En-cas

 

 

 

 

J’ai accroché un cerf-volant 

Tout en bas de mon coeur

Afin d’y faire élever mes pleurs

Dans un éclat de soleil levant …

  (Sabine)

 

 

 

P1030953 (Copier)

      Vous le voyez le cerf-volant ?

 

 

 

 

 

——–

 

 

Oui, cette photo figurait déjà dans mon article précédent, mais elle m’a inspiré ces quelques lignes et je voulais vous les faire partager !

 

D’autant plus que je dispose de moins en moins de temps …

Nous n’avons plus notre petite « Zoé », elle est partie au ciel (un accident) et laisse quatre adorables orphelins …

Aussi, j’essaie d’assurer auprès d’eux le rôle de maman de substitution, et dois encore les nourrir au biberon !

(Au niveau « câlins », Cannelle m’assiste amplement et mon entourage aussi bien sûr, mais tout ceci demande infiniment de temps …en surplus du reste !)

 

Pour ceux et celles qui n’auraient pas encore eu le temps de se laisser entraîner dans ma ….farandole de mots et d’images d’un « bonheur à dire », 

ne la râtez pas, 

attrapez-la au vol, c’est..

Quelques pas plus bas !

 

 

30 réflexions sur « En-cas »

  1. De tout coeur avec toi pendant ta période de maternage intensif !

    J’ai eu aussi quatre orphelins…des chatons de quelques jours…alors je compatis !!!

    Par la suite quelle joie de les voir se battre vaillement pour tout simplement vivre !!!

    J’ai trouvé le cerf-volant mais pas le coeur !au soleil levant il s’est peut-être envolé !!!

    Chaleureuses volent vers toi…

    J’aime

  2. Tu as bien fait de nous remettre cette photo, elle mérite d’être revue en particulier, et ton poème est très joli. Mais je frémis pour cette petite Zoé, et pour les orphelins dont vous avez la
    charge… Quel drame ! Vous voilà donc à nouveau parents ?

    J’aime

  3. Un premier envoi qui s’est apparemment égaré dans la blogosphère !!!

    Donc récidive !!!

    Je disais que je te souhaitais un heureux maternage!…

    J’ai eu l’occasion de soigner quatre orphelins chatons de quelques jours…

    Qeulle joie de voir avec quelle énergie ils se sont battus pour vivre !!!

    J’ai trouvé le cerf-volant mais où se cache donc le coeur ?!!!

    Sans doute envolé dand le soleil levant !!!

    Chaleureuses pensées…Michèle

    J’aime

  4. Oui, je vois le cerf-volant, ma très chère amie Sabine !

    Au travers de tes yeux, je ne vois que de belles choses poétiques, tu nous tires toujours vers le haut.

    Tu es bien occupée également, à ce que je vois.

    Merci pour ton gentil commentaire sur mes 60 ans, je ne savais même pas que c’était public, mais c’est bien. C’était il y a bientôt 2 ans, dans un gîte de montagne, une journée très réussie.

    Je t’embrasse avec toute ma chaleureuse amitié.

    J’aime

  5. Les pleurs ne pouvant retenir un sourire chatouillés par le vent.

    J’aime beaucoup cette poésie, l’image aussi, ce minuscule cerf-volant camouflé au regard du passant, sauf pour l’oeil qui observe avec son coeur.

     

    Hélène*

    J’aime

  6. pauvre petite zoe !!!pauvre sabine !!!

    le nombre de fois ou j’ai eu envie de partir au fin fond d’une campagne sans voiture !!!

    ils sont encore bien jeunes c’est petits minous !!!quel travail !!!mais on les aime tellement!!

    bonne soiree

    bisous ma sabine

    mamyours

    J’aime

  7. oh zut … triste ça … espérons que les petits auront assez de force pour survivre. s’ils sont assez grands, le bib va y suffire mais pas s’ils sont trop jeunes. accident ? voiture ? pauvre
    bête, ça j’imagine ta tristesse … J’ai un mal fou avec ça : pour moi c’est un drame quand ça arrive (déjà vécu …) Je vais te laisser sur ces qq mots, je suis rentrée encore plus tard que
    d’hab aujourd’hui et pas encore mangé. mais je suis de tout coeur avec toi et te souhaite que tu arrives à sauver les bb. gros bisous Sabine, 

    moi aussi j’aime bien les renards. mais ici ils ne les aimes pas trop … ils mangent les volailles donc ils sont pourchassés …

    J’aime

  8. Bonsoir ma chère Sabine .

    Avant d’aller au lit , je voulais avoir des nouvelles , voir ce cerf-volant , et t’embrasser bien fort .

    Je reviendrai quand mon bureau ne sera plus surchauffé …

    Douce nuit ******

    J’aime

  9. tout simplement je suis fatiguée (la parution de l’article sur les arbres a demandé beaucoup d’énergie) et mon cerveau fatigué n’arrivait plus à trouver de mots gentils . je t’embrasse bien fort

    J’aime

  10. Avec ce cerf-volant accroché à ton coeur, tout le monde te suit, les oiseaux, les fleurs et… les êtres humains aussi. Les chatons le reconnaîtrons.Tu les entends! A bientôt. Suzâme

    J’aime

  11. Je comprends ta peine, Chère Sabine… Et je m’y associe. Mais je suis certaine que tu feras une bonne petite Maman pour remplacer cette chatte qui vous a malheureusement quittés…

    Bon courage et que ton coeur soit adouci par la chaleur que t’apporteront ces petits chatons que tu vas soigner.

    Je t’embrasse bien fort,

    Cathy.

    (Le hasard a voulu que je dépose aujourd’hui une photo de chats sur mon blog… Sur un sujet portant sur une réflexion personnelle que je voulais adoucir avec cette image. Je viens de publier à
    l’instant suite à des soucis de connexion. Si j’avais su cela avant, j’aurais choisi une autre illustration).

    J’aime

  12. Je vois bien le cerf-volant. J’en profite, car, au moindre souffle d’air, je le soupçonne de vouloir rejoindre les nuages. Je le comprends. A sa place, je ferais la même chose !

    Gros bisous et belle journée. Alain

    J’aime

  13. comme tu as raison cette photo vallait ces mots magnifiques !

    j’ai eu ta news lettre mais pas de nouveau message ??? un beug ! je ne sais…. je continue donc ma visite dans ton petit univers où l’amour est loi
    !

    bisous bisous ma tite Sabine

    J’aime

  14. Coucou Sabine

    Je viens te faire une petite visite pour savoir comment tu vas.Je suppose qu’il n’y a pas eu de changement pour Zoé….Quelques difficultés aujourd’hui avec Over….Je te fais plein de gros
    bisous et gros ron-ron de BBchat.Aimée

    J’aime

  15. Chère Sabine

     

    j’espère que tu me comprndras, moi aussi je dispatche mon temps entre mes enfants et le reste, ils ont tout comme moi subit un traumatisme et je dois les entourer de tout mon amour et de présence

    gros bisous.

     

    J’aime

  16. Joli ce petit cerf volant aux couleurs de l’herbe et accroché à celles ci…

    Et tes mots ils sont toujours et encore si merveilleux que je les lis et les relis comme sur ton livre , ils figureront en bonne place dans un prochaun recueil je le ressens fortement.

     

    Belle journée Maman chat, rire!!

     

    Bisous de ta franginette

     

    Rire!!

     

    EvaJoe

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :