En nous l’en-faon ….

 

Entre les bras de la terre qui s’étire,

un enfant joue avec un rayon …

En les regardant tous deux,

je ne sais plus vraiment

à qui je dois ce spectacle si beau,

à la simple blondeur du soleil

ou à la joie innée

que l’enfant transporte avec lui …?

 

P1120716 (Copier)

 

 

 

Entre ombre et lumière,

un enfant fait danser des bulles …

En m’initiant à leur jeu,

je ne sais toujours pas encore

qui je peux remercier

de cet instant merveilleux,

la simple poésie du lieu

ou le chapelet de rêves épris

que l’enfant abrite en lui ….?

 

P1120703 (Copier)

 

 

 

Il m’aura fallu marcher et marcher

bien loin

pour  entendre un jour les réponses,

et aimer la voix chaude et singulière

qui ne cessa dès lors de chanter ces mots,

à l’orée de chaque jour

« La vie, le bonheur, le monde, ne sont pas autour de nous mais en NOUS …

En l’en-faon  amoureux qui est en nous ! »

 

((Sabine)

 

 

34 réflexions sur « En nous l’en-faon …. »

  1. Merci Sabine pour ces paroles merveilleuses… Oui, marcher et encore marcher est la meilleure école ; à chaque pas on rapetisse un peu ; au bout il ne reste plus rien… que la beauté des choses !

    J’aime

  2. Chère Sabine !
    Que sont jolis tes mots
    transportés dans les bulles d’air
    que souffle un si bel enfant
    Avenir et présent sont dans l’instant
    Pour nous faire comprendre qu’il est inutile d’aller loin
    Le bonheur est en nous..
    Merci pour ces mots d’amour si simples
    et pourtant
    incommensurables!

    J’aime

  3. L’enfant est un découvreur.
    Nous avons tous, un jour,
    été ce découvreur enchanté.
    Avancer marcher
    sans déchanter
    c’est croire que nous aurons tous, un jour
    le bonheur de vieillir.
    Ta barbouilleuse.

    J’aime

  4. Bonjour Sabine,
    Marcher pour enfin comprendre que le bonheur est en nous ! Le bonheur est dans les choses simples de la vie, dans le regard sur l’enfant, dans le rayon de lumière qui le caresse ! Il est là, tout près, il suffit d’ouvrir les yeux avec de l’amour dans le coeur.
    Bises et belle soirée Sabine

    J’aime

  5. Un enfant est forcément amoureux de la vie, il a son destin devant lui. Dans le cas contraire, c’est un drame.
    Ton petit-fils (car c’est bien lui, n’est-ce pas ?) a le bonheur d’être aimé, c’est tellement important pour bien démarrer dans la vie.
    Et il a une mamie qui a une âme très poétique, il pourra prendre exemple.
    Gros bisous.

    J’aime

    1. Je ne parlais pas de l’enfant mais ….de cette part d’enfance et de beauté qu’il y a en « chacun de nous », qui donne à l’instant sa splendeur et nous en fait l’artiste !

      Mes illustrations sont plus supports que sujets ….J’aurais pu également choisir un vieillard souriant dans le soleil …..

      Ah combien les mots peuvent ouvrir de portes, de palais, de jardins différents selon ….et c’est tellement bien aussi. Et donc merci pour ton ressenti, clara, (et ton gentil compliment !)

      Châle-heureux bisou.

      J’aime

  6. Bonjour Sabine,

    La beauté du monde à portée du coeur. Il suffit d’ouvrir grands les yeux .
    L’enfant joue d’un rien , d’un rayon de soleil, de bulles miroitantes. Son innocence se contente de peu et y puise la joie de l’instant. Gardons cet enfant en nous. Quel trésor!
    Merci Sabine pour ce billet si doux
    Bisous
    😉

    J’aime

  7. Bonjour chère Sabine ! Comme c’est joli en core tout ce que tu écris ! Il ne faut surtout pas manquer ces moments de bonheur les enfants grandissent si vite et on ne les voit que trop rarement surtout dans cette nouvelle génération !!! bisous avec un temps toujours splendide !

    J’aime

  8. Oui Sabine la vie, le bonheur, le monde sont en chacun de nous mais tous ne le savent pas . Tu sais par tes mots et tes photos nous offrir une part de cet univers qui t’habite. Bon week end Bises

    J’aime

  9. Bon jour chère Sabine pour ce bel envol de bulles, photos très belles par leur poésie….L’enfance est un pays….Souvent ,mes pensées vont vers lui….suivre l’enfant que j’étais…et des souvenirs d’alors….merveilleux et tristes aussi….halo de lumière….étirement des heures…
    J’espère que tu vas bien. Pour moi….ce n’est pas encore ce que j’espérais.
    Je t’embrasse. Bon dimanche

    J’aime

  10. Tout est beau pour qui sait ouvrir son regard… merci Sabine, toujours…. pour tes mots poétiques et tes images, pour la beauté qui t’habite…
    surtout ne jamais perdre une seule seconde, un seul instant du monde de nos chers petits… l’enfance,
    et la beauté autour de nous… en nous..
    Un heureux dimanche je te souhaite, à l’écoute de ce pianiste virtuose, si talentueux…
    Bisous.
    Den

    J’aime

  11. Bonjour Sabine,

    Qu’il est beau ton poème ainsi que tes photos sur la magie de l’enfance !
    Il n’y a que les enfants qui courent dans la lumière ou qui font des bulles de savon qui peuvent nous enseigner sans rien dire d’où vient la joie, cette grande lumière qui coule en nous comme un torrent d’amour.
    Je te souhaite une belle semaine sous le soleil de novembre !
    Bisous
    Blanche

    J’aime

  12. Parfois dans la vie il y a des choses étranges qui se passent, j’étais tout ce weekend avec plusieurs personnes mais ce n’est pas vraiment de cela que je veux m’entretenir avec toi, c’est juste que la première de tes photos me renvoie à une photo où nous avons réagi, chacun là où il en est, c’était deux mains une blanche une noire qui attrapaient le soleil…..Et ce soleil il éclairait non seulement ces deux mains mais tout ce qui se trouvait autour.

    Puis l’intervenant nous a dit que dans le regard de l ‘autre on voyait l’amour, l’amitié qu’importe le nom que nous lui donnons…

    L’amour si nous le voyons dans l’autre il est forcément en nous….Le bonheur aussi…

    Gardons aussi notre âme d’enfant, et au passage j’ajouterai comme il a grandi le petit bonhomme….

    De belles photos très expressives, très porteuses.

    Je t’embrasse ma Sabine

    Fort, fort!!

    EvaJoe

    J’aime

  13. Coucou Douce Pèlerine des Coeurs !!! Sourire
    Quel belle Ode à l’Enfance… Celle-là, simple, pure qu’il nous faut conserver coûte que coûte, pour que nos mirettes ne ratent aucune Joie, que nos âmes ne loupent aucun Bonheur et que nos Vies respirent de Vivance pour que l’on puisse peut-être, un jour, éradiquer toutes souffrances…… Sourire Espoir
    Elles sont magnifiques tes photos… Ton p’tit-Fils a bien grandi… Quant à tes doux mots, tu sais bien que chacune de tes phrases se lovent profondément dans mon Coeur !!! Clin d’oeil Tendresse
    Ode à la Vie, Ode à l’Amour, en ces jours si meurtriers……………. Soupir
    Mille millions de tonnes de très très tendres Bisoudoux Affectueux
    ***Tincky***

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :