Du côté de chez moi …

 

Une p’tite tasse de soleil…ça vous dit ?

Avec quelques bonnes tartines de coquelicots,

saupoudrées de chants d’oiseaux …

 

 

de ma terrasse

 

 

Ce p’tit déj, je vous invite à venir le partager chaque matin, si vous le voulez, en attendant que je revienne de ma petite pause, car je prépare un bel évènement pour …très bientôt !

 

Chuuuuuuut, je ne peux vous en dire plus pour l’instant, on ne sait jamais …

Si les pages, comme les murs, avaient des oreilles …!

 

 

Avant de pousser la porte,  j’ai envie de partir marcher un peu avec vous …

 

On va démarrer à pied de la maison, pour une ballade aux alentours !

Nous la faisons à chaque fois que le temps nous manque pour aller loin, fouiller dans les trésors de la Saintonge.

Au départ, ma nature de baroudeuse n’était pas des plus motivées pour ce genre d’expérience, mais je ne regrette pas d’avoir écouté mon compagnon, car,  à chaque regard que nous portons, même sur les choses les plus familières, se dissimulent toujours  un voyage à faire et des  prodiges à découvrir !

 

Regardez …

Nos villages ne sont-ils pas de vrais musées d’Art Populaire ?

 

 

 

 

 

 De quoi susciter des vocations de sculpteur ou …de peintre !

 

 

 

 

 

Marchons sur la pointe des pieds, ce vieillard semble dormir …

J’irais pourtant bien cueillir quelques étoiles dans sa longue barbe …!

 

 

 

 

 

Je ne me lasserai jamais de longer la jolie rivière de l’Arnoult, car elle chante toujours, quels que soient le temps et la saison …!

 

 

 

 

 

Cannelle semble bien d’accord !!!

 

 

 

 

 

Maintenant, chuuuuut, je vous l’ai déjà dit plus haut …

les murs ont des oreilles !

 

 

 

 

 

Les fenêtres et les toits qui bordent la rivière semblent enfermer tant de contes délicieux, de voix colorées et de silences parlants …

 

 

 

 

 

 

Et voici quelques images d’un « conte vivant ».

Nous ne sommes plus tout à fait au bord de l’Arnoult, quoique pas très loin, mais sur une vaste rue de village menant de Champagne (notre village) à Pont l’Abbé d’Arnoult (à deux kilomètres environ de notre demeure).

Cette rue, avec ses marronniers, sa caserne de pompiers, son cabinet médical,  nous y passons pratiquement chaque jour mais, si nous ne l’avions pas empruntée  en  pèlerins attentifs et passionnés, aurions-nous réellement vu ce qui se déroulait de splendide et d’enchanteur rien qu’en levant les yeux ?

 Magiquement assourdis par des croassements fous venant de toutes parts, nous regardions bouche bée, sous l’arbre immense, mille et un corbeaux s’affairant aux repas de leurs petits …

C’était …éperdument sublime !

 

En voici quelques-uns, pris à l’arraché, entrain de veiller sur leurs petits …

« Instant tendresse »

 

 

 

 

 

 

Nous flairions « l’espiègle-enfant pluie » depuis un moment, mais elle est arrivée sans crier gare, à folles enjambées ! 

Tout fut un peu fou, en effet, sur cette portion de chemin que je prévoyais banale ….

Enfant joueuse criblée de caprices, elle nous obligea à nous abriter.

 

 

 

 

 

Je sais que beaucoup d’entre vous vont avoir envie de « m’étrangler peut-être » (Rires), avec toutes ces pluies qui ont envahi nos journées, mais …

 

Voyez comme elle est belle, cette pluie, lorsqu’on a la joyeuse opportunité de pouvoir la contempler et, des lueurs de nos yeux, lui caresser doucement le visage !

 

 

 

 

 

Cependant,  cette charmante demoiselle nous fit payer cher notre décision de ne plus continuer à l’admirer et de vouloir quitter l’abri pour poursuivre nos pas !

A peine sortis de la vieille remise qui nous protégeait,  elle se déchaîna sur nous en gros grêlons,  cognant de toutes ses forces  sur notre corps et principalement nos mains posées sur nos bâtons…(je me souviens avoir été blessée à un doigt !)

Nous avons cheminé ainsi sur deux bons kilomètres, tête baissée, complètement enfouie sous la capuche, avec nos pieds comme unique ligne de mire !

 

Elle s’arrêta de nous torturer quelques « petits mètres » avant notre logis …

Avouez qu’il y aurait  franchement de quoi lui en vouloir ?

 

Eh bien non, ferons le choix de rester un tantinet philosophe !

 

Et puis, il y a eu ce coeur, rencontré en chemin…

Sûrement pour nous aider à rester serein !

Ce coeur, je crois d’ailleurs vous l’avoir déjà offert,

mais acceptez-le donc, une seconde fois, en souvenir des…

 

merveilles de l’impondérable  !

 

 

 

 

Et, jusqu’à mon retour …

essayez de me garder une ou deux p’tites tartines  !!!

 

(A bientôt ….ze vous z’AIME  TOUT PLEIN !)

 

 

36 réflexions sur « Du côté de chez moi … »

  1. Superbe ballade..
    même sous pluie et grêle…
    lorsque l’on est deux!
    Je suis enchantée
    d’avoir pu voir la tendresse de maman Corbeau..
    Le vieillard et ses longs cheveux..
    ce coeur qui n’existe que pour nous …
    le joli pré où nous sommes invitées
    pour prendre le petit déjeuner en votre absence!
    Merci pour ces festins
    Bonne promenade mais…Reviens vite
    Dans ce pays.. Champagne

    J’aime

  2. Bonsoir Sabine,
    Et si tu regardes bien la toute première photo, tu verras une clarté a gauche dans l’arbre, en forme de coeur, ………..
    Elles sonr belles tes photos chere Sabine……………
    Gros Bisous

    J’aime

  3. Un petit mot, chère Sabine, avant de partir demain, à Venise pour quelques jours.
    Y es-tu allée ? si oui, tu as du y voir plein de poésie et de choses que mes yeux trop terre-à-terre ne verront sans doute pas.
    Car, dans tous tes articles, tes photos, tu fais surgir mille pensées, mille mots…
    Merci donc, d’ouvrir mes yeux ébahis.
    Gros gros bisous.

    J’aime

  4. Un délicieux moment à marcher derrière vous et à mettre mes pas dans les vôtres.
    Qui’mporte la pluie quand elle est belle à regarder, j’aime énormément cette photo où l’on voit la pluie qui tombe, je n’ai jamais contemplé la pluie de cette manière. Je lui trouve un air sympathique…

    Cannelle a un air de nous dire de venir chez vous, qui sait…..

    Et cette barbe …Ce coeur , tout est beau quand on le voit avec tes yeux..Tout!

    Merci Sabine pour cette ballade à la fois ballade à pieds et balade poétique?

    Bisous et à bientôt

    J’aime

  5. Chacun de tes mots qui accompagne ton regard par l’intermédiaire de tes photos est un moment de pur bonheur. Je vibre profondément à ton contact , ces promenades sont des chemins de paradis , si tu savais à quel point je me sens sereine.
    Merci pour ce partage aussi chaleureux .
    Douce soirée, bises Sabine

    J’aime

  6. Magnifique promenade !! Je n’en ai plus d’aussi belles du côté de chez moi… Et comme tu as bien saisi l’oiseau ! Je n’ai encore jamais réussi à voir de nid… Quant à la pluie, moi aussi il m’est arrivé qqchose de comparable jeudi : je suis partie à vélo en tee-shirt pour une course en ville, alors que le soleil cognait ; et voilà que pendant mon périple le ciel s’est chargé, et pour mon retour, non seulement j’ai récupéré mon vélo déjà trempé, mais en plus j’ai dû me faire tout le chemin sous une pluie qui me piquait mains et bras comme une grêlée de petits clous – et glaciale en plus !! A la maison j’ai dû me changer intégralement et faire sécher tous mes vêtements. Ce n’est pas la pluie qui est désagréable ! C’est seulement que les chemins sont si embourbés qu’on ne peut plus y marcher… Bises et bons préparatifs !

    J’aime

  7. merci de nous montrer dame nature avec tes yeux pleins de poesies et de tendresse !
    moi j’aime me promener sous la pluie , mon chien un peu moins !!
    a tres bientot , une charentaise de coeur !
    bisous
    mamyours

    J’aime

  8. Qui sait lire les signes, en voit des choses, et des belles ! Tu es de ceux-là qui perçoivent les musiques secrètes des êtres. Merci pour ce beau pèlerinage.
    Gros bisous de nous deux
    Alain

    J’aime

  9. Merveilleuse chevelure argentée de cet arbre !…Que de péripéties en cette ballade…Merci pour ces corbeaux freux sur leurs nids…Tu sais à qui je pense !!!!…
    Une tasse de thé au coquelicot, c’est bon aussi. A bientôt chère Sabine…Je t’embrasse fort.

    J’aime

  10. On attendra mais on aimerait que ce ne soit quand même pas des tartines de pluie, même si la photo de la tienne est particulièrement réussie, enfin…tu n’as pas fait de photos de la grêle je vois !!!
    J’aime la séquence corbeaux et la maison derrière les arbres ! Ta gaieté fait du bien Sabine…
    Gros bisous et à bientôt

    J’aime

  11. Magnifique ballade avec toujours autant de poësie Tes ballade dans notre département en réussi a finir de 7me moviter pour marcher. J’en suis à ma 7ème randonnée de 10 ou 12 Kms depuis 3 mois, je découvre des endroits magnifiques et je commence à avoir moins de courbatures c’est un début et tes articles m’encourrage. Merci Sabine et plein de gros bisous. Ps chez moi c’est le chat qui s’appelle Cannelle depuis plus de 10 Ans. Bisous

    J’aime

  12. J’ai aimé marcher dans tes pas , consommer ce bonheur de la nature qui n’a pas de qualificatif car il est trop beau….
    Merci Sabine pour cette rêverie..
    Cette année je ne sais pas si je partirais en randonnée , mon fils cadet se marie en juillet , du coup le temps risque de me manquer
    Douce journée
    Bisous
    timilo

    J’aime

  13. Quelle magnifique promenade autour de chez toi, Sabine ! un vrai régal de photo en photo ! mais je pense que cette beauté est due à l’âme éblouie de ton regard sur les choses qui t’entourent ! il y a partout tant de beautés simples qui attendent notre regard ! merci de nous le dire si bien ! ton blog est magnifique et je m’en suis inspirée pour mon nouveau blog où je te donne rendez-vous: voici son adresse : http://mbd89.apln-blog.fr
    bisous
    Blanche

    J’aime

  14. Bonjour Sabine…
    Ah! quand la baroudeuse se fait baladeuse !!!
    De mots en images ..magnifique et magique promenade contée…
    Les impressions en émois, reste l’admiration et ses plaisirs…

    Dans le silence des cœurs se lovent les doux murmures d’un bonheur…
    Belle pause en ton royaume,
    Michèle

    J’aime

  15. Ainsi donc Sabine, je comprends mieux qu’il y ait autant de « pétillance » dans tes mots puisque tu résides à Champagne.

    Qu’il fait bon vivre du côté de chez toi, et à travers tes yeux on y découvre tant.

    Bises.

    Philippe.

    J’aime

  16. Moi qui étais quelque peu mélancolique, fatiguée, énervée, je me suis plue à me ballader (oui oui avec deux ailes) dans ton univers si reposant!!!
    Je me souviens de promenades avec mes enfants où nous avions été surpris par une pluie battante. Nous étions en vélo en Hollande, nous avions encore une petite dizaine de kilomètres à parcourir et plutôt que de nous abriter nous avons pédalé comme des acharnés jusqu’à notre petite maison. En arrivant nous étions trempés, nous nous sommes délestés de tous nos vêtements sur la pelouse du jardin, puis nous sommes rentrés , avons pris une douche bien chaude, suivi d’un bon chocolat chaud, ce n’était que bonheur!!!
    Je te remercie pour cette délicieuse collation prise en ta compagnie et j’en conclus que mon docteur n’avait pas tout à fait tort …. en me prescrivant son remède 😉
    http://lecoindemapoesie.apln-blog.fr/2013/06/02/mélancolie-2/
    Bisous doux et bonne pause!!!
    Domi.

    J’aime

  17. Coucou Ma Douce Soeur de Fleurs !!! Sourire
    Quelle magnifique Balade Enchanteresse !!! Sourire Ravi
    Dans chaque photographie, il y a une belle âme qui émane !!! Si, si, si, quand on regarde bien, avec « les Yeux Tendresses », on distingue parfaitement chacune d’entre elles… Sourire Comblé
    Après un bon et copieux déjeuner, je t’avoue que cette Douce Promenade malgré la pluie (qui est du plus bel effet en « instantané ») m’a offert beaucoup de Bonheur… intense Sourire
    Merci Dame Sabine, grâce à ce bel Article illustré, tu as « illuminé » tendrement ma journée… immense Sourire
    Depuis hier, sur Ma Provence Natale se profile un air d’été… L’année dernière, les Dames Cigales sont sorties le 7… Vais-je avoir leurs douce Visite en ce jour ??? En tous cas, elles arrivent, la tendre chaleur estivale qui s’installe, me le confirme !!! Clin d’oeil Heureux
    Je te souhaite à Toi & Aux Tiens un excellent vendredi serein ainsi qu’un excellent week-end ensoleillé !!! Sourire Radieux
    Mille milliards de tonnes de très très tendres Bisoudoux Affectueux & Fleuris
    ***Tincky***

    J’aime

  18. Bon, mon adorable Sabine, c’est pour quand cette surprise ? je suis comme les enfants moi, je n’en peux plus d’attendre (rires) !
    Je t’embrasse très fort en attendant.

    J’aime

  19. Quel plaisir j’ai pris à cette belle promenade. Il me semble que tu nous prends la main, par le coeur. J’aime ton regard sur les choses de la vie, je crois te l’avoir déjà dit. Comme j’aime ce petit coeur, clin d’oeil de la nature. ( as-tu reçu le mien du Doubs ? , je l’espère tant…). je t’embrasse tout fort.

    J’aime

  20. Bonjour Sabine,

    Comme j’apprécie tes ballades contées avec cette vision poétique sur tout ce qui nous entoure..
    J’essaie moi aussi de m’ouvrir + à ce qui nous entoure, de regarder la beauté dans toute chose..

    Et moi, j’adore la pluie..bien + que le soleil…;-))

    Bises et bonne pause!!

    J’aime

  21. Bonjour Sabine
    Je ne suis pas très fidèle et c’est pas bien du tout….Les jours passent trop vite…..et quand il y a quelques journées de belles j’en profite pour sortir visiter les environs.Aujourd’hui,après une matinée ensoleillée et un ciel tout bleu,les nuages et le vent sont arrivés et maintenant c’est de la pluie a verse!!!! Bonne journée a toi.Groooooos bisoussssss.Aimée

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :