En suivant l’hirondelle

 

(le voilage est volontaire,  pour plus d’effet de douceur !)

 

 

Je dédie ce billet à Veronica et son « Jardin d’Aime Haut », allées magnifiques que je vous invite à aller respirer ! 

 

 

Je quitte à pas feu-très

mon pot-âgé de mots, 

referme la porte

de ce jarre-daim …

Trop de graines à semer

en dehors

d’or en heures …

Plus le temps de traîne-haie !

Mais, n’ayez crainte,

 assez vite , à nos vies

je reviendrai.

Pour l’heure,

je vous garde en panse-haie

et vous,

vous à-rose-heurez les fleurs …!

Pas de haie donne-heure

je n’aime pas les honneurs,

je quitte un temps court

la cour

la ré-crée-à soi

en craie de soie ….

Mais si, en attendant,

on joue-haie encore un peu ?

Avec …

les maux aiment-haut

mots-aimants

Ah ! mots

hameaux de fantaisie

et de bonne hume-heure …

J’aime jouer, pas vous ?

Ne pas 

vous envelopper  d’amour

mais 

vous ange-lover d’âme or !

Or

de jouer, de rêver ici

je n’ai plus le tant

de rien faire.

Hâle-haie,

sans rang qu’une !

Pour me faire pare-donner,

je vous offre

cette belle aube-épine

sans ronce

qui piqua le sang vif

de mon regard …

Levez les yeux vers,

iris grand houx-vert sur,

ce collier de

fleurs d’art-timide

sans artifice

éclatant dans  le ciel

de mon haie-moi  !

Je tais l’épine

di-vague, dis aube

et vous offre

juste ce lit-rond-d’elle

au teint rose-haie

et en drap de perles,

afin que ce printemps

ne soit pas plainte-temps !

 

(Sabine)    

 

 

———————–

 

 

Je prends une pause, vous l’aviez compris !

Mais je sais que ce jardin sera fleur-rit de vos coeurs …

 

J’ai pris un plaisir fou à répondre à vos commentaires sur mon article

« Emotion, ton visage »,

je me suis même fiévreusement prise au jeu !

Mais, le temps que j’y ai consacré n’a pu être offert à vos blogs.

Je ne pense donc pas que je renouvellerai l’aventure,   préférant privilégier vos créations !

Je lirai toutefois vos commentaires avec toujours autant de passion,

ils représentent pour moi une telle richesse, qui revêt mes pas d’étoiles et me fait avancer …

 

Humblement MERCI et à bientôt !

 

(je passerai vous voir avant de « pause-haie »)

 

 

88 réflexions sur « En suivant l’hirondelle »

  1. J’ai trouvé ton nouveau chemin chère Sabine. Encore plus pur et beau si c’est possible … Si doux et si serein, si partageur …
    Le partage des heures cousu à la chandelle, où je bois ton choral … Un de mes textes commencerait pour toi …
    Je suis infiniment touchée …
    Merci de tout mon coeur …

    Les yeux se voient bien dans le ciel, je le savais, chère âmie …

    Va où le vent te mène, va et reviens quand tu veux, je ne t’oublierai pas …

    J’aime

  2. J’ai trouvé ton nouveau chemin chère Sabine. Encore plus pur et beau si c’est possible … Si doux et si serein, si partageur …
    Le partage des heures cousu à la chandelle, où je bois ton choral … Un de mes textes commencerait pour toi …
    Je suis infiniment touchée …
    Merci de tout mon coeur …

    Les yeux se voient bien dans le ciel, je le savais, chère âmie …

    Va où le vent te mène, va et reviens quand tu veux, je ne t’oublierai pas …

    J’aime

  3. Ma Chère Sabine,

    Serais-je trop accroc chez moi pour ne pas lire ce qu’il faut lire dans ce texte où la beauté se joue d’émaux en mot à mots sans jeu de mots mais plein de poésie pour nous emmener ailleurs vers l’imperceptible moment ou le poète écrit et nous fait rêver.

    Je me suis pose-haie sans avertir personne, mais je reviens, je suis au coeur de mon roman, je me suis laissée prendre au jeux de vous conter cette histoire et maintenant je suis pieds et poings liés et ne puis m’en détacher tant il me prend.
    Parfois me demande si notre Line n’y est pas pour quelques choses car ce roman se situe sur son île de Beauté.

    T’embrasse tendrement ma soeurette et te dis à bientôt dans d’autres lieux.

    Ton EvaJoe qui te prête son banc…Au bord du Canal

    J’aime

    1. Non…c’est le « mien » maintenant ! Il m’appartient « spirituellement » (hi hi )

      Allez, tu peux bien t’y asseoir, va…je te le prête !!!

      J’aime

  4. Ma Chère Sabine,

    Serais-je trop accroc chez moi pour ne pas lire ce qu’il faut lire dans ce texte où la beauté se joue d’émaux en mot à mots sans jeu de mots mais plein de poésie pour nous emmener ailleurs vers l’imperceptible moment ou le poète écrit et nous fait rêver.

    Je me suis pose-haie sans avertir personne, mais je reviens, je suis au coeur de mon roman, je me suis laissée prendre au jeux de vous conter cette histoire et maintenant je suis pieds et poings liés et ne puis m’en détacher tant il me prend.
    Parfois me demande si notre Line n’y est pas pour quelques choses car ce roman se situe sur son île de Beauté.

    T’embrasse tendrement ma soeurette et te dis à bientôt dans d’autres lieux.

    Ton EvaJoe qui te prête son banc…Au bord du Canal

    J’aime

    1. Non…c’est le « mien » maintenant ! Il m’appartient « spirituellement » (hi hi )

      Allez, tu peux bien t’y asseoir, va…je te le prête !!!

      J’aime

  5. Ma Chère Sabine,

    J’ai bien vu la photo mais je ne puis en dire de belles choses tant sa beauté me coupe le souffle et il faut que j’en garde car vendredi je vous emmène sur une montagne en Corse.

    Rire!!

    Ah je voulais aussi ajouter que j’ai vu ton blog et le mien par la même occasion sur un écran géant…Et bien crois moi c’est grandiose. Ma belle fille avait l’impression d’être au coeur d’une forêt chez toi et chez moi elle a entrouvert la porte de Talmont en Gironde et elle a regardé la mer…Du reste tu y étais nous t’avons vue…Assise sur un banc…Sourire!!

    Bisous d’EvaJoe

    J’aime

    1. Les pèlerins ne font pas que s’asseoir sur les bancs, m’enfin ….! (RIRES)

      Un écran géant…ouah ….on est sur le futuroscope ???

      J’aime

  6. Ma Chère Sabine,

    J’ai bien vu la photo mais je ne puis en dire de belles choses tant sa beauté me coupe le souffle et il faut que j’en garde car vendredi je vous emmène sur une montagne en Corse.

    Rire!!

    Ah je voulais aussi ajouter que j’ai vu ton blog et le mien par la même occasion sur un écran géant…Et bien crois moi c’est grandiose. Ma belle fille avait l’impression d’être au coeur d’une forêt chez toi et chez moi elle a entrouvert la porte de Talmont en Gironde et elle a regardé la mer…Du reste tu y étais nous t’avons vue…Assise sur un banc…Sourire!!

    Bisous d’EvaJoe

    J’aime

    1. Les pèlerins ne font pas que s’asseoir sur les bancs, m’enfin ….! (RIRES)

      Un écran géant…ouah ….on est sur le futuroscope ???

      J’aime

  7. Bonjour ma douce Sabine
    Tu es une artiste dand l’äme et poêtesse en même temps tu as si bien su jouer avec les mots pour nous annoncer ta pause qui m’attriste un peu, je ne te vois guère entre deux pauses, cependant je te dis bonne pause avec de gros bisous
    Mrends soin de toi
    Méline

    J’aime

  8. Bonjour ma douce Sabine
    Tu es une artiste dand l’äme et poêtesse en même temps tu as si bien su jouer avec les mots pour nous annoncer ta pause qui m’attriste un peu, je ne te vois guère entre deux pauses, cependant je te dis bonne pause avec de gros bisous
    Mrends soin de toi
    Méline

    J’aime

  9. merci pour toute cette poésie qui refléte beaucoup de sensibilité et de romantisme, de la douceur égalemment!
    « lorsque vous travaillez vous êtes une flûte,
    Et à travers son coeur les soupirs de vos heures
    se métamophosent en mélodie. »
    Khalil Gibran

    J’aime

  10. merci pour toute cette poésie qui refléte beaucoup de sensibilité et de romantisme, de la douceur égalemment!
    « lorsque vous travaillez vous êtes une flûte,
    Et à travers son coeur les soupirs de vos heures
    se métamophosent en mélodie. »
    Khalil Gibran

    J’aime

  11. Coucou Talentueuse Soeur de Fleurs !!! Sourire
    Quel beau travail tu nous offres là… Sourire Ravi
    Quel joli méli/mélo de mots !!! Sourire Comblé
    Et la photo est d’une telle beauté, d’une telle douceur, d’une telle délicatesse… que je ne peux qu’être envoutée par cette Pure Tendresse Fleurie… Sourire Enchanté
    Ta pause m’indispose mais puisque d’autres moult choses s’imposent et que mon Amitié pour toi me le propose, j’accepte sans être morose même si je ne trouve pô ça très rose !!! As-tu aimé ma prose ?!! Sourire Rieur
    Je te souhaite de bien « pause-haie », tout en « suivant l’Hirondelle »… Sourire Tendresse XXL
    Mille très tendres Bisoudoux Affectueux et très Chaleureux
    ***Tincky***

    J’aime

  12. Coucou Talentueuse Soeur de Fleurs !!! Sourire
    Quel beau travail tu nous offres là… Sourire Ravi
    Quel joli méli/mélo de mots !!! Sourire Comblé
    Et la photo est d’une telle beauté, d’une telle douceur, d’une telle délicatesse… que je ne peux qu’être envoutée par cette Pure Tendresse Fleurie… Sourire Enchanté
    Ta pause m’indispose mais puisque d’autres moult choses s’imposent et que mon Amitié pour toi me le propose, j’accepte sans être morose même si je ne trouve pô ça très rose !!! As-tu aimé ma prose ?!! Sourire Rieur
    Je te souhaite de bien « pause-haie », tout en « suivant l’Hirondelle »… Sourire Tendresse XXL
    Mille très tendres Bisoudoux Affectueux et très Chaleureux
    ***Tincky***

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :