Les mots en vert

 

 

P1020965--Copier-.jpg

 

 

En tombant de leur arbre

les feuilles renaissent

en éditrices du temps …

Elles deviennent pages de cahiers

et celles de livres d’or

reliés par la magie du vent,

où viennent écrire secrètement

la pluie

l’oiseau

l’étoile égarée …

Du moins, j’aime l’imaginer !

Mais je n’ai rien prédit de la rosée

qui déversait en leur nerf

tant de beauté !

Absinthe imaginaire

des marcheurs de l’aurore

et des poètes ailés,

voyaient-ils en elle

des larmes de joie ou de regret ?

Je demanderai demain

à la belle clarté du jour,

celle qui lit dans les maints

et danse avec les vautours …

Nous irons sécher ensemble

au soleil ample

tous les mouchoirs fripés

à même l’herbe

de ce joli pré en mots tout en vert

de l’imaginaire au sourire de vallée …

 

                                    (Sabine)

 

————–

 

 

Demain, vous aurez une autre page, et après-demain aussi …

la nature m’a inspirée !

 

A très bientôt …………

 

 

33 réflexions sur « Les mots en vert »

  1. Tant mieux ! Car ton inspiration est belle et rafraîchissante. Maurice Fombeure, notre poète local, dirait sans doute : C’est « la poésie des gouttes d’eau ! » Pour lui, qui n’aimait guère la
    poésie « qui fait mal à la tête », c’est le plus beau des compliments. Permets que je l’offre à ton talent comme un bouquet d’amitié.

    Bisous de nous deux  et douce journée. Alain

    J’aime

  2. Bonjour Sabine

    Un joli poème tout en douceur.Je passe rapidement car beaucoup de temps perdu a cause d’OB pour mettre des commentaires et publier..Je te fais de gros bisous avec un soleil lumineux chez
    nous.Aimée

    J’aime

  3. Comme il est booooo ton poème ma Sabine ! oui oui oui encore des poèmes !  la nature se réveille et caresse ton oreille ! en venant chez vous « les poètes » je mes sens comme des ailes…. de
    rimes ! hihi ! je parle en rimant c’est fou ça !! est-ce communicatif ?

    en tout cas, ce qui est sur, c’est que ce doux poème au parfum de feuilles qui tapissent nos chemins, aux perles de rosées qui comme des diamants brillent dans leur écrins à l’heure où le
    printemps va faire exploser sa majesté, est subllime de beauté !

     

    tu vois je rime ! mdr !!!!!

    gros bisous ma Sabine !

    Très belle journée et à très vite…

    Nanie

    J’aime

  4. Aucun problème Sabine, je comprends parfaitement, je sais que çà mobilise beaucoup de temps . J’ai relayé parce que c’était ma première expérience et pour jouer un peu … mais je sais que les
    réponses ne seront pas nombreuses … et n’en prendrai absolument pas ombrage !

    J’avais lu ton commentaire et ton poème, mais j’ai plein de pb avec OB et j’ai renoncé …

    J’ai beaucoup aimé cette lecture de la nature qui chaque fois résonne en moi qui ne sais traduire par cette profusion de mots et cette profondeur l’ensemble de mes ressentis … j’ai une très
    grande admiration pour la richesse de ton écriture Sabine et je viens souvent lire tes articles, en catimini, l’émotion m’empêchant de nourrir des mots …

    Profite de ton petit-fils, à bientôt, gros bisous, Plume .

     

    J’aime

  5. Bonjour chère Sabine .

    Le lien de cet article ne m’est pas arrivé .

    Une chance que je suis passée .

    C’est vrai qu’au weekend ça a été la galère sur OB.Ils font de la maintenance .

    Merci pour ces lignes ; j’aime beaucoup leur « musique  » .

    Gros bisous et bonne soirée .

    J’aime

  6. Enfin me evoilà, les mots en vert, les mots à la couleur du temps, des mots délicieux écrit sur mon écran avec une plume d’or ou une plume de canard sauvage qu’importe mais un délice à te lire.Je
    comprends que ton cerveau était en ébullition, je comprends que cela a abrégé ta nuit. Mais aussi au petit matin tu nous as (j’allais dire, pondu) hihi déposé ce merveilleux poème.

     

    Bisous Ma Sabine à moi et bonne fin d’après midi

     

    Ton EvaJoe

    J’aime

  7. Mais comment tu fais, chère Sabine, pour écrire de si nombreux textes en prose ou en vers, avec toujours autant de talent ? Où trouves-tu le temps et l’inspiration ?

    Tu as vraiment un don et dans tous les domaines.

    Je suis très admirative.

    Bonne soirée et bisous chaleureux.

     

    J’aime

  8. tes mots en vert sont aussi beaux que la rosée qui perle le lent cheminent de tes pensées vagabondes qui glissent sur un courant d’air et reviennent rouler sur tes paupières qui soudain se
    ferment  pour faire dodo (rires)

     

    bisous Sabine  c’est frais et tes mots voltigent comme les mouettes sur les fots

    J’aime

  9. Décidement les couleurs sont une grande source d’inspiration en de moment après le blenc gris de l’hiver :  toi le vert, moi le orange, toi les mots moi le papier et entre nous deux les
    arbres qui nous sont si utiles et qui sont si beaux. Plein de bisous à toi Sabine !

     

    J’aime

  10. Bonsoir Sabine,

    J’aime ton encre verte et naturelle qui coule sur ta page. Elle a l’odeur des feuilles des arbres, des fleurs de la forêt, de cette terre de vie où tout est embrasé par la lumière comme si un
    grand souffle de tendresse traversait notre âme. Dame nature brille et danse à travers tes mots qui glorifient sa présence riche et doucereuse. J’ai aimé entendre son sourire en te lisant et
    aperçu l’aube se lever. Je t’embrasse bien fort. Douce soirée. Corinne.

    J’aime

  11. J’aime bien  ta poésie ,SABINE  de la fraîcheur dans un  monde qui s’enlaidit .

    Et je n’ai aucune envie de me laisser prendre par lui , alors écrit chaque jour une douceur sur ces feuilles qui tombent , après il faudra les relier

    Douce journée

    Bisous

    Timilo

     

    J’aime

  12. … Mais que sait-on de l’arbre, que sait-on de la rosée, que sait-on de la vie ?
    On en parles mais on ne sait pas grand chose alors on admire, on écoute et le bonheur est là, Sabine, c’est le principal ! 

    Bisous ++++

    J’aime

  13. Nanguedef, Sabine!

    Cette belle musique me rapelle la chaleur porteuse du « maquis » sénégalais et ses longues nuits conviviales!

    Tes vers expriment avec éloquence et sensibilité un fragment de vie de dame nature, comme toujours

    Gros bisous.

    J’aime

  14. Je reviens pour lire Sabine. Je dépose ici un simple message. Une fois que tu l’auras lu, tu comprendras pourquoi je suis encore une fois si occupée depuis la fin de la matinée.

    Coucou, ceci est un message rédigé en copié-collé puisque je le transmets à onze aminautes bloggeurs ou bloggeuses que j’ai choisi de taguer. Le tag s’appelle « Le jeu des onze
    questions ». J’espère de tout cœur que vous accepterez de vous prêter au jeu même si cela prend un petit peu de votre précieux temps. Gros bisous. Marie

    Ci-dessous le lien du billet sur lequel je vous ai tagué(e).

    http://couleursdemavie2.blogspot.com/2012/02/le-jeu-des-onze-questions.html

    J’aime

  15. merci de me prévenir, mais je serais revenue ,

    tu es sur mon chemin d’amitié

     

    tu sais Sabine je suis abonnée chez toi, c’est comme cela que je me tiens au courant de ce qui se passe chez mes liens.

     

    bises

     

    J’aime

  16. Encore un bien joli poème !

    Et je repars en emmenant avec moi tous tes jolis vers et tes jolies photos;o)

    Merci pour le partage, ma Zamie;o)

     

    ***

    Re-bizzzouzzz et encore une fois bonnes vacances****

    J’aime

  17. Belle magie de dame nature qui t’inspire ces rimes, pour nous déposer ces mots ciselés par ta main, main au bout de laquelle nous savons qu’il a un cœur généreux. Très joli poème Sabine sur les
    feuilles qui s’égarent, elles seront bientôt remplacées par d’autres habillées du vert tendre printanier. 

    Bisous de soleil qui rayonne pour toi.

    Roger

     

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :