Déjà dix ans ….

 

Il y a longtemps, j’écrivais …

 

 » Dans mon coeur, j’ai caché une craie

  Pour un jour t’écrire dans le ciel

  Des larmes en vols d’hirondelles

  Tous mes mots d’oiseau blessé … »

 

 

 

Aujourd’hui, j’écris ….

 

 

 

J’ai remis au tableau

quelques petits bouts de craie,

mes mots grâce aux maux

volent à présent si haut !

Dans l’or de ta sagesse,

j’ai pu bâtir un nid

pour les jours sang,

les jours gris …

Entre ombre et lumière,

exil et multitude,

j’apprends la plénitude,

guidée par ta voix silencieuse

et tes grands yeux d’artiste …

                                                      MERCI.

 

(maman)

 

 

54 réflexions sur « Déjà dix ans …. »

    1. Merci ma Nicole …..J’ai vu ton nouveau coéquipier, le vélo, trop chouette !!! J’espère qu’ensemble vous réalisez de magnifiques périples !
      Je t’embrasse très fort.

      J’aime

  1. Oh Sabine..
    Que tes mots sont beaux et bien choisis pour faire le lien avec ta maman qui est de l’autre côté du miroir.
    Elle peut être fière de toi et de sa protection infinie elle t’évite embuches et éponge les gros chagrins.
    Je pense à toi mais ma vie rétrécie se cantonne dans une mini sphère !
    Ne quitte pas l’harmonie dont tu sais si bien jouer !
    Je t’embrasse très fort !

    J’aime

    1. Merci Jeanne pour cette invitation à l’harmonie !
      Tu as raison lorsque tu évoques la protection infinie et la guérison des gros chagrins, il ne s’agit toutefois pas de ma maman mais de mon fils. (Je suis la maman ….)

      Continue à être pleinement ce que tu es …..un jardin ouvert à toutes les belles éclosions !!!
      Je t’embrasse tout fort, Jeanne : sabine

      J’aime

  2. Bonjour Sabine,

    Que dire devant tes mots ? Tout et rien, car tu as su grandir au fil du temps tu es restée pleine d’amour pour ton enfant chéri mais maintenant tu as atteint la plénitude, tu as mûri et dans tes mots toujours empreints de poésie ton enfant chéri doit en ressentir tous les bienfaits d’une maman aimante.

    L’enfant aux yeux d’artiste sait que sa maman restera celle qui l’aimera éperdument et réciproquement.

    Je t’embrasse ma Sabine

    EvaJoe

    J’aime

    1. Coucou toi ! J’essaie de te joindre par tél. ce matin mais sans y parvenir ! Juste pour te dire qu’hier, mille fois j’ai voulu t’envoyer un sms pour souhaiter l’anniversaire de Rémi et, mille fois, une chose à faire est venue (comme toujours) me happer ! Pardonne-moi auprès de lui et souhaite-lui, avec un peu de retard, un très joyeux anniversaire.
      PLEIN PLEIN de gros bisous à vous tous de nous tous : sabine
      Que dire, me demandes-tu ? La présence silencieuse est souvent aussi belle et forte que les mots ….MERCI.

      J’aime

  3. Bonjour Janou !

    Cette sagesse dont ils nous nourrissent, cette compassion dont ils nous honorent, nous faisant vivre …autre-aimant !
    Immense merci pour tes mots ….
    De toute harmonie avec toi et, dans ce magnifique mot « harmonie », j’entends chanter le mot « art » …………………!

    Je t’embrasse tout fort : sabine

    J’aime

  4. Se laisser guider par le souffle silencieux de Yoann n’est certainement pas chose aisée
    Avancer pour y parvenir est certainement une belle montée vers la plénitude
    Que vos silences se frôlent dans l’harmonie Sabine

    J’aime

    1. Merci à toi, ma barbouilleuse, pour le souffle merveilleux dont tu viens d’imprégner ma page, enfin « nôtre » page, ici …………………
      Je fais voler vers toi quelques jolies feuilles d’automne, avec quelques bisous inscrits, à la plume ………………………d’oiseau, bien sûr !!!

      J’aime

    1. Le vent transporte tant et tant …..Merci à toi, comme moi « amie du vent » !
      Et, d’une Sabine à l’autre, il a su faire le lien ………………………….Bisou.

      J’aime

    1. Infiniment merci, colette, toujours aussi attentive aux émotions … Tu les cueilles, comme fleurs sur les chemins ……….
      Je t’embrasse. Que ta journée soit belle !

      J’aime

  5. Bonjour Sabine, que cela fasse un jour, dix ans ou une éternité, tu n’oublieras jamais ce fils que tu as tant aimé ! il en serait de même, je pense, pour chacune des mamans que nous sommes.
    Mais je te sens apaisée car le lien que tu entretiens avec lui ne s’est jamais rompu et va bien au-delà des mots.
    Bises bien amicales.

    J’aime

    1. …Bien au-delà des mots, oui !

      Qu’ajouter de plus à ton commentaire, d’une telle complicité spirituelle !

      Merci, immensément MERCI. Je t’embrasse tout fort.

      J’aime

  6. Ils montent tes mots d’amour, sois en certaine Sabine !
    Ah une maman sait-on quand on est jeune tout le poids que sa présence représente ?
    Le temps passe, on n’oublie pas, l’essentiel…
    Je t’embrasse

    J’aime

    1. Bien vrai ce que tu dis, Marine, on réalise souvent plus tard …

      Mais tout est là, enfoui dans notre jardin … Et, dans ce tout, même si certaines choses ont fané, de beaux germes ont pu prendre racine !

      Je t’embrasse bien fort. (Prends grand soin de toi également, telle une fleur précieuse !)

      J’aime

    1. Merci , ma Passion, pour ton doux châle de pensées …..

      Je t’enveloppe à mon tour de quelques notes mélodieuses, cueillies dans l’air, aux doux accents de pluie comme la musique qui accompagne ce billet …………..Bisou de libellule.

      J’aime

  7. Je te demande de m’excuser.. Ta douleur de perdre un enfant a du être terrible ta peine difficile a surmonter Par ta philosophie tu as su surmonter Bien entourée tu as été soutenue et dix ans de séparation te font une femme forte et un exemple pour tous. De l’autre côté du miroir nous nous soutenons l’un l’autre soyons certaine que ce pouvoir est là et est grand.
    Merci pour ce témoignage chère Sabine. Je t’embrasse.

    J’aime

    1. Tu es toutes excusée, Jeanne !
      Ce mot « témoignage » est infiniment juste car, bien que chaque être soit unique et éprouve chaque sensation, vit chaque événement à sa façon, unique également, je me dis que ce témoignage peut aider, éclairer quelqu’un, quelque part, peut-être …..?
      Et puis, j’aime tant emmener mes enfants, mes petits-enfants, vers des valeurs qui me sont chères, on appelle cela « la transmission » ….Plus tard, ils les suivront ou pas, garderont une partie d’entre elles ou aucune, mais je les aurai offertes ……..
      J’aurai partager avec eux de belles passions, l’écriture, les voyages, les rencontres ….
      Je suis si bien entourée, Jeanne, combien tu as raison, qu’il m’est aussi bien plus facile d’arpenter le chemin et d’y trouver des harmonies …………!
      Que ta journée soit douce, je t’embrasse tendre-aimant : sabine

      J’aime

  8. Coucou Douce Sœur de Fleurs !!! Sourire
    Que le Chemin fut rude et empli d’embûches… mais pas à pas, tu as franchi toutes les étapes… parfois surement « cahin/caha » mais l’essentiel fut d’avancer coûte que coûte, pour Toi… pour Lui… pour les Tiens… Sourire Vaillant
    Je viens t’accompagner quelques fois pour quelques belles enjambées sur ton long Chemin de Vie… Et parfois, tel le Papillon je volette autour de Toi, faisant danser et virevolter les doux rayons du Soleil dans tes cheveux… Puis je m’éclipse doucement, tendrement, laissant cette sublime Aura de Lumière t’enrober de douce Chaleur Amicale pour t’accompagner encore un bon bout de Chemin… Sourire Tendresse XXL
    Prends grand soin de Toi… Sourire Radieux
    Des millions de très tendres Bisoudoux Affectueux et très Chaleureux
    ***Tincky***

    J’aime

    1. Prends grand soin de toi également, tite soeur de fleur !
      Je t’embrasse d’une pleine brassée d’étoiles et de rires …………….et MERCI.

      J’aime

  9. Amitiés, Sabine.
    L’amour est de toujours.
    L’amour d’une mère est éternel.
    L’enfant élève cet amour, où qu’il soit.
    Tout cela est grand mystère… à regarder avec confiance.

    J’aime

    1. L’enfant élève et nous élève ….toujours !

      Merci pour ces mots, grandioses de vérité ……….
      L’insondable aussi nous élève ………….!

      De toute âme-hissée.

      J’aime

    1. Bran ….C’est cela ? J’y pense, ma chère Hécate, à chaque fois qu’un corbeau s’envole (Pourras-tu m’envoyer une photo de lui ? Par mail, si tu le veux bien, je ne suis pas une adepte de FB. De plus, je n’ai absolument plus le temps d’y aller !)
      A bientôt , sur ……………..ce fil invisible qui est le nôtre, peuplé de chants d’oiseaux !

      Je vous embrasse mes z’ailés !

      J’aime

    1. Je vais finir par croire que Yoann me fait une farce, il aimait tant en faire ! (Rires)

      Non, il ne s’agit pas d’un hommage à ma mère mais à mon fils, Yoann, (qui se trouve peut-être aux côtés de sa mamie ….(?)
      Le « maman » n’est autre que ma signature. Tu es la troisième personne à avoir confondu, pas grave du tout !

      Je te remercie pour ta venue et te fais un immense bisou.

      J’aime

    1. Reçois toute ma tendresse également, douce pèlerine des chemins de coeur ….
      Je fais voler vers toi plein d’étoiles sur cette nuit que je te souhaite emplie de beaux rêves !

      J’aime

  10. Que de mots pleins d’espoir de sagesse et D’AMOUR.
    Le temps apaise mais l’amour est éternel et résiste.
    Yoann est toujours dans ton coeur. De là haut il voit, et t’aide et est tout AMOUR . Et les échanges continuent même s’ils sont silencieux. Les esprits sont toujours liés.
    Très gros baisers à tous.
    Nicole

    J’aime

  11. Plus l’âme était belle sur terre, plus elle resplendit là-haut ………..Il n’y a aucune certitude à ce sujet, c’est simplement ma vive conviction !
    Je t’offre à mon tour une pensée d’Alexandre Dumas qui me fut offerte, et que je trouve aussi vraie que magnifique « Les gens que nous avons aimés ne seront plus jamais où ils étaient mais ils seront partout où nous sommes »
    Que ta nuit soit des plus douces, je t’embrasse tendre-aimant : sabine

    J’aime

  12. C’est magnifique, Sabine, et tellement émouvant ! Nos êtres chers sont liés à nous et nous à eux dans une communion d’amour et de lumière. Je crois que nous ne nous quittons jamais ; les uns et les autres partent seulement de temps en temps en voyage. Si tu le permets, je vais relever la citation d’Alexandre Dumas dont tu fais présent à Nicole dans le commentaire précédent.
    Douceur à toi, chère Sabine, et gros bisous d’Yveline et moi
    Alain

    J’aime

  13. Dans ce grand nid d’amour que tu as construit pendant tes longues journées d’absence si dure à supporter, je suis sûre que ton fils t’y attend pour que tu y sentes sa chaleureuse présence et que votre amour y dépose une bulle de lumière .
    je t’embrasse de tout mon coeur

    Blanche

    J’aime

  14. De son jardin du ciel, Sabine, ton petit reçoit tes mots d’amour parvenus jusqu’à la voûte céleste en un souffle divin teinté de toutes les couleurs… merci pour cet hommage partagé.

    J’aime

  15. Bonjour Sabine,

    Ta lettre est si émouvante. J’ai aimé ta citation de Victor Hugo. Mon père disparu a donné plus d’une fois des signes depuis cet ailleurs où nous iront tous.

    je te souhaite une bonne année et t’embrasse bien fort
    ps ( je picore de temps à autre dans ton recueil, comme une goutte de bonheur auréolant la journée)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :