Pêcheur d’images …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré une extinction de voix, je tenais à vous offrir ce petit enregistrement vocal. Afin d’éviter toute cacophonie, je vous invite à aller éteindre le lecteur du blog sur la colonne de droite à l’onglet « Caresses musicales ». Enfin, pour continuer à vous abreuver de mes jeux de mots, je vous propose d’écouter en lisant ….

 

 

Amarreur d’étoiles

au fer des mélancolies,

sous le hang-art de tes paupières

en bois de ETRE

naissent

des caresses d’anges

sur l’ivoire du ciel,

des océans de pétales,

des jungles d’ailes,

des jabots de brume

que soulèvent

des rumbas de pluie,

l’air et ses tambours …

Tes visions sont des arpèges

qui marient des histoires d’amour …

Sous les ramures de tes cils

refleurissent

les mots en lie de vain

tombés au fond du pressoir …

Ils chantent, je les murmure souvent,

la tendre chouannerie des poètes.

A l’orée des instincts

un silence animé savoure

ce mélange de grenades et de fraises

sur les lèvres du vent,

bouche bée rouge qui enchante

le grand verger des rêves

où la lumière vient boire,

célébrant les fruits du hasard …

Et les aveugles voient

ce qu’ils n’écoutaient plus

« le souffle de la vie »

et les marcheurs s’émerveillent

de ce qu’ils sont devenus

« enfants de l’infini »

 

Sabine

 

 

Autre invitation, autre image : une fois votre flânerie terminée, je vous convie à aller rallumer le lecteur du blog … Un voyage exceptionnel vous y attend, en « son » et surtout « image » par le biais de la vidéo « superbe » !

Et je tenais également à vous faire partager, pour l’heure,  un dernier bonheur : la cagnotte récoltée pour mes soixante printemps me permet de réaliser un voeu, celui d’aller voir en concert ce phénoménal  « Ludovico Einaudi », présent à chacun de mes souffles d’inspiration.  Ce sera en décembre et à Milan !  

Je me réserve l’intense plaisir de vous en reparler …

 

 

 

 

26 réflexions sur « Pêcheur d’images … »

  1. C’est très beau, et tu sais quoi ? avec la musique de la vidéo c’est aussi très beau 🙂 ben oui moi je ne fais jamais comme les autres hihi, je suis heureux de voir que tu va pouvoir assister à un concert à Milan, ça va être super
    Bises 🙂

    J’aime

    1. Mais tu as complètement raison , je viens de l’écouter avec Ludovico en fond musical et ça s’harmonise ma foi très bien !

      Merci de …ne rien faire comme les autres et, surtout, de savoir partager les choses avec générosité !

      Bisou géant

      J’aime

  2. Merci Sabine pour ce moment de magie pure où la musique sensuelle de Ludovico Einodi caresse tous les mots en plumes d’ange de ton poème qui danse dans l’infini !

    Je suis heureuse pour toi de savoir que tu vas écouter en direct ce grand musicien

    Je t’embrasse
    Blanche

    J’aime

  3. Quelle merveille tu nous offres là, Sabine !! Ta voix est claire et posée, ta diction parfaite pour mettre en valeur ce texte si inspiré, si inspirant, si porteur… Merci, vraiment. Un moment de lumière et de paix, avec toi.

    J’aime

  4. J’ai bu tes mots comme on boit son premier café du matin, on le savoure, on le laisse nous pénétrer et on rêve. C’est ainsi qu’en écoutant ta voix me lire ton beau texte je me suis laissée portée au gré du vent.

    Savourant comme l’enfant chacune de tes paroles, imaginant chacun de tes regards, t’imaginant inspiré par cet homme assis devant son piano. Car malgré que j’écoute l’un sans l’autre ou l’un avec l’autre je sens que les deux texte et musique sont intimement liés.

    Belle journée et gros bisous

    EvaJoe

    J’aime

  5. J’étais venue en coup de vent, je reviens plus longuement; je lis, je relis… j’écoute; je reconnais ta voix qui traîne un peu dans les graves pour impliquer plus le sens du verbe… la musique frôle, s’envole, caresse, comme un baume miraculeux … dont j’ai tant besoin…
    J’aime l’idée de ton voeu qui t’emmènera applaudir du coté de Milan…Décembre sera cadeau fabuleux, et vous serez heureux au milieu des notes sorties du piano
    Mardi, j’irai chercher des réponses pour traiter mes souffrances. J’espère tant, sans doute trop…mais les journées sont trop longues lorsqu’elles restent douloureuses dans toutes leurs heures… j’ai l’impression de n’être plus qu’un coussin d’aiguilles qui se plantent à n’en plus finir…
    Mais je suis Passion, n’est ce pas? Alors j’ai fait des muffins aux poires pour régaler mon amie ….
    Alors je me sens MOI l’espace de sa visite…. et aussi, l’instant passé à te lire, à t’écouter…
    L’orage nous a fait rentrer et a terrorisé le chat qui a fini son après midi sous le canapé…Nous avons ri;
    Voilà ici s’arrête mon bavardage sans autre but que celui de te dire mon amitié
    Bises Sabine et Patrick

    J’aime

  6. Coucou Douce Poète Pèlerine !!! Sourire
    Un instant à part… Un moment hors du temps… C’est cela que je viens de vivre ici, là et maintenant !!! Merci Douce Sœur de Fleurs d’avoir cette magie rare qui offre tant !!! Sourire Tendresse
    Je n’ai point entendu ta voix… mais en lisant tes mots la Musique les a porté bien plus haut… Clin d’oeil
    Milan… ben dis donc… heureusement comme tu n’as pas une once « d’égoïsme » en Toi, OUF, tu partageras !!! Clin d’oeil rieur
    Je t’envoie des milliers de douces et très tendres pensées Ma Belle !!! Prends grand soin de Toi et des Tiens !!! Sourire Radieux
    Mille très tendres Bisoudoux Affectueux et très Chaleureux
    ***Tincky***

    J’aime

  7. Bonjour Sabine,
    Pardonne mon long silence, je ne t’oublie pas. Je pense qu’un poème, c’est la porte entrouverte d’un univers. On la pousse délicatement avec douceur, respect et humilité, alors on se laisse envahir par le charme. C’est ce que j’ai fait en écoutant ta voix, et la magie a opéré. Merci de ce moment offert, si précieux.
    Gros bisous de nous deux
    Alain

    J’aime

  8. Merci ma chère Sabine pour la beauté de ta voix qui habille si bien tes mots embellis encoeur plus, s’il est possible, avec la musique du grand Einaudi.
    Douce journée à toi.
    Je t’embrasse bien amicalement

    J’aime

  9. Bonjour Sabine,

    Ta poésie est particulière, à nulle autre pareille. Un sens de l’image qui chatoie, scintille de surprise en surprise..
    Tes mots sont de vraies caresses pour l’âme. Te l’ai-je déjà dit? Oui? Tant pis, je le répète avec joie
    Je t’embrasse
    😉

    J’aime

  10. Merci pour ton petit mot, chère Sabine, et de te rappeler à mon bon souvenir ! car ton blog est à la fois un plaisir et le souvenir de ce plaisir, après la lecture et l’écoute de tes poèmes.
    Je comprends fort bien que d’aller au concert dont tu parles sera un grand moment et puis j’ai eu le bonheur d’aller à Milan et même de visiter la Scala et crois-moi, je n’oublierai jamais la beauté de toute cette ville.
    Pour ce qui concerne de façon plus terre à terre la politique, c’est pour moi, une incompréhension totale par rapport aux gens qui soutiennent notre président et son gouvernement.
    Je voudrais tant qu’il y ait plus d’humanité et d’égalité dans notre société mais on n’en prend pas le chemin.
    Continue ton beau voyage intérieur et ton voyage sur les chemins, ce sont des sources de bien-être.
    Bisous et à bientôt.

    J’aime

  11. Coucou Sabine la pèlerine des mots…
    Tu as la voix qui s’harmonise parfaitement avec tes poèmes ! J’aime ! Un bel ensemble à refaire, tant c’est envoûtant !
    Un grand merci et d’énormes bisous

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :