A mon ami le matin !

 

P1080745 (Copier)

 

 

Je l’ai rencontré

sur un chemin de brume,

le chapeau de guingois

le coeur tout frémissant

de feuillage et de musique

et l’ai aussitôt aimé !

Dans ses grands yeux d’enfant

où désormais j’ hume

le pain aux épices de joie,

je me nourris

jusqu’à la démesure

de ses fruits d’or-haie

et de mie-aile 

à la saveur unique ...

 

(Sabine)

 

 

66 réflexions sur « A mon ami le matin ! »

  1. Bonjour Sabine,
    Heureux de te retrouver ! Quel beau matin tu nous offres là ! Tout de fraîcheur et de poésie.
    Je te souhaite une très belle journée. Je reviens bientôt plus longuement.
    Gros bisous de nous deux
    Alain

    J’aime

  2. Bonjour Sabine,
    Heureux de te retrouver ! Quel beau matin tu nous offres là ! Tout de fraîcheur et de poésie.
    Je te souhaite une très belle journée. Je reviens bientôt plus longuement.
    Gros bisous de nous deux
    Alain

    J’aime

  3. Bonjour Sabine
    Le matin, celui dont on devine les contours avant que le jour s’éclaire, est aussi mon compagnon de balades virtuelles et aujourd’hui c’est sur ton chemin qu’il m’a entraîné… et j’y découvre que tes pas ne sont pas loin des miens… juste un peu plus au nord , géographiquement… une grande enjambée???
    L’automne a ses clartés , de brumes laiteuses, qui offre aux poètes tellement à rêver….
    Bisous et merci pour ce beau voyage matinal

    J’aime

  4. Bonjour Sabine
    Le matin, celui dont on devine les contours avant que le jour s’éclaire, est aussi mon compagnon de balades virtuelles et aujourd’hui c’est sur ton chemin qu’il m’a entraîné… et j’y découvre que tes pas ne sont pas loin des miens… juste un peu plus au nord , géographiquement… une grande enjambée???
    L’automne a ses clartés , de brumes laiteuses, qui offre aux poètes tellement à rêver….
    Bisous et merci pour ce beau voyage matinal

    J’aime

  5. Je le vois par tes yeux, ce matin tout embué de brume et j’aime son chapeau de guingois, comme j’aime que tu sois la passante aux frémissements d’âme! Tu nous enchantes, chère Sabine, tes mots sont des joyaux.

    Lorraine

    PS: je ne reçois plus la newsletter, donc j’ai voulu me réinscrire mais on me dit que je le suis déjà. Pourrais-tu voir si la fonction est freinée sur ton blog, ou si c’est le mien qui fait des siennes?… Merci de tout coeur. Bisous.

    J’aime

  6. Je le vois par tes yeux, ce matin tout embué de brume et j’aime son chapeau de guingois, comme j’aime que tu sois la passante aux frémissements d’âme! Tu nous enchantes, chère Sabine, tes mots sont des joyaux.

    Lorraine

    PS: je ne reçois plus la newsletter, donc j’ai voulu me réinscrire mais on me dit que je le suis déjà. Pourrais-tu voir si la fonction est freinée sur ton blog, ou si c’est le mien qui fait des siennes?… Merci de tout coeur. Bisous.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :