute, j’ai vu deux chevreuils et le soir en rentrant, nous avons vu un renard traverser une voie de chemin de fer. C’est naturel .. et pourtant
    magique .. bonne soirée et bises 

    J’aime

  7. C’est vrai, le voyage, il est avant tout un chemin intérieur, comme si le monde, les circonstances n’étaient qu’un prétexte. Tout ne fait qu’un dans notre quête. Tes lignes me rappellent bien des
    choses de mon enfance dans le sud Vienne. Mon univers, c’étaient le village, les champs, les chemins, dont un que j’aimais particulièrement. J’avais l’impression que chaque pas que j’y faisais
    m’était une initiation, une étape dans la vie. Bisous de nous deux et douce journée. Alain

    J’aime

  8. Merci, Sabine,de ce que tu dis de mon livre. La fable des trois crayons est illustrée d’une photo d’Yveline. C’est un dessin d’Anatole, notre petit-fils. Il est en couleurs, mais là, ça ne se
    voit pas ! (sourire)

    Nous attendons la semaine prochaine avec impatience, l’arrivée de ton livre au courrier. Je me réjouis d’avance ! Gros bisous de nous deux. Alain

    J’aime

  9. La lumière au coeur de ta balade , j’aime découvrir ce paysage si lumineux que tu sais nous donner au travers de tes mots qui savent nous en donner l’image telle que tu as du la voir.

    Bisous Sabine, pas beaucoup de temps ces temps ci, j’ai attaqué mille choses en même temps, va falloir que je me recadre. Mais c’était pour la bonne cause pour te permettre d’en profiter
    aussi…..

     

    A suivre, bisous

     

    EvaJoe

    J’aime

  10. Lorque je te lis, j’ouvre grand mon âme d’enfant et j’ai l’impression de marcher à tes côtés. Le soir, les ombres s’allongent et semblent nous accompagner. Chacun de tes mots est une invitation
    au voyage. J’aime ta très belle citation. Car elle me touche. je pense à une jeune femme qui rêve d’accomplir un grand voyage sans savoir si un jour il se réalisera.il m’est doux d’imaginer qu’il
    y a des des voyages intérieurs que rien ni personne n’arrête. Je t’embrasse fort

    J’aime

  11. Bonsoir Sabine!

    Oui, je le ressens ce soleil qui inonde, ces pas de liberté, cette odeur d’authenticité… un voyage au bout du rêve…

    Merci pour ce merveilleux moment!

    Caresses à Cannelle et Zoé et grosses bises à toi

    Rose

    J’aime

  12. Il ne faut pas aller très loin pour voyager, Chère Sabine… Ton blog, en tout cas, est une incitation au voyage de l’esprit… Tu exprimes si bien tes ressentis sans forcément passer par la
    poésie. Ton illustration et ses sillons, est très symbolique aussi.

    Je t’embrasse,

    Cathy.

    J’aime

  13. Bonsoir Sabine,

    Je commencerais par te souhaiter une bonne et heureuse année 2012 car je ne me souviens pas te l’avoir souhaité qu’elle t’apporte la santé, la joie, le bonheur et la prospérité.

    Je ne me lasse pas de lire tes balades qui me permettent de m’évader un peu le temps de la lecture du moins qui parfois même me permet d’imaginer un peu ce merveilleux paysage.

    Merci pour ce merveilleux partage.

    Bonne soirée.

    Amicalement Paulo.

    Gros bisous.

    J’aime

  14. cela me fait plaisir de te voir venir simplement pour me lire

    un geste d’amitié que j’aime !..

    j’espère que tu vas bien et que profites du soleil dans la journée chaudement vêtue pour aller dénicher des petits coeurs que crée la nature endormie pour te remplir le tête d’idées vagabondes
    qui te font rire le soir auprès de ton feu de bois.

    bisous de Line

    J’aime

  15. bonjour Sabine,

    j’ai du être sage, car j’ai fait un merveilleux vogage dans ton univers, accompagnée d’une très belle musique, je te souhaite beaucoup de chance avec ton livre, bon weekend à bientôt ..gros
    bisous ..Mamoune

    J’aime

  16. J’aime bien ton texte ; il respire le bonheur simple et la joie de vivre. La plénitude aussi … La lumière de cette fin d’après midi (il me semble) est très douce et très agréable. Bon dimanche
    Sabine, bisous,

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :