A l’ombre de ta lumière

      P1050574 (Copier) photo prise sur un de mes paliers    

 

 

 

 

En écoutant la petite vidéo qui suit, je te conseille de lire en même temps son texte car

je me suis un peu amusée avec certains mots !

 

Mais cela, bien entendu, si tu le veux …

Car peut-être préfèreras-tu, simplement, fermer les yeux !

 

 
 

           

Il est un jardin

un peu comme un chemin d’enfance

aux fleurs innombrables

mais invisibles au regard …

On les reconnaît pourtant, tu sais

rien qu’au parfum.

Et on les devine alors

belles tellement belles

comme cousues dans la chair des étoiles !

Ce jardin

je l’ai retrouvé

et je ne le quitte plus d’un pas.

Viens, donne-moi la main

et suis-moi ….

 

Ne crains rien

il est très bohême

mais d’une élégance si rare

dans son habit de soi.

De plus

c’est un jardin flottant

comme les tapis d’eaux riant …

Il marche il vole il réinvente,

avec son sac en toile de lune

plein de crayons de peintre

et de poète

pour te raconter « Toi »

Après chaque rencontre

je le répète mille fois

car, sur son passage, il ne me laisse

qu’une sublime caresse

et une saveur de voyage …

De loin

je succombe à sa voix,

délicieux frôlement

entre mon seul écho et

l’infini d’être.

Et toujours elle arrive vers moi

avec la même candeur

déconcertante et frêle

que le chant d’un ruisseau …

Que me murmure-t-elle vraiment

à l’oreille de mes maux ?

Des mots,

des sanglots,

des silences

ou des rires ?

Qu’importe !

Je la retrouve, cette amie errante,

me retrouve

et je me souviens qu’un jour

elle passa devant moi

sans bruit

dénudant tout mon être

contre un océan de paillettes

déversé dans mes yeux !

En une poignée de main

elle a illuminé mon ombre

dévoilant un oiseau heureux

prêt à redéployer ses ailes

et retourner sur sa terre première

pour y cueillir tous ses rêves oubliés …

Elle m’a offert des paysages

en demeures pour tous les malheureux

avec des paniers de soleil

et de ciel bleu,

des coussins de dune

et des manteaux de rosée.

 

Mais quel est-il, quelle est-elle ?

jardin ou errance ?

mélodieusement les deux !

Et quel est son nom

me demandes-tu encore

à demi transporté ?

Il est simple bien sûr

simple à dire et à penser,

il est à fleur de peau

comme une brindille

un souffle de brume,

aussi léger et intime

qu’un doux secret de femme.

Il se prononce

sur une symphonie de feuillage

le cœur embrassant les cieux…

« Ame »

 

Sabine.

 

46 réflexions sur « A l’ombre de ta lumière »

  1. Bonsoir chère Sabine, je pensais à toi aujourd’hui m’interrogeant sur ton silence, et voici ta réponse, car toujours « l’inattendu arrive « avec un parfum d’Âme….

    Je t’embrasse, je vais revenir quand sera la vidéo ….La musique a une douceur couleur du temps….

    J’aime

  2. C’est tellement joli et rempli de la poésie qui touche le coeur et l’âme que je l’ai lu avec ravissement et comme ton lecteur ne marche pas, je referais le voyage à l’ombre de ton chemin
    d’amitié pour venir écouter ta voix

    gros bisous

    J’aime

  3. Je viens de cheminer à travers ce  jardin des plus beau qu’il soit, je fini le chemin sans rien retenir ou plutôt je suis complètement imprégné de lui ne pouvant extraire une seule syllabe
    de l’ensemble, Un bien être pafume ces bordures qui nous mêne à sa renconte.

     » Jaime tout simplement mais très profondément ».

    Je vais revenir car la vidéo est toujours en chargement, par contre l’ambiance je la connais bien, je suis avec depuis une semaine et ne m’en lasse pas.

    Je t’embrasse très très fort mon amie, merci de faire vibrer la vie.

    Ton bohémien Roger

    J’aime

  4. Merci pour cette douce voix, belle harmonie de l’ensemble mais pouvait il en être autrement (sourire) tu ne nous surprend pas, tu nous prend individuellement et simplement  à chaque billet
    pour nous faire entrer dans ta ronde                       « une ronde des mois  mais l’abri du temps ».

    Douce soirée à vous mes pèlerins fous.

    Roger

    J’aime

  5. je suis revenue t’écouter avant de fermer (rires)

    et je dois t’avouer que j’ai fermé les yeux et me suis laissé envahir tout simplement, je crois que ton âme allégeait la mienne et c’était très doux

     

    merci

    J’aime

  6.   Il est merveilleux ton poème, Sabine… surtout lorsque l’on se laisse porter par ta voix, et que l’on découvre
    au fil du texte les petits sous-entendus que tu y as glissés ! Un très beau texte, qui fait rêver.

    J’aime

  7. Sur une symphonie de feuillage je me sauve sur la pointe des pieds, encore sous le charme de ton texte et de ta voix qui me transporte toujours autant surtout dans la lecture d’un texte que tu as
    délicatement offert à tes lecteurs.

    Le chemin de l’amour passe par chez toi au sens propre comme au figuré. La délicatesse de tes mots entraîne l’esprit et l’on se sent pousser par sa voix intérieur qui dans mon cas me pousserait à
    écrire des mots enveloppés d’un papier de soie.

    Avec du recul je sens que je ne puis complètement abandonnée mon blog, il me manque, il est moi, il est en moi. C’est ma soupape de bonheur, mon univers et de te lire ce soir me transporte et je
    sens que dans les yeux les larmes ne sont pas loin. J’ai besoin de m’exprimer, je sais que beaucoup, chacun à leur manière me l’ont dit. Alors qui sait, je mènerais de front plusieurs choses à la
    fois, je délaisserais des distractions oisives, (rire) et je plongerais à nue mais habillée, hi hi dans la blogosphère qui a su m’interpeller.

    MERCI SABINE

     

    Je t’embrasse fort, très fort ma petite soeur à moi

     

    EvaJoe

    J’aime

  8. Et, je viens à nouveau de l’écouter en fermant les yeux, je l’ai ressentis comme un appal à aller de l’avant, on dirait que tu l’as écris pour moi, c’est ainsi que je le ressens.

     

    La photo est elle de toi car elle me plait énormément, même si ce n’est pas la tienne.. sourire.

     

    Bisous ma Sabine de ton EvaJoe

    J’aime

  9. Oh Sabine! Me voici emportée par ton poème et la musqiue que tu as choisi pour donner des ailes à mon âme ce matin. Il est 4 h et je me sens ange ou oiseau au-dessus du monde, au-dessus de ma
    vie… Je vois tout ce qui ressemble à la beauté, à la paix, à l’amour… Oh Sabine! ton poème est une main… Je t’embrasse de toute mon émotion…Suzâme

    J’aime

  10. Cette musique, celle de ta voix et de ton poème m’ont effectivement transportée vers ton chemin mais aussi sur les sentiers qui me ramènent au mien et à moi …

    Tes écrits profonds et lumineux m’invitent à entrebaîller la porte de cette parcelle de moi que je ne souhaitais sans doute pas frôler, pousser …

    Merci Sabine, je reviendrai t’écouter et te lire, je n’ai pas tout entendu …

    Je t’embrasse,très fort, Plume .

     

    J’aime

  11. Je lisais en técoutant et à un moment j’ai arrêté de lire , je n’ai fait que t’écouter et je ne sais comment mais je me suis retrouvé dans ce joli  jardin de mots à côté de toi 

    Une bien belle communion sur le chemin du bonheur

    Douce journée Sabine

    Bisous

    timilo

    J’aime

  12. Que ton âme est belle, joyeuse et scintillante ,Sabine, et que je suis heureuse d’avoir fait sa connaissance et de continuer à lire tous ses mots fleuris qu’elle nous offre sur son chemin !
    Continue de rayonner Sabine ! Amitiés

    Blanche

    J’aime

  13. Bonjour Sabine

    Oh si que je suis passée(même que ta vidéo n’était pas encore en route) et je l’ai même écoutée deux fois,car ta voix est charmante et tellement douce,mais c’est tellement beau que je ne sais que
    te dire:c’est tout simplement magique.Ta musique va très bien avec ce texte.C’est superbe.Je te fais de gros gros bisous.Aimée

    J’aime

  14. Un très joli texte, que j’ai lu et écouté, la musique est un peu trop forte et couvre ta voix, , quoi qu’il en soit il est écrit et j’ai pu en profiter, il est magnifique !

    Bisous Sabine

    J’aime

  15. Quelle sublime partage. C’est bien toi, mon amie Sabine qui nous fait un merveilleux poème, et nous ensorcelle avec une tendre voix…! Mille merci mon amie de l’autre rive, de toute la bonté,
    l’amour, l’amitié qu’on peut sentir à travers tes mots, gros bisous.

    J’aime

  16. Bonjour ma douce SaBine
    Oh seigneur que c’est beau !

    Une musique sublime pour une voix sublime qui sait si bien déclamer ce merveilleux texte que je pourrais intituler, » le jardin extraordinaire du coeur ou de l’âme »

    Merci ma puce pour les frissons de bonheur que tu m’as donnés ce matin, merci pour cette musique mélodieuse et merci pour ce poême de rêve, tu as une plume hors du commun qui pourrait faire pâlir
    nos plus grands auteurs merci 
    Je te souhaite une bonne journée

    Bisous

    Méline

     

    J’aime

  17. Avec une grande confiance, j’ai pris ta main et je me suis laissée emporter dans ton jardin, jusqu’à la rencontre magique ce cette  » âme « . Tes mots sont sublîmes et t’écouter est un
    enchantement. MERCI de tout coeur. Je t’embrasse fort. cet après-midi, je travaille !

    J’aime

  18. Oh , magnifique  ! Tu nous prends  par  la  main et  il ne  nous  reste  plus qu’à te  suivre  dans  ce  beau jardin de 
    mots  ! Je  t’ai suivi , c »était  délicieux  aveccomme  bruit  de  fond  , le  doux  son de  la  pluie  tombant  sur 
    notre  jardin et  en caressant  le  doux  pelage d’Amanda …j’ai beaucoup aimé  , …son habit  de  soi , les  tapis d’eaux  riant , son sac en
    toile de  lune ,et  tant  d’autres  jolis jeux de  mots …. merci Sabine  pour  ce  beau cadeau et  pour  les  liens  au sujet 
    des  oiseaux  (je  vais aller  les  voir ).

    Je  te  souhaite  un agréable  week end  , bisous !

    J’aime

  19. Oh Sabine  , après  avoir  lu ton poème  , je  viens  de  t’écouter les yeux  fermés … ce  fut  un moment 
    merveilleux  , inoubliable  , une  belle  rencontre  avec une  Ame !Je suis  très  émue .Encore  merci !

    J’aime

  20. Bonjour Sabine,

    La musique de l’âme se met à danser en nous lorsqu’elle nous chante des mots divins. Dans ce jardin je n’ai pas besoin de voir les fleurs puisque leurs parfums me suffisent à entendre leurs
    respirations où tout n’est que beauté dans ce silence qui me transporte vers la lumière du jour. Je suis heureuse que tu te sois amusée avec certains mots sur ce chemin mélodieux. Douce journée.
    Gros bisous Sabine. Corinne.

    J’aime

  21. Bonjour Sabine,

    J’ai fermé les yeux et me suis laissée bercée par ta voix en flottant sur ton jardin de mots…zut des larmes en sont tombée…toujours aussi merveilleux de te lire voir maintenant de t’entendre.

    Bisous.

     

    J’aime

  22. Bonsoir Sabine,

    En ce qui me concerne, je me suis laissée entraîner dans ton sillage avec ravissement. Mais je n’ai pas fermé les yeux et ai lu en même temps le texte. J’y  ai découvert de jolis jeux de
    mots et celui que je préfère c’est « tapis d’eaux riants » !

    Bravo pour cette imagination et ce talent, chère Sabine.

    Je t’embrasse fort.

     

    J’aime

  23. Je me suis laissé bercer par ta voix, par tes mots, tes images et leur douce musique. Merci pour ce chemin que tu nous offres. J’ai toujours pensé que la poésie était une voie royale.

    Gros bisous

    Alain

    J’aime

  24. Que j’aime ce jardin flottant aux couleurs de peintre et de poète, cette Ame qui volète, éprouve, devine, respire, souhaite et aime! J’ai écouté son histoire et ta voix avec le plaisir intérieur
    d’une rencontre mystérieuse comme une errance qui déposerait un instant sa lumière sur mes yeux clos. Merci, Sabine, pour ce morceau de cel.

    J’aime

  25. Ton « âme » est un très beau poème Sabine. Ce passage chez toi pour te remecier d’aimer comme moi les bois flottés,ton message sur mon site fermé pour travaux…m’a fait plaisir.

    Mes meilleures pensées. Jamadrou.

    J’aime

  26. Ta voix et ton poème m’ont transportée. Je suis très émue de la profondeur de tes mots qui coulent si simplement et si chaleureusement .

    Ta visite m’a fait un réel plaisir.

    Je te souhaite une douce soirée

    J’aime

  27. La poésie est la chanson de l’âme

    symphonie lumineuse et fragile

    comme un parfum de fleur

    au coeur de la nuit…

    Marie

    J’ai aimé me promener à l’ombre de ta poésie pour retrouver le chemin de l’âme

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :