mon Bruant en écharpe de brume …

 

 

 

P1050484--Copier-.jpg

 

 

 

 

J’ai trempé ma plume dans l’or radieux des flammes de ma demeure, il avait l’oeil vif d’un
conteur, pour vous parler de la brume et de mon « Bruant », mon  ruisseau tant aimé et évoqué
auprès de vous dans maintes rubriques …

Et dieu qu’il fut beau, mon p’tit sauvageon, hier matin, le minois espiègle emmitouflé dans
son écharpe de brume !

 

Et, étrangement, 

je cherchais depuis quelques jours à donner l’écho à un poème lu chez mon ami
 Timilo,

au regard de mon émoi l’un des plus sublimes qu’il ait pu écrire !

 

Il y parle d’une artiste au grand coeur…

Vous savez ? l’araignée , cette fileuse de … »perles de vie » !

 

Or,

dès mon arrivée près des lieux, mon voeu s’accomplissait en milliers de grappes
étincelantes à mes pieds et tout autour !

Qui aurait pu deviner ?

J’en étais …consternée !!!

 

 

 

P1050485--Copier-.jpg

P1050487--Copier-.jpg

P1050486--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Non loin du pont,


 

P1050493--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

Je surpris deux amoureux,

 

 

P1050490--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

de quoi échanger avec mon ami poète,


 

P1050496--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

et demander à notre artiste quelques fils de plus pour étancher nos rêves ….!


 

P1050500--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Regardez, vers le centre de l’image, on dirait une chouette triste qu’un dieu, à l’esprit de
contradiction, aurait posée sur l’eau …


 

P1050501--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Timilo, si l’araignée enveloppa d’amour l’enfant de ton poème, la brume, hier matin, en fit tout autant
pour mon ruisseau …


 

 

P1050505--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

Sans oublier les lianes, indiscrètes, à l’affût des moindres mystères, prêtes à les emporter au loin,
dans un recoin de leur folie …


 

P1050509--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

  Contemple donc

      et  contemplez …

    tout ici n’est que

    « scène d’art » !


 

P1050516--Copier-.jpg

P1050519--Copier-.jpg

P1050524--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

J’effleure sans pudeur quelques uns des secrets de lianes, pour mieux pouvoir entrer dans ….le
ballet de la brume !


 

P1050527 (Copier)

 

 

 

 

 

 

Aimée,

ce cliché est pour toi,

en souvenir de nos jeux d’enfant !


 

P1050531--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le château, au loin, semble avoir été dessiné au fusain …


 

P1050535--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Je quitte mon ruisseau pour aller lire, juste quelques pas plus loin, dans …la main de la terre !


 

P1050539--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

J’entends …chuchoter les ombres …


 

P1050541--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Et, la gorge dénouée,

les arbres s’en remettent tout entier

aux caresses de la brume !


 

P1050542--Copier-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Mais, avant de voir poser mon fidèle bâton, le chemin m’avait laissé pour vous ….cette fleur
!


 

P1050546--Copier-.jpg

 

 

 

 

Nous pouvions dès lors, ce coéquipier et moi, terminer en paix notre errance !

 

 

 

———-

 

 

 

Bien moins présente sur le chemin virtuel depuis quelques temps, ce n’est que par cruelle faute de temps et une multitude de choses à concilier

Mille pardons, je ne puis faire autrement (pour l’instant !).

A bientôt, je vous …adore !     

 

 

 

48 réflexions sur « mon Bruant en écharpe de brume … »

  1. En plein conte enchanté cette page de mots et d’imageries fantastiques chère Sabine. La brume ensorceleuse de rêves et d’apparitions…Jamais si fantômatique que ce soir à mes yeux que la
    lassitude rend plus apte aux rêveries. Des fils tissent la vie et la fragilité de l’amour. Chouette messagère, telle je la ressens maintenant…

    Tu me manquais, je pensais à toi…Tendres baisers je te donne.

    J’aime

  2. Magnifiques photographies ! Mais je n’arrive pas à croire que tu as déjà de la brume… Y a-t-il eu de l’orage par là ? On dirait des images d’automne parfois. Ce sont en effet de merveilleux
    tableaux, que tu as su saisir avec une grande poésie…

    J’aime

  3. L’univers de beauté qui nous entoure est si riche de poésie, la nature écrit et écrit, elle nous déclame sans cesse son incommensurable amour.

    Que tout cela est beau et qu’il est grand d’en faire partie!

    Merci Sabine.

     

    Hélène*

    J’aime

  4. Et bien c’est féerique que tes photos, tu as su saisir le moment opportun pour prendre des décors de rêve, même avec la brume je sens l’enchantement. Du reste ton texte nous le dit si bien.

    Que de merveilles la nature nous donne si on sait bien l’observer.

    Merci cela m’a ravie car j’aime beaucoup ce que disent tes photos, c’est là mais c’est comme dans un brouillard comme insaisissable.

    Bisous et continue ton oeuvre que je vois qui se peaufine dans ta première photo. Je ne vais plus reconnaître ton nid douillet ton joli hâvre de paix et d’amour.

    EvaJoe

    J’aime

  5. Merci ,Sabine , de penser à moi , à mon poème plutôt quand ton regard croise une araignée .

    Je crois bien que c’est mon second poème que j’écris sur elles (j’en écris tellement), et je suis entrain de devenir leur fervent défenseur , je ne comprends pas la peur irraisonnée de beaucoup
    de monde qui se transforme en phobie pour cette petite bête.

    J’admire comme toi leur ouvrage et quand la rosée du matin l’emperle de millier de gouttes je m’ébahis d’une telle féerie.

    Tu sais , Sabine ,saisir l’instant merveilleux avec ton appareil à photo et ce diaporama est du coup magnifique.

    Merci , merci , je me demande si je n’en rougis pas.

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    J’aime

  6. Je constate, Sabine, que j’ai raison quand je dis que tu sais décrypter la magie des lieux. Se sentant aimés, appréciés, ils se livrent à toi d’une façon si poétique et laissent voir pour toi
    seule, leur intimité profonde.

    Cette brume matinale, qui sait la voir ainsi, à part toi ?

    Je n’ai pas peur des araignées et leurs fils de la vierge perlés de rosée sont très jolis.

    Bises, ma Sabine, et passe une excellente journée, toujours la tête un peu dans les nuages !

     

     

    J’aime

  7. Quel immense bonheur de lire en ouvrant ton blog le “minois espiègle de ton ruisseau enveloppé de brume”! Et de découvrir, dans la lumière
    pâle du matin, le travail muet de la fileuse et l’indiscrétion des lianes. Ta vision si pure des instants qui passent nous transmet une de ces joies intérieures que rien ne peut décrire et qui
    illuminent une journée. Merci, chère Sabine, d’être cette harpe qui vibre et nous tansmet tant de poésie!

    J’aime

  8. Après avoir admiré la féérie des photos, et lu attententivement tes mots poétiques enrubannés de brume comme on le ferait d’un beau cadeau qu’on va offrir, je me dis que la nature est
    une magicienne qui permet aux êtres réceptifs comme toi d’aimer tout ce que peux faire  la  moindre petite travailleuse comme cette petite araignée qui  réalise des
    chefs-d’oeuves dentellés qui nous émerveillent.

     

    Les délicieuses brumes automnales nous annoncent une saison plus fraîche mais merveilleuses , la fée des couleurs va renaître.

     

    bisous et merci

    J’aime

  9. J’ai quitté la dure réalité humaine pour venir me promener près de ton ruisseau dans cette merveilleuse brume de contes et légendes ! je ne peux pas te dire , Sabine, tout le bien que j’ai
    ressenti en plongeant dans cette nature  que tu nous offres ! Merci en particulier pour la belle épeire diadème et la petite chouette aquatique ! bisous !

    Blanche

    J’aime

  10. Aérienne et  toujours en équilibre sur la ligne d’horizon de mes pensées tu inonde de ton imaginaire mes plages de rêverie. Merci ma chère Sabine de nous faire percevoir la simplicité de la
    beauté à peine masquée par les brumes.

    Ton envolée de bisous colorés est bien arrivée, voilà une belle écharpe que je garde pour les prochaines brumes de l’automne.

    Mes plus tendres pensées pour toi mon amie

    Bisous rayonnants de sourires

    Roger

     

    J’aime

  11. Au bord de ton charmant ruisseau, dans la brume du matin tu nous fais découvrir ton domaine et nous fais voir ce que nous n’urions su voir, merci Sabine, pour cette jolie balade !

    Je t’embrasse !

    J’aime

  12. Plaisant cheminement et symbiose entre ton « Bruant », la brume et toi et tes mots qui magnifient le tout.

    Merci à toi pour ton accord pour « l’inspiration » que je dépose en mon iunvers.

    Bises.

    Philippe. 

    J’aime

  13. Bonsoir ma douce Sabine

    Timilo est un excellent poête mais tu ne l’es pas moi par tes textes d’une très grande profondeur, illustrés par de superbes photos,

    La seconde Sabine, je l’ai en lien et en fait, je ne me souviens plus de qui il s’agit
    Quand j’ai voulu t’envoyer un com, j’ai cliqué sur Sabine et je n’ai vu qu’après que j’avais deux Sabine, mais c’est toi que je voulais, car le com que je lui ai envoyé, je lui ai dit qu’elle
    avait changé son blog !mdr 

    Bonne nuit ma puce

    Gros bisous

    Méline

     

    J’aime

  14. Coucou mamounette!!! j’ai bien lu ton poème, il est beau, magnifique, sublime…:) Il est au dessus de mes mots! JE T’AIME DE TOUT MON COEUR;)

    Gros gros bisous

    J’aime

  15. Me revoilà chez toi, ma chère amie Sabine.

    L’automne s’installe petit à petit dans la nature comme dans ma vie.

    Mais c’est une belle saison.

    En ce qui concerne le texte sur les gâteaux, c’est bien le monsieur dont je cite le nom qui en est l’auteur. J’aurais voulu avoir ton talent pour l’écrire.

    Je te souhaite un excellent week-end et à très bientôt.

    Bises chaleureuses.

    J’aime

  16. Comme j’aime cette balade en ta compagnie. Tu vois avec les yeux du coeur et la nature te parle parce que tu sais l’écouter. J’ai beaucoup aimé découvrir ton ruisseau. Et tes mots qui font écho à
    ceux de Timilo, c’est formidable. j’aime ce merveilleux échanges. Si tu as le temps, je t’invite à te promener avec moi dans les jardins de marqueyssac. Nul doute que tu aurais tout comme moi
    retrouvé ton âme d’enfant …Et mieux que moi, tu aurais trouvé les mots.Je t’embrasse très fort. Prends soin de toi.

    J’aime

  17. Bonjour Sabine

    Merci pour tes nombreux commentaires.Je viens te souhaiter un très bon dimanche.Ici beaucoup de brouillard qui est en train de se lever ce qui présage une belle journée.BBchat t’envoie de gros
    rons-rons et moi de groooooos bisous.Aimée

    J’aime

  18. Que la nature est belle !!! en photos et sous ta plume. Moi, la citadine, qui pourtant adore marcher dans la forêt, la nature, les champs, mais n’en ai plus l’occasion (ça reviendra un jour, j’en
    suis sûre, d’autres lieux, d’autres personnes), je ne peux qu’être éblouie et rêver devant tes propres rêveries. J’ai vu la chouette au milieu de l’eau, j’ai admiré la toile et ses longs fils de
    soie. Je t’embrasse Sabine. Désolée pour une si longue absence ou devrais-je dire, un si long absentéisme 😀  Pardon, pardon, pardon. Je reviens bientôt, mais peut-être pas trop en semaine.
    Plutôt le week-end. Tendres bises. Marie

    J’aime

  19. Merci Sabine pour ce beau voyage. Il me semble que je reviens de loin… Il est vrai que tu m’as entraîné  jusqu’à la frontière, et au-delà sans doute, du pays du Petit Peuple qui hante
    l’univers de ton ruisseau, avec ses brumes, ses surprises et son mystère. J’y reviendrai !

    Bisous de nous deux. Alain

    J’aime

  20. Quel goût, quelle passion, quelle nature ardente et dévoilée pour nous, par tes mots, ton entohousiame, tes photos, ton partage, merci Sabine, je suis sous le charme là, et je regarde, et
    j’entends la musique de la brume qui joue à l’art régnant …

    Haut lieu de poésie et de fraternité, vivons !

     

    Pensées tissages délicates liesses

    J’aime

  21. De très belles photos qui nous font (re)découvrir la nature et ses trésors..La + belle des artistes..Quel dommage que nous ayons tellement tendance à la négliger, elle qui nous apporte tant…

    J’ai bien aimé la chouette dessinée par les branches !!

    Amitiés!

    J’aime

  22. Bonsoir Sabine,

    J’ai contemplé et j’ai pris mon temps pour observer la beauté photographiée mêlée à tes mots qui nous relient à la nature harmonieuse. Tes paroles tissent chaque instant une belle toile d’amour
    et de joie dans cette brume qui s’amoncelle. Je t’embrasse bien fort. Douce soirée. Corinne.

    J’aime

  23. Bonjour Sabine

    j’ai retrouvé ton com et je l’ai publié dans les coms. Il était capturé dans les spams et comme je ne suis pas très fort, je viens seulement de le découvrir.

    J’aime bien l’expression « la main de la Terre »

    Amitiés – daniel

    J’aime

  24. Coucou Ma P’tite Soeur de Fleurs !!! Sourire

    Hummmmm je m’accroche au fil de tes doux mots… je frôle la surface des flots en glissant tendrement sur tes belles phrases… je me love naturellement dans chacune de tes superbes photos… et
    l’osmose de tout ceci me transporte bien au delà du Coeur… là, où l’on conserve le Précieux & le Rare, dans ce joli lieux que l’on nomme « âme »… Sourire Ravi

    J’en profite pour m’excuser « itou » de mes nombreuses absences… entre la convalescence… la recherche de mon nouvel équilibre… les aléas de la vie… les RDV docteurs et examens… etc…
    etc… je deviens Tincky/Gasper la P’tite Fantôme de l’univers Blogien d’over… Soupir

    Mais, là, au creux de mon âme, j’ai toujours une très douce pensée pour Ma Copîne Sabîne, lovée tendrement dans mon Coeur… Clin d’oeil Tendresse

    Je te souhaite une très douce journée emplie de Joie ainsi qu’un excellent week-end serein !!! Sourire Radieux

    Mille millions de milliards de tonnes de très très tendres Bisoudoux Chaleureux & Affectueux

    ***Tincky***

    J’aime

  25. Avec bonheur, je viens me promener chez toi, un peu comme je ferais une balade digestive avant de me coucher. Comme il fait bon chez toi . Tout ici est harmonie et tendresse. Avant de m’en aller
    sur la pointe des pieds, sur la pointe du coeur, je te souhaite une douce nuit et un bon week-end. gros, gros bisous.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :