« Mare-chai » de rêve et d’eau …

 

 

Pour vous, avant-hier, je suis revenue les mots tout en bataille et la tête
toute parsemée de rêves d’eau follement épris de ruisseau ……

Pour vous, avant-hier aussi, je suis revenue mouillée, jusqu’à hauteur des
genoux, les pluies ayant fait débordé d’euphorie la terre de mon Bruant !

 

Il fut tant de fois évoqué sur mes pages …

A croire que, mon beau Bruant, ruisseau espiègle, se soit scellé pour toujours dans la
féerie de mes souvenirs et mon regard !

Et ma plume s’abreuve de son charme, grandit de ses vertus, comme d’une potion magique

 

 

Il est,

à chacun de mes désirs, assoiffés de
création,

ma foire à, mon doux capharnaüm, mon souk, où je trouve
tissus, lustres, tapis, bijoux, épices, 
ornant, avec délice, mon imagination !

Il est,

le chai où, de la vie, je m’enivre !!!

 

 

Et, ce jour-là, qu’y avait-il ?

Qu’ai-je entendu ou surpris ?

 

 

…les dessins du vent, écrits sur la peau d’une hutte,

elle en frémit, je l’entends encore,

comme des milliers de bâtons de pluie qui s’agitent,

et j’imagine tout à coup des tambours …

 

 

 

P1060320--Copier-.jpg

 

 

 

Qu’y avait-il sous ce parachute …

un fragment d’aurore ?

 

 

 

P1060322--Copier-.jpg

 

 

Et, dévorant déjà mon oeil, avide de sensation,

une mante religieuse en promenade …

 

 

 

P1060325--Copier-.jpg

 

 

 

Un métier à tisser et retisser

la folie du temps !

 

 

 

P1060335--Copier-.jpg

 

 

 

Quelques effets perdus

des soupirs de la lune …


 

P1060338--Copier-.jpg

 

 

 

Un oreiller nostalgique

des langueurs de la nuit …


 

P1060340--Copier-.jpg

 

 

 

Une danseuse encore vêtue 

de son jupon et ses ballerines d’automne …

 

 

 

P1060350--Copier-.jpg

 

 

 

Au loin battait

comme le coeur de l’air,

c’était le

« marteleur sur bois »,

un pic vert plein d’allant !

Sous une voûte de feuillage,

un tronc d’arbre m’offrit

un joli banc de lumière…

J’y ai posé mon émoi

pour encore mieux l’entendre !


 

 

P1060353--Copier-.jpg


 

 

un héron se tenait à l’affût

d’un inoubliable repas aux chandelles !


 

P1060356 (Copier)

 

 

 

A la table des saveurs,

une grappe de caresses …


 

P1060363--Copier-.jpg

 

 

 

J’ai vu

où l’art de ravir

cachait sa palette de merveilles …


 

P1060383--Copier-.jpg

 

 

 

J’ai vu

où marcher sur ses rives

et suivre son talent !

 

 

P1060371--Copier-.jpg

 

 

 

J’ai trouvé ma chaloupe,

 

 

P1060386--Copier-.jpg

 

 

 

et, peut-être, le vrai visage

de la beauté de l’imaginaire !

 

 

P1060388--Copier-.jpg

 

 

 

Ici,

je peux jouer avec l’instant, lui faire faire des pirouettes, lui mettre la tête à l’envers, le
chatouiller, le pousser de bon coeur dans la mare aux délires et le voir ressortir tout écumeux de sourires et d’envies, de fantaisies et de bonheurs !

 

 

 

————

 

 

Pour ceux et celles qui auraient envie de mieux connaître mon ruisseau,  ou…se rappeler, y flâner
à nouveau,

voici quelques liens :

 

Histoire d’un
ruisseau

Mon Bruant en écharpe de
brume

Un jour …se
rencontrer

Au festival du
bonheur

Le Bruant en hiver

Un bâton en cadeau

A la foire au



50 réflexions sur « « Mare-chai » de rêve et d’eau … »

  1. Bonsoir Sabine

    Rien que du beau et que pour nous!!! De jolies photos pleines d’imaginaire comme tu sais si bien le faire.J’aime beaucoup celle de la viorne en plumes.Bonne soirée et gros gros bisous.Aimée

    J’aime

  2. Ballade balade si calmes et si belles

    Au métier à tisser et retisser tes mots tout en bataille,  tu laisses ta plume libre et elle t’emporte sur les desseins du vent et dans le cours de ton Bruant.

    De tes pages qui se tournent j’entends le bruissement.

    (PS j’aurais aimé pouvoir cacher, le temps de l’écoute, de la lecture des photos et des textes, les couleurs et textes de droite qui « parasitaient  » mon regard donc mon bonheur..)

    Gros bisous Sabine.

    J’aime

  3. Hommage a un gentil ruisseau.. ou peut-être rivière avant d’être fleuve et se jeter dans l’océan.. De jolis mots..J’aime ce nom de Bruant..
    Nom qui était donné aux crecelles dans certains endroits..Joli reportage! j’aurais aimé être près de toi  !

    Amitiés et bisous de Jeanne

    J’aime

  4. Je suis émerveillée.Je viens de faire une promenade féérique parmi tes mots qui habillent de superbes photos poétiques. J’ai l’impression de me promener dans une page de livre de conte de fée.

    Douce soirée, bises Sabine

    J’aime

  5. Comme cette balade au fil du Bruant est merveilleuse, magique empreint de beautés, de caresses, de milles visages, une mante religieuse se prélassant et attendant ton regard, une danseuse parti
    au pays des rêves . Un visage, mais je ne puis tous les nommer tant ils reflètent tous mais d’une manière illuminée, voir ensorcellée la vie, mais avec l’oeil du Maitre ils m’enchantent et
    m’emmenent dans un décor grandeur nature au pays des rêves.

    Tes mots, tes photos  c’est une manière de revisiter la nature.Avec tes yeux on voit autres choses, ce n’est jamais plat, monotone, c’est vivant et il y a du relief. 

    Tu as un don extraordinaire ma Sabine celui de faire rêver et rêver encore.

    Lorsque je lis et que je regarde tes photos je ressens en moi une paix intérieure, et doucement j’ai une larme à l’esprit car devant ce que je vois aucun mot n’est de rigueur.Seul le silence et
    un OH COMME C’EST BEAU ET COMME CELA ME PARLE!

     

    Douce nuit et bisous ma petite soeur des mots amoureuse de son Bruant!

     

    EvaJoe

    J’aime

  6. Bonjour Sabine,

    Ton ruisseau porte le nom d’un écrivain célèbre, c’est quelque chose !

    Tu nous entraînes comme à ton habitude dans le dédale de ton imagination et elle est vraiment débordante, comme le ruisseau.

    Qui, à part toi, verrait autant de poésie dans la nature ? Ton esprit est surchargé de beauté.

    Bises affectueuses et très bonne journée.

     

    J’aime

  7. Oh Sabine, ce rendez-vous au coeur de tes émotions et de ton imagination me donne envie d’embarquer sur ta chaloupe pour longer et plonger dans ton monde féérique …la nature et toi vibrez d’ un
    seul souffle, celui de la vie et de ses émerveillements. La lumière et la caresse de tes photos et de tes mots me transportent .

    Je te souhaite une belle journée, ouverte sur de plein de nouvelles belles découvertes !

    Pour toi, Gros bisous, quelques flocons et le premier rayon de soleil…

    Plume

     

     

    J’aime

  8. Je reviens un petit problème de connection!

    « Marcher dans la nature, c’est comme se trouver dans une immense bibliothèque où chaque livre ne contiendrait que des phrases essentielles.»

    Christian Bobin

    J’aime

  9. Bonjour ma douce Sabine

    Avcec tes sublimes textes tu me transportes toujours dans un rêve sans finn J’ai adoré « à la table des saveurs une grappe de caresses » que c’est beau !

    Tu as bien fait de décocher ma beauté, moi je l’oublie toujours, j’en profite pour le faire chez toi, hier à la reprise de mes coms, j’en ai reçu des centaines, alors dès que je pense quand je
    fais un commentaire, je décoche, mais je l’oublie souvent et je continue à être arrosée ! 

    Bonne journée ma douce amie

    Gros bisous

    Méline

     

    J’aime

  10. Coucou ma chère Sabine , je viens de lire ton dernier com’ ; il faut décocher la case en dessous , à gauche .Je te fais d’énormes bisous !!!!

    Ceci est un message copié/collé .

     

    «Je suis encore un peu « patraque » ( acouphènes , syndrome de ménière et fatigue intense dûe au manque de soleil ,donc pas de vitamine D ) ; ce n’est pas très grave mais bien ennuyeux.

    Mais je tiens à te remercier vivement pour ton amitié et pour le(s) passage(s) sur mon blog.

    J’espère que tu vas bien .

    Voici un lien pour toi ; il y a un message au bout .

      

    http://www.jacquielawson.com/viewcard.asp?code=4005556099588&source=jl999

     

    Bisous et à bientôt .

    Francine Clio»

    J’aime

  11. Ton Bruant possède sa fée, et c’est toi, Sabine. Toi seule qui peux le chanter avec tant d’amour, tant de sourire, tant d’émotion; toi seule qui peux nous enivrer de ses feintes, de ses cabrioles
    et des étranges coins perdus que tu rapportes de tes promenades où tu découvres un repas aux chandelles, une ballerine, des soupirs perdus. Et tant de bonheur!

    Merci!

    Lorraiine

     

    J’aime

  12. C’est dommage que l’eau soit froide , on y pataugerait bien dedans

    Il est beau ton ruisseau.

    Dans ma région les petits ruisseaux ont perdu leur voix , des oueds qui ne sourient que quand il pleut et la pluie se fait rare

    Douce journée Sabine

    Bisous

    timilo

    J’aime

  13. Bonjour ma douce Sabine

    C’est sur, quand tu seras sur ekla tu trouveras un vrai confort, et je suis là pour t’aider, ekla c’est si facile à gérer, j’adorais mon blog skynet mais trop de problèmes, je n’ai pas supprimé
    mon blog, je l’aimais et il y a trop de travail dedans mais je l’ai mis en standby , au cas où, mais je suis trop bien sur ekla, n’attends pas vas-y, tu y trouveras un vrai confort et OB est
    bien souvent en panne non?

    Bonne journée ma douce amie

    Gros bisous

    Méline

     

     

    J’aime

  14. Bonjour Sabine, Bruant, ce ruisseau réserve bien des surprises et change continuellement, presque pour toi, dirait-on, toujours magnifique ces mots, cette poésie que tu déverse ici..

    Bisous, Philippe

    J’aime

  15. bonjour
    j’ai adoré partagé ce moment de tendresse, ces mots qui accompagnent ces photos, d’ou les tiens-tu? ton imaginaire rejoint le mien et c’est merveille, la musique qui a accompagné mon cheminement
    était elle aussi un doux délice. bravo.

    J’aime

  16. Pas envie de commenter…

    Juste dire le plaisir d’une paisible promenade dans un monde ennchanté…

    Un livre d’images où le rêve est à sa place…

    Merci chère Sabine pour cette offrande…

    Douce soirée en prévision d’un agréable week-end c’est un souhait sincère…

    Chaleureuses pensées, Michèle

    J’aime

  17. Ma chère poète, la musique de tes pas vers l’eau, l’ode merveilleuse que tu laisses couler de tes photos vers nous, tes pieds et tes vers ruisselant d’accueil, de gestes, de délicatesses, c’est
    près cieux et je goûte la grâce en marchant sur ton chemin … Merci, j’envoie de ma main … la soie du coeur et l’aurore des espérances toujours neuves à refleurir …

    Je t’embrasse chère Sabine !

    J’aime

  18. Avec grand plaisir j’ai suivi ton regard et ta plume au gré d’une eau glacée, mais tout cela vit encore, toutes les rives de ta rivière sont pleines de promesses frémissantes, alors je me réjouis
    Sabine, les coucous raviveront leurs couleurs comme les violettes, les primevères et toutes ces fleurs, tous ces bourgeons que j’entends se déplier à l’intérieur de leur berceau d’hiver…

    Je t’embrasse bien fort Sabine

    J’aime

  19. Chère Poétesse des gouttes d’eau, j’ai fait chez toi un beau voyage, et j’en rapporte les images de mille trésors dont je vais déposer l’écho dans mon jardin secret, si tu veux bien,
    évidemment  : un fragment d’aurore, un peu de la folie du temps, sans oublier un soupir de lune, c’est très important, et puis mon émoi, oui mon émoi surtout, là, sur un banc de lumière. Il
    y en a aussi un dans mon jardin, je ne te l’avais pas dit ?

    Un grand merci pour ce délicieux moment de douce poésie.

    Gros bisous

    Alain

    J’aime

  20. Bonjour ma douce Sabine

    Je n’ai pas entendu mais j’ai vu et surtout  j’ai lu ujn magnifique texte et je l’ai vécu

    9a fait beaucoup de « u » tout ça

    Je sais pas si tu es comme moi, mais je ne reçois plus rien, un de temps en temps et c’est tout

    Bonne journée ma douce amie

    Gros bisous

    Méline

     

    J’aime

  21. Qu’il est beau ce Brauant où tes pas te mènent et où tu nous retranscrit les merveilles que tu y découvres.

    Je reste persuadé que seul ceux (où celles) y voir des trésors peuvent nous les faire découvir en toute quiétude.

     

    Bon week-end Sabine.

     

    Bises.

     

    Philippe.

    J’aime

  22. Comme cette mante religieuse me hantait tant je la trouve ravissante que je suis revenue lire tes mots et dans le silence de la nuit je les ai savouré.

     

    Bisous tite soeur des mots à moi

     

    EvaJoe

    J’aime

  23. Bonjour Sabine,

    Je viens de passer un agréable moment en écoutant le chant du ruisseau. En observant la nature notre coeur est subjugué par une foulée de choses et il y a toujours cette satisfaction d’avoir été
    surpris. La beauté qui nous émerveille est le fruit de ton inspiration Sabine. Gros bisous. Douce journée. Corinne.

    J’aime

  24. Coucou Sabîne Ma Copîne !!! Sourîre

    Toujours une tendre & douce osmose entre tes magiques mots et tes féériques photos… Sourire Comblé

    Se balader avec Toi, c’est prendre le joyeux chemin de l’imaginaire en laissant volontier, « les sentiers trop terre à terre au vestiaire »!!! Sourire Ravi

    J’ai adoré « à la table des saveurs, une grappe de caresses »… Sourire Admiratif

    Ta douce chaloupe est si splendide, qu’elle me donne l’irrésistible envie de voguer encore et encore au fil de cette Eau Pure… Sourire Rêveur

    Ah… et ch’uis sure que c’est « le vrai visage de la beauté de l’imaginaire »!!! Sourire Convaincu

    Merci pur cette superbe Balade Amicale en Doux Partage… Hummmmm ça fait un bien fou !!! Sourire Aéré

    Mille très tendres Bisoudoux Chaleureux

    ***Tincky***

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :