Simple bouquet

 

 

P1070522 (Copier)

Strasbourg au petit matin.

 

 

Mes mots pour toi … 

 

Sur tes pas

 nous avons marché,

éclairés par ton sourire…

Ce chemin

que nous avons fait

par toi

et pour toi

ne cesse de rayonner aujourd’hui

à chaque instant !

Tout est même peut-être

plus étincelant qu’avant …

Serait-ce ta façon à toi

de nous dire « merci »

ou tout simplement

« allez toujours plus loin

ouvrez toujours plus grand

vos bras et votre coeur,

le chemin de l’Amour est infini ! »

Je le crois …

comme je crois au pouvoir de l’âme,

aux étoiles de ton regard,

pur à souhait,

sur notre vie,

et à la touchante beauté de tes intentions …

C’est donc nous,

humbles vagabonds,

qui te crions

Du plus flamboyant et profond

de notre jardin intérieur

si délicieusement grouillant

de tes silences

en vols d’oiseaux,

merci !

Que cet écho te parvienne

comme le plus cristallin des rires d’enfant !

 

P1070453 (Copier)

Sur le chemin de berge entre Brumath et Strasbourg

  

La vie, le monde

à travers toi

ont pris les contours d’un coeur

sur lequel,

d’un pas vaillant ou fébrile,

nous marchons

pour nous emplir chaque jour un peu plus

de grandeur et d’infini !

 

A toi mon ange,

à tes trente  automnes dans le ciel ….

 (maman)

 

——————-

 

Ce chemin de Compostelle alsacien,  parcouru cet été,  fut « divinement » riche et émouvant …

 

Il y a si longtemps que nous rêvions de faire ce chemin pour notre fils Yoann,  qui vivait à Strasbourg depuis quelques années.

Je vous offrirai en partage chaque instant vécu par le biais habituel d’un « diaporama commenté » ;  ce qui représente à chaque fois un très long travail, certes,  mais ….tellement gratifiant et merveilleux !  

 

 

31 réflexions sur « Simple bouquet »

  1. Tu écris tellement bien Sabine, j’avais deviné que tu parlais à ton ange avant de le voir écrit. Ton ange veille sur toi, sur vous et vous donne cet élan que vous avez sur le chemin de saint Jacques et de la VIE.
    Je te souhaite une journée sereine
    bisous

    J’aime

  2. En me levant ce matin j’ai pensé à deux anniversaires, celle de la naissance de ton fils au ciel et celle de mon fils sur terre.Tu le sais tout comme moi que les dates se mêlent et s’entrecroisent .

    Un beau cri d’amour d’une maman à son fils partis pour cet audelà mais qui en ton coeur et avec tes pas et tes écrits restent présent tout prêt de toi et de ta famille.

    C’est fort et chargé de tout pleins de choses et en particulier d émotion que d’écrire en ce matin sur ton blog qui est pour nous deux un chemin plein d’amour. Qui nous relie au delà des kilomètres.

    Je t’embrasse très fort ma petite soeur à moi.

    Joëlle

    J’aime

  3. Une larme coule Sabine. Je suis émue par tes simples mots pour un « simple bouquet ». Oui sans doute, ton « ange » veille comme tu veilles en ton cœur de maman sur son âme. Je t’embrasse. Marie

    J’aime

  4. Oh! Sabine..
    mon coeur est triste de savoir..
    mes larmes coulent en pensant à tes douleurs, à ton courage et surtout à la foi qui t’anime..
    Nous sommes entourés des énergies de ceux qui ne sont plus…
    Je t’embrasse très fort !

    J’aime

  5. Comment fais-tu pour trouver les mots, si forts, si beaux pour exprimer tes sentiments ; bravo Sabine , ce n’est pas seulemnt touchant c’est aussi très encourageant. Gros bisous

    J’aime

  6. Timilo , laisse couler ses larmes d’émotion en te lisant ….
    Joliment écrit
    Dans ton jardin intérieur Sabine , poussent de belles choses…
    Passe la plus douce des journée
    Bisous
    timilo

    J’aime

  7. Chère Sabine,
    J’ai lu… avec une très grande émotion, et les mots me manquent pour te dire combien j’unis ma pensée à la tienne vers ton fils tant aimé. Nos chers disparus sont là, tout près, bien vivants, juste de l’autre côté de la cloison, dit-on. Je le crois profondément. Ils nous font des signes parfois…
    Gros bisous de nous deux avec nos plus belles pensées
    Alain

    J’aime

  8. Tout en délicatesse et tendresse…Jolie ambiance que cette photographie dans une lumière qui se prête aux souvenirs…Je ne savais pas que ton Ange était à Strasbourg. Une ville pleine de charme que je connais un peu. ( Je ne viens que maintenant , débordée par des rendez-vous, les yeux , le dentiste…rien de très agréable).
    Je t’embrasse bien chère Sabine.

    J’aime

  9. Sur les pas de votre Ange, Sabine, pour lui et avec lui, vous avez accroché des étoiles, tendu des voiles de couleurs tendres, caressé des coeurs, et donné encore plus d’intensité à la lumière qui inonde chacun de vos jours .
    Ce bouquet bouleversant est votre oeuvre commune, celle d’un amour que nulle distance ne peut éteindre.
    Je vous embrasse ,
    Plume .

    J’aime

  10. Ce soir un petit sansonnet et une petite linotte voleront autour d’un ange…
    Mercredi et jeudi nous étions à Colmar où nous avons vécu 4 ans, l’Alsace est fière et belle.
    Je t’embrasse Sabine avec tant d’émotion.

    J’aime

  11. Ce « Simple bouquet » d’amour rayonne de toute ton espérance, chère Sabine, de tout ton bonheur intérieur aussi. Tu es la lumière sur n’importe quel chemin et pas seulement celui de Compostelle. Tes mots éclairent si intensément celui qui te lit qu’on se sent transporté vers l’horizon infini. Celui que tu chantes, que tu évoques, que tu vis… Comme une manne qui nous viendrait du ciel…
    Un merci infini d’être cette veilleuse à la croisée de nos chemins et qui, à sa manière, guide nos pas.

    Je t’embrasse fort,
    Lorraine

    J’aime

  12. Revenue des mes chemins de mer de Brest à Locquirec
    Entre terre et mer
    Entre soleil et vent
    Plages ou rochers
    Cairns ou chapelles
    Je vais reprendre doucement les sentiers des blogs et surtout de la vie de tous les jours
    riche de rencontres nouvelles

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :