Mots d’en-faon …

 

Voici des mots pour vous, ce matin, recueillis aux pieds d’un saule-pleureur :

« Maman maman, l’arbre a des cheveux ! »

 

Et encore ces mots, tombés des poches d’un étourneau, perdu au coeur d’une nuée :

« Maman, il pleut des oiseaux ! »

 

Ces mots se sont envolés des lèvres de ce petit garçon-poète    

 

….

 

P1100448 (Copier)

Kewan, mon petit « loulou des îles »

 

 

Qu’en penses-tu, toi, « l’oiseau Kirikou » ?

 

P1100457 (Copier)P1100458 (Copier)P1100452 (Copier)P1100462 (Copier)

…dans mon jarre-daim !

 

 

« J’en pense que …

 

tous les enfants sont des Prévert

effaçant de leur inépuisable tendresse,

un à un,

tous les barreaux de la tristesse …

Qu’ils font des sanglots de Verlaine

de douces tresses,

tricotées des mains des ruisseaux …

Et je les vois appeler sur leurs berges

tous les pauvres d’Hugo, 

pour en faire des âmis

qu’ils blottissent secrètement au chaud

dans leur grand coeur-abri

en chatoyant manteau de laine ! »

 

( L’Happy-vert)

 

 

————

 

S’il vous plaît, n’enlevez pas le petit chapeau du mot « âmis », il protège du froid la racine « âme » qui y est contenue !

 

J’en profite pour plein de choses ….

 

Vous dire que la petite Esaïah grandit à « mère-veille » ,

que sa joie va de « père » ,

 qu’elle aura une petite soeur en avril,

et que je suis une « mâmie » heureuse !

 

 

P1100381 (Copier)

 ma « tite fleur des îles »

 

 

Vous souhaiter aussi un …

 

« SUP-herbe automne ! »

(car je ne l’avais même pas encore fait, il me semble ….)

Mais je ne suis pas une fidèle des saisons,

pouvant vêtir mes mots d’une simple robe à fleurs en hiver et d’une guirlande de Noël au printemps ….!

 

P1100359 (Copier)

…mes mâts-thym 

 

 

Et  nourrice-haies vous du meilleur…

 

P1100365 (Copier)

…Bon âmi-vert-serre !

 

 

de mets

au goût de l’essence-ciel !!!

 

 

38 réflexions sur « Mots d’en-faon … »

  1. La famille s’agrandit, c’est bien, il y a toujours de la place dans nos coeurs pour les nouveaux ou nouvelles venues !
    Ton petit-fils tient de toi pour la poésie, il va suivre ton chemin, très certainement.
    J’aime bien le chapeau de « âmis » si c’est la définition que tu lui donnes.
    Alors je mets le mien pour t’envoyer plein de bises à toi et à ta petite famille.

    J’aime

  2. Que les enfants poètes le restent toute leur vie…
    Si on ne sait pas s’émerveiller des belles choses qui sont autour de nous, personne dans cette société ne saura nous les montrer ….
    J’ai adoré te lire…..
    Bon et doux weekend SABINE
    A lundi….
    Bisous
    timilo

    J’aime

  3. Un billet Sabine qui me ravit
    et je me laisse emporter sans résistance aucune.
    Merci

    « Enfant, vous êtes l’aube et mon âme est la plaine
    Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
    Quand vous la respirez ;
    Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
    S’emplissent pour vous seul de suaves murmures
    Et de rayons dorés ! »

    J’aime

  4. Mais si, il était bon, ton lien ! Et comme ça je l’ai deux fois !… Et je peux savourer les délicieux propos de ton petit « loulou des îles », et admirer l’oiseau Kirikou drôlement beau… Oui, tous les enfants sont des poètes, Cocteau l’avait dit et c’était une grande vérité.
    En ta for- est mage -hic (!) je te salue âm(i)e

    J’aime

  5. Et bien et bien cela valait bien d’avoir double news, car la première allait fort bien….Enfin il vaut mieux en avoir deux que point.

    Alors là voici que ton petit fils marche dans tes plates, bandes, que dis-je plates? Mais non …Sourire…..

    Il marche dans tes pas, et il a à la bouche cette douce envie de donner les mots enguirlandés de magie, de douceur et de plénitude. Quel délice à vous lire. Mais ne dit-on pas que seul les enfants connaissent la vérité et comprennent la beauté.

    Des mots emmitouflés du souffle magique qui émane de ton jardin ou le simple des mortels va se sentir emporter par je ne sais quelle magie, quelle euphorie et se sentira pousser des ailes . Les mots surgissent du néant et prennent vie en nous grâce à quelques lutins ou farfadets qui déploient leurs grandes ailes sur ton jardin, et nous protègent.

    Comme tous les deux se font beaux, ils grandissent et ont des minois frais et agréables. Ta petite fille en grandissant t’apporteras elle aussi des mots d’enfants à conserver précieusement.

    J’aime beaucoup la définition que tu donnes à ce chapeau sur le mot âmis, c’est de toi cette façons de nous faire réagir et de nous interpeller à donner un sens profond aux mots.

    Belle journée pleine d’amour et de poésie; je t’embrasse tendre-aimant ma Sabine

    Ton EvaJoe

    J’aime

  6. Sabine je viens d’aller lire ton billet du 13 janvier 2012 sur « écorces » de Cédric Pollet
    j’ai déposé là-bas ce commentaire mais je ne sais si tu le trouveras?
    « Merci pour ce partage somptueux
    L’arbre nous permet de bien respirer
    Je sais maintenant que ton petit fils va bien
    et respire comme un arbre qui s’étire vers la lumière. »
    Amitié Sabine
    Ta barbouilleuse.

    J’aime

  7. Bonjour Sabine
    C’est vrai que les enfants sont souvent voir toujours poètes.
    Ils sont beaux tes petits enfants ds iles, comme les miens mais mes petits blondinets aussi.
    Je te souhaite une belle journée poéique
    Bises

    J’aime

  8. Il est bien mignon ton petit oiseau des îles, et je vois que les gâteries d’avant-noël sont là, et d’anniversaire, les illuminations aussi en avant première et un joli coeur tout blanc pour son bonheur et le votre !
    Julie est ma petite fille en effet, Fifi brin d’acier, oui, je la nomme ainsi parfois ! Un vrai tourbillon mais qui sait être sage pour les jeux, la lecture qu’elle adore…
    Quel beau pivert, j’en ai ici parfois mais ils ne m’attendent pas et zou pas de bonne photo !
    Tu nas pas oublié tes jeux de mots, toi, pour nous parler de la vie et des saisons qui passent et de la douceur qu’il faut savoir garder au plus profond de son âme…
    Gros gros bisous m Sabine

    J’aime

  9. Les mots d’enfants sont des bonbons
    Sucrés de poudre de poèmes
    Les mots d’enfants sont perles d’eau
    Ciselés de câlins de lune
    Ils sont de doux bijoux de ciel
    A enfiler très doucement
    Sur des guirlandes de baisers

    Marie

    J’aime

  10. Bonsoir Sabine , il pleuvait des beautés ce jour à l’heure où le soleil se noie dans le lit à bras ouverts de la Loire…En voiture ,passagère de ce entre chien et loup ,je buvais ces splendeurs des yeux…Oui ,il pleut des oiseaux ,les enfants ont les mots authentiques…Il a plu des corbeaux dans mes bras tant de fois…
    Un peu tardive à venir te lire ,je n’ouvre l’ordinateur que maintenant…Je t’embrasse avec âme…

    J’aime

  11. Bonsoir Sabine , toujours un régal de venir cueillir chez toi les fruits de l’amitié. Que ces mots d’enfant sont doux , de vrais bonbons au miel dont on se régale . Je comprends que tu n’es pas près d’oublier le titre du livre que j’ai beaucoup aimé.
    Tes petits enfants sont superbes , Pâques verra un nouvel oeuf éclore quelle joie .
    Bonne soirée
    Bisous

    J’aime

  12. Merci, chère Sabine, pour ce doux et poétique billet tout d’amour et de tendresse. Yveline et moi sommes très heureux pour toi et les tiens. Incomparable est cette lumière que tu nous offres en partage.
    Un autre mot d’enfant, c’était dans ma classe, je ne me souviens plus en quelle année : Je demande : Savez-vous ce qui provoque le vent ? Un enfant me répond : Ce sont les arbres qui font le vent quand ils bougent, maître. La preuve, c’est que quand ils ne bougent pas, il n’y a pas de vent ! Véridique !
    Gros bisous et bonne fin de semaine
    Alain

    J’aime

  13. Les mots d’enfants dans l’innocence sont des merveilles
    Juste deux petits de mes filles alors petites
    Joëlle mon ange du ciel regardant le ciel au petit matin : « Oh une plume »
    Christine sa sœur jumelle : « J’ai froid à mes chaussures »

    Merci de tes mots que j’aime et de ton partage en petits enfants
    Bisous belle dame

    J’aime

  14. Bonsoir Sabine,
    Qu’ils sont beaux tes petits enfants, je comprends qu’ils fassent fondre ton coeur comme des rayons de soleil !
    Ton happy-vert a raison, tous les enfants sont des Prévert et il n’a pas oublié le grand Hugo qui fut un merveilleux grand-père et qui nous dit si bien que plus on grandit, plus on s’éloigne du Paradis :
     » Je crois aux enfants comme on croit aux apôtres… J’accepte les conseils sacrés de l’innocence, ce n’est pas la parole, ô ciel bleu, c’est le Verbe, c’est la langue infinie, innocente et superbe car les petits enfants étaient hier encore dans le ciel et savaient ce que la terre ignore »
    Merci Sabine pour ces mots d’enfant et d’enfance qui nous fait rêver à une splendide et lumineuse fête de Noël pour tous les enfants du monde.
    Je t’embrasse chaleureusement
    Blanche

    J’aime

  15. Magnifiques enfants.
    Que ces instants se gravent dans ton cœur, car ils passent trop vite
    et ne restent plus que les souvenirs, comme des bonbons adoucissent
    la vie.
    Samedi au cinéma est passé un film à voir : En sortant de l’école.
    C’est un film sur des poèmes de Prévert, mis en image, et musique.
    Un moment de pur plaisir, qui permet de redécouvrir des poèmes
    plus que merveilleux. Ce fut pour moi, un vrai moment de bonheur.

    Bonne journée et bisous.

    J’aime

  16. Voilà une belle nouvelle, la famille s’agrandit, un enfant dans une maison c’est un rayon de soleil 🙂
    C’est vrai qu’ils sont parfois poètes, tout plein de douceur
    Bisous et bonne soirée

    J’aime

  17. Et bien je suis heureuse d’être venue lire tes jolis môts, même s’il est bien tard, ils me permettront de fermer les yeux sur une belle ambiance en môde » famille » qui s’aggran-dit 😉
    Tu constateras que j’ai mis un petit chapeau sur « môt » car vois-tu en reprenant la communauté des Croqueurs de Môts on me l’a aimablement offert et depuis on m’appelle « Dômi ».
    Désormais j’en connais la signification et je t’en remercie!!!
    Bisous ma belle d’âme!!!
    Dômi.

    J’aime

  18. Nos petits-enfants sont le plus souvent un vrai bonheur partagé dont nous n’avons que le meilleur.
    Merci pour ces âmies-âmes… ça me plaît beaucoup.

    Passe une douce journée. Bises.

    J’aime

  19. Tes petits-enfants sont très beaux. Ton petit-fils a déjà l’âme d’un poète. Comme j’ai aimé te lire. Un âmi, voilà qui me parle, qui me plaît. Tu évoques le coeur-abri et soudain un doux souvenir remonte à ma mémoire. Ma chère grand-mère nous emmenait dans un lieu presque sacré pour nous, les enfants : la roche-abri. C’est étrange, lorsque je te lis, souvent je marche sur les doux sentiers de mon enfance. Tu vois, il y a vraiment de la magie dans tes mots. Je t’embrasse fort.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :