Rue des étoiles ….

 

 

 

 

Ils se seront follement contentés de ce peu riche de tout, redécouvrant la magie du rien par laquelle respirent toutes les bontés de ce monde …

Ont-ils réellement besoin d’autre chose ?

Avons-nous réellement besoin de cet illusoire grand tout, hôte morose ?

 

Puis, ils s’endormiront entre chiens aux aguets et loups imaginaires, quelques secrets de lune venus se poser sur leurs cils,

pendant que le corbeau à la plume d’art-triste se laissera inspirer, au loin, par leur souffle vivaldien …

Un tant plus tard, entre nuit errante et mât-thym, l’épervier qui tournoie au-dessus de leur maison nomade, tentant de faire de leurs rêves ses proies, repartira bredouille mais le cri resplendissant d’un prestigieux partage !

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’antre de leur prunelle, il est un refuge ancestral où le vent, mystérieux voyageur, bel oiseau de passage, aime à y conter la joie de l’infime, y faisant crépiter le temps.

Mais c’est un humble écho comme un coeur qui bat doux, dont on devine les battements à l’oreille des sens !

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, ils ont plié bagage …

 

Et j’ai repris le cours de la vie 

d’un élan aérien,

sentant à nouveau sous mes pas

chaque pétale de fleur …

 

(Sabine/SAB-Lyse)

A mes trois petits loups que j’adore !

 

 

 

25 réflexions sur « Rue des étoiles …. »

  1. C’est très beau, ils doivent te combler tes petits loups, je viens de passer 4 semaines avec deux d’entre eux, ceux d’Irlande, et malgré la fatigue c’est tellement de bonheur surtout quand les cousins nous ont rejoints les week-end.
    Je te souhaite une belle soirée et je t’embrasse

    J’aime

  2. Heureux celui qui sait profiter de tout ce qui l’entoure ! Tu en fais partie et en plus c’est avec ta sensibilité de poétesse.
    Je comprends que tu adores tes petits-enfants, comment ne pas les aimer ? moi-même, je ne pourrais vivre sans les six que j’ai.
    Bon week-end à toi et bises amicales.

    J’aime

  3. Je n’ai pas de « p’tits loups » mais j’imagine ton bonheur à regarder vivre…tout simplement.
    Je me souviens aussi, il y a des années, loin, dans une clarté que tu ranimes, ma Fifille et ses cousins dans l’aventure au fond du jardin……….. Rien n’est plus merveilleux pour ceux qui découvrent, de construire un nid , de devenir grand… et nous, les anciens, ceux qui savent… restons en retrait mais l’oeil en alerte pour sécurisé et se repaître de moments-bonheur comme tu viens de les conter
    Et si en plus , on sait les transmettre, les partager, et les enrober dans telle musique, telle voix, qui meuble les mots au point de nous y perdre, alors on redevient nous même , des p’tis loups d’autrefois, si fiers d’avoir construit des cabanes dans les arbres, pour plus tard, savoir faire des nids qui leur ont tant appris. et ça recommence, et c’est continuel, rituel, et rien de virtuel!!! tout est là.
    Bises

    J’aime

  4. Le nomade a repris sa route, la nuit étoilée a crépité et le couchant a libéré les rêves impossibles et c’était beau, très beau, merci Sabine que lavie te soit douce…

    J’aime

  5. Si joliment écrit chère Sabine. tellement heureuse de te retrouver ici, telle qu’en toi…contentée avec tes petits loups de ce riche de tout… leur essence-ciel, …enchantée je suis par cette musique qui me trouble et brandille mon coeur.

    …deux de mes tous-petits grandissent, et m’échappent un peu sur le chemin qui les charme pleins de découvertes.. un peu moins de partages… mais le fond, le haut, le loin sont là. Je les suis par mon grand attachement.

    Que les jours continuent à épandre sur toi leurs douceurs en mots cueillis, offerts.

    De gros bisous.

    J’aime

  6. De superbes moments partagés… merci pour tout, Sabine.
    J’aime aussi lorsque mes petits-enfants sont près de moi.
    Passe une douce journée. Bisous.

    J’aime

  7. Ces petites vies, tant aimées, sous la toile, dehors. Des soleils qui brillent dans le jardin confié à la nuit. Des soleils pour demain que nous ne pouvons accompagner que par la poésie de la pensée de coeur ! Très beau !

    J’aime

  8. Bonjour sabine, ici la « marie » qui n’a pas pris le temps de t’appeler, pardon! quel bonheur d’avoir ses petits enfants, tu sais si bien transmettre que sans nul doute , ils comprennent tous tes messages. Superbes tes mots , ils me font voir des images merveilleuses. merci à toi pour ces beaux et bons moments partagés. Bien accompagnés aussi par cette jolie musique et cette voix presque céleste. Bisous et bonne journée MTH

    J’aime

    1. Bonjour toi !

      C’est un lever de soleil ….! (si tu parles bien des deux dernières photos).

      Mais qu’importe …tant que la magie ait su opérer en toi !!!

      Bisou : sabine

      J’aime

  9. Joli texte pour tes petits loups!

    L’homme entend l’orage qui gronde,
    la tempête qui fait rage,
    le tremblement de terre qui sévit,

    mais son oreille, toute pleine des bruits de la terre,
    ne perçoit plus « le murmure doux et léger » qui seul peut sauver.

    1 Rois XIX, 12

    Toi tu le perçois à travers chaque petit rien et c’est beau.

    J’aime

  10. Je ne viens pas souvent via l ordinateur,je pense à toi.
    le jour de la Pentecote, trouvé un petit corbeau tombé du nid, très mal en point, atteint de leucisme, avec des soins et de la tendresse ,il va bien; c ‘ est merveilleux . Il se nomme Bran.

    J’aime

    1. Bonjour Pâquerette ! J’y suis allée ce matin ……….

      Je reçois tes avis de parution et le titre de cette dernière m’a fait aussitôt deviner son contenu …..

      A bientôt Pâquerette, déjà vers de beaux nuages avec …mamoune !

      Je te serre tendre-aimant : sabine
      Pardonne-moi toutefois, je n’ouvre pas forcément mon ordi. chaque jour et n’ai pas le net sur mon tél. portable (qui date de « l’âge de pierre » !)

      J’aime

  11. Photos superbes, mots remplis de poésie et de tendresse . Merci pour la beauté de ce partage. Je me dis que la Vie est remplie de petits riens qui lorsqu’on les met bout à bout forment un  » grand Tout « . Je dépose ici mes plus douces pensées. Bisous ensoleillés, de tout coeur.

    J’aime

  12. Très bonne fête, SABINE
    et des lignes de bisous pour ce jour où ton prénom s’inscrit sur les étoiles… et sur le calendrier (pour être plus terre à terre)
    Merci pour ton gentil commentaire sur l’article de l’ au-revoir

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :