A coeur ouvre-vert ….

 

 

Je devais vous attraper une mèche de cheveux du soleil et la glisser entre vos pages …

Eh bien, je viens de le faire !

 

Levez un instant les yeux et ….

 

P1120131 (Copier)

 

 

 

voyez ce qu’elle vient de m’écrire , vous demandant de faire comme si …

chaque sillon de voyage dessiné dans le ciel devenait une ligne de mots libres volant vers les sentes de votre poésie intérieure …

Et des oiseaux aux mille et une ailes viennent, regardez, telle une ruée de petites mains d’enfant, aux doigts grands écartés et ivres de découverte, posées sur les vitres du temps …

Et le cahier de votre coeur, là où palpitent tant de mûrs secrets, sent si bon tout à coup, le jasmin et la cannelle, les allées de coco et les pétales oubliées dans leur malle de mousse, et toutes les couleurs des lointains avec leurs soirs au parfum de cèdre et leurs matins rouges abreuvés du sang de la joie …

 

Pour vous, j’ouvre des fioles de rires et des étals de satin où la beauté se contemple mais ne se vend pas !

 

 

 

P1120136 (Copier)

 

 

 

Entre surréalisme et magie,

dresser l’instant sur un trépied de roses,

pour faire du rêve la matière

et de l’échange un jardin …

N’était-ce pas la source même de l’attente 

qui coule en chacun de nous ?

 

(Sabine)

 

————————

 

Je vous avais dit « A bientôt » sur vos allées et vous m’y attendez encore …Mille pardons !

Le temps ne m’a pas laissé ce divin plaisir !!!

 

Je commencerai à venir cet après-midi et finirai mes superbes errances chez vous ce week end.

(En principe, si rien ne vient se greffer entre-temps ….!)

 

Puis, je repartirai sur « le camino del norte » parcouru cet été, par le biais d’un diaporama commenté, qu’il vous faudra me laisser le temps de « bâtir » (les souvenirs sont parfois de bels mais si grands édifices !),

en attendant d’y retourner physiquement courant septembre ou octobre (?)

 

VIVE-AIMANT !

 

 

 

36 réflexions sur « A coeur ouvre-vert …. »

  1. Bonjour Sabine,
    Quelques nouvelles font bien plaisir, surtout si elles sont bonnes !
    L’été nous offre la magie sublimée de la nature.
    A bientôt alors pour en découvrir davantage.
    Gros bisous.

    J’aime

  2. Sabine tes mots subliment ce coucher de soleil, qui ravit nos yeux.
    Ton été fut beau manifestement et les souvenirs impérissables de ces doux moments seront là pour te les rappeler jusqu’à la prochaine fois. Qui est prévue déjà on dirait. Ravie de te relire. Bises amicales

    J’aime

  3. Magnifique photo pour accompagner tes mots Sabine ! Le temps n’est pas important, mais la teneur des mots, et toi, tu sais si bien le faire !
    Bonne et belle poursuite de cet été !
    Bisous♥

    J’aime

  4. C’est un plaisir de te retrouver, Sabine, dans cet éblouissement de senteurs et de saveurs, de couleurs et de sonorités que tu nous offres ! Je viens te visiter avant de voir ce que tu as écrit chez moi (je crois que ce mail est arrivé avant l’autre)… l’ambiance est différente, mais le chemin identique finalement : nous sommes toutes deux en vibration avec le coeur des choses ; et ton écriture est toujours aussi belle !

    J’aime

  5. Enfin de tes nouvelles chère Sabine…..Tu vas bien ,c’est l’essentiel. Je l’avoue depuis ma longue convalescence je ne t’ai pas lue chez moi…et cela me manque. C’est égoïste sans doute. Tu as tant et tant à faire…sur les chemins de l’été…écrire la poésie, regarder la nature au fond des yeux….Il pleut sans cesse depuis cette nuit. Les oiseaux sont à l’abri dans les arbres….Un goût d’avant automne dans l’intranquillité du devenir….Le tournesol sur ta photo penche la tête, à quoi pense-t-il ? T’a-t-il chuchoté ses secrets à l’oreille dans le murmure des choses ?
    Je t’embrasse chère vagabonde.

    J’aime

  6. Bonjour chère Sabine,
    J’adore tes mots poétiques et je sens que nous allons nous sentir proches, l’une cheminant avec l’autre une fois sur les sentiers de l’himalaya, une autre fois sur le camino del norte !!! Gros bisous grande marcheuse à la belle âme.

    J’aime

  7. Chère Sabine bonjour,
    Ravi de retrouver ta plume enchanteresse semeuse d’étoiles et de gouttes de rosée !
    Je reprends doucement le chemin du blog.
    Gros bisous de nous deux et douceur à toi
    Alain

    J’aime

  8. Bonjour Sabine, on est riche de coeur et d’âme lorsqu’on sait se contenter des bonheurs de dame nature, du réveil au couché…. 😉 sous un ciel bleu de préférence, je te souhaite la belle journée, amicalement, jill, bises

    J’aime

  9. Chacune, chacun reçoit tes mots sublimés ma chère Sabine, le ciel au fond de tes yeux …. éblouie, je suis, par ces beautés « qui ne se vendent pas » tu dis… que tu nous offres grande-aimant.. la profondeur de l’instant magnifique… merci pour le Grand Soleil, .. légèrement courbé …. c’est la fin de l’été, bientôt !!
    une douce journée… et à très vite ….
    Den

    J’aime

  10. Quelle joie de te lire à nouveau Sabine ! Au fur et à mesure de ma lecture, je sens que le cahier de mon coeur va te voler tous tes trésors joyeux, lumineux et tellement parfumés que je les déguste à travers l’écran !!
    Je t’embrasse très fort
    Blanche

    J’aime

  11. Un grand plaisir de te lire Sabine je ne pouvais pas me rendre facilement sur internet ces temps ci mon ordinateur ayant eu des problèmes récemment ( conflit entre mon anti virus et la nouvelle version 10 de windows . merci pour ces superbes potos et les mots que tu as déposés sur cette page ainis que sur mon blog . Pour répondre à ta question Kiki accompagnait mes petits enfants lors de leur voyage en Polynésie et aussi aux Etats Unis . En cliquant sur le « ici  » mis entre parenthèses du billet , tu peux voir toute la tribu au départ de la gare tgv Lorraine .
    Bon week – end
    Bisous

    J’aime

  12. Rencontres sur nos chemins, le temps de t’écouter et de te lire!
    Juste un instant intense de partage…à mon tour je pars pour d’autres rencontres, d’autres inconnus…
    je ne reviendrai sur les sentiers des blogs que vers le 20 septembre, là où je vais pas de Wi-Fi, pas de téléphones…
    une histoire que je vous conterai plus tard!!
    Amitiés
    Marie

    J’aime

  13. Merci de nous charmer à coeur ouvert Sabine avec tes mots qui s’envolent si légers et riches, prends le temps de trouver une place à chaque émotion de ton chemin, avant de les partager
    Je t’embrasse
    Marine

    J’aime

  14. Chère fée des mots avec qui tu jongles pour en faire une musique, un tableau, une complainte…un rien, un tout avec force et aussi douceur, plein de bonheur partagé.
    Tu as poussé la porte pour lire mes mots passerelles et donné des mots JOIE!
    Je t’embrasse et à bientôt,
    Janou

    J’aime

  15. Bonjour Sabine
    toujours un plaisir de te lire

    oui c’est la mariée dans la chaisse
    attention cela c’est le mariage à l’ancienne de nos jours c’est diffèrent.
    on commence par la robe blanche…puis la chinoise en rouge, puis encore une autre….soit 3 robes

    je suis en voyage du 1/9 au 7/9 sur la route de la soie, un périple de 7000 km
    Je te souhaite un très bon dimanche
    Nos amitiés bises
    Qing&René
    Ps : l’abaque chinois http://mr-he2.vefblog.net
    Le savoir vivre http://mr-he3.vefblog.net

    J’aime

  16. Merci chère Sabine pour ces fioles de rires et ces étals de satin…moi aussi je suis un brin absent de la blogosphère mais plus par manque de motivation que par manque de temps …un coup de blues passager qui ne durera pas je l’espère…. Bises

    J’aime

  17. Merci pour tes images et tes mots, chère Sabine. Ils m’apportent leur bouffée de fraîcheur, leur tendresse, leur attention aux autres. Les fortes chaleurs récentes me fatiguent un peu, excuse-moi d’abréger ici, tu sais que je te suis fidèle. Je t’embrasse fort,

    Lorraine

    J’aime

  18. Un petit message avant de partir pour d’autres rencontres…

    « Tu n’as besoin de rien pour partir,
    une page blanche, une lampe, c’est tout

    La page blanche te servira d’espace et de miroir…

    Retire-toi dans la lumière qui t’est donnée

    Et quand tu auras fait ton chemin
    Tu ouvriras les bras comme un livre d’amour

    Marc Baron

    Désir nomade

    J’aime

  19. Chère Sabine,*

    Je reviendrais te lire, même si c’est déjà fait, mais pour l’instant je suis peu assidue à mon blog et à l’ensemble des blogs. Trop prises par tant et tant de choses. Même au téléphone je ne puis finir mes conversations…

    C’est comme à ton habitude fort poétiques, empreint de belles choses qui se lisent et d’autres qui se devinent.

    Je t’embrasse

    EvaJoe

    J’aime

  20. Bonjour Sabine,

    L’astre brasille sous ta jolie plume. Les couleurs du soir, d’un soleil couchant nous offrent un éclat de lumière tamisée gardant tout son mystère. Au coeur de l’attente nous apprenons et découvrons tous les jours des nouvelles choses colorées ou non par l’éphémère de l’instant de beauté. Je t’embrasse. Bonne journée.

    J’aime

  21. Buen dias Caminando …

    Le jardin s’est fait beau pour t’offrir des pensées fleuries, le jardin s’est fruité pour te nourrir de mots,
    Si tes pas se dispersent sur les miens de chemins, je saurai te repaître de ciels, pareils aux tiens.
    Bisous

    J’aime

  22. Je viens de voir tes sublimes photos, quel travail ! et en plus toutes commentées !
    Je connais un peu par là, du moins Bilbao et aussi un peu la Cantabrie et Santander, bien sûr Irun mais pas Compostelle, dommage ! il faudra que je comble cette lacune. Je parle espagnol et c’est facile donc de communiquer avec les gens.
    vous en avez fait des découvertes, vous en avez rencontré des pélerins ! et Lola n’était donc pas avec vous, cette fois.
    Merci pour le partage de tous ces lieux, de toutes ces anecdotes et émotions.
    Bises et bon week-end, espérant que toute ta famille se porte bien.

    J’aime

  23. Coucou Sabine,

    La pèlerine au vent
    Au vent de l’automne
    tu trottes sur les chemins
    En chantonnant ce refrain

    « Colchiques dans les près
    Fleurissent, fleurissent
    Colchiques dans les près
    C’est la fin de l’été.
    La feuille d’automne
    Emportée par le vent
    En rondes monotones
    Tombe en tourbillonnant… »

    Gros bisous
    😉

    J’aime

  24. Aurions nous regardé les mêmes ciels troublés par les mêmes errants qui dessinent des lettres qui commentent nos maux…?
    Tu verras vers la fin du mois, cette image céleste au dessus de chez moi…..
    Bisous

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :