L’alphabet pleure encore …

 

 

P1080929 (Copier)Le premier « O » de Kirikou … ou « la fourmi triste »

« Cigale…Ouvre-lui !!! »

 

 

Et nous voici parvenus à la dernière lettre de « l’annuaire pour les nuls » dirigée de main de Maître par notre amie Domi !

Et maintenant ….

Que vont devenir toutes ces lettres, y avez-vous pensé ?

En hommage aux multiples échanges que cette animation a pu faire naître, tantôt drôles, poétiques, insolites ou émouvants, j’ai eu envie de ressortir de mes tiroirs un poème, composé en janvier 2011, et qui me semble être une réponse à la question posée …

Car

toutes ces lettres,

sans notre « manager de coeur et du coeur »,

ne vont-elles pas finalement une à une …

pleurer !

 

_______________

 

                  
    L’alphabet pleure

 

Quand je ne peux obéir à ma plume

A ses élans d’ivresse ou d’intimité

Parce que le temps sans cesse me bouscule

Et me jette dans l’arène des gens trop occupés

Alors …toutes les lettres ont le coeur désabusé

Elles fuguent ou se figent

ou de trop d’impatience soupirent

Et deviennent les somnambules

D’un rêve inachevé …..

 

 le A 

se fait plus Amer qu’un citron

 le B 

de larmes en Buée

 se fond et se mort-fond

 le C 

espère encore lire  

 un Câlin entre les lignes

 le D 

implore les Dieux

mais reste Digne

 le E 

s’Etonne et s’Ennuie  

     l’a – t – on oublié ?

 le F 

Froid et File 

 se blottir sous l’encrier

 le G
G
rignote quelques miettes

     de mots laissés

 le H 

part Hiberner

   contre le bois d’un plumier

 le I 

Passablement médusé

     court méditer 

  sur une Ile ensoleillée

 le J
J
e l’aperçois au loin
 

sans Joie et sans entrain

 le K 

a déjà parcouru

     des Kilomètres et des Kilomètres

     de tristesse

 le L 

bat de l’aile

       dans un ciel sans Lumière

 le M

MMurmure

        une Monticule de « je t’aime » 

 le N 

De Nostalgie

   a fermé les paupières

    et Nage dans la Nuit

 le O

 A se gaver de silence

 est devenu Obèse

 le P

Pâlit Pâlit

     Prévert s’en serait-il allé ?

 le Q 

      n’en finit plus de se Questionner !

    Que sont devenus les frêles déliés

        et les pleins appliqués ?

 le R

Riposte, Raille, Ricane

       et Revendique son identité 

       On l’aimait Rime, on l’aimait Ronde

       Et le voilà déguisé

       En Râleur immonde !

 le S 

qui fait Sonner les mots

     et les projette tels des Serpentins

   Somnole dans son berceau

     Où tout lui Semble vain

 le T 

marche en Titubant

       sur l’interminable boulevard des Thèmes

 le U 

a perdu la tête

     et ne cesse de m’appeler

       il Ulule sans trève

      en Uniforme de sorcier

 le V

Va et Vient et Vagabonde

       à l’encontre des muses

 le W 

m’imagine en secret

       en partance vers d’autres mondes

       dans un joli Wagonnet

 le X 

sur son vieux Xylophone

        tambourine comme un forcené

      « A quoi cela servira-t-il,

       s’était-il résolu à dire,

       que je la sermonne

       je préfère la réveiller ! »

 le Y 

        En attendant de ma plume les ébats

        est devenu maître en postures de Yoga !

 Z    

Bravo le X, c’est réussi

Chapeau le Y, j’en reste coi !

  Merci le M pour tous tes « je t’aime » !

   Quant aux autres, à l’avenir…

Suivez plutôt l’exemple du Z

    et apprenez à rester …

                   ZEN !

    

                                  (Sabine)

 

 

Et même si

je n’ai pas participé souvent

allant avec les mots

comme me dicte le vent

je tiens, Domi,

à t’adresser ici

le plus doux et beau

des  MERCI !

 

116 réflexions sur « L’alphabet pleure encore … »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :