Juste un peu …

 

Ecoutez cette musique …

Je viens de la découvrir ou, plutôt, de mieux la découvrir puisque je connaissais déjà un peu ce compositeur et pianiste italien par le film « Intouchables ».

Ludovico Einaudi, son ingéniosité m’a viscéralement emportée !

Je me suis alors mise à ma table d’écriture et, telle une proie miraculeusement envoûtée entrain de se transformer en fée, en fantôme ou en génie, l’émotion a jailli par tous les coins et orifices de mon être …

Ai-je écrit à travers ce que je percevais des images ou vu des mots candidement s’inscrire sur les images ?

Je ne sais plus !

 

(Je change assez fréquemment de musique, si au moment de votre passage « Islands d’Einaudi » n’est plus sur ma page, aller sur  ce lien  pour la retrouver )

 

———-

 

 

 

P1110366 (Copier)

 

 

De ces quelques lignes haut perchées,

qui ont tant fait pleurer de chandelles, 

imaginer un cahier

où le rêve oserait écrire,

y posant ses petits doigts d’enfant

et ses mots au crayon de nacre,

trempé dans le sang des étoiles …

Imaginer encore une partition,

un étendoir à petits bonheurs…

Et l’oiseau en passant

y ferait des pirouettes en clés de sol

pour écouter les musiques d’antan,

et tous les nuages reprendraient confiance,

et la pluie apprivoiserait ses grains,

se séchant à la lumière des astres

qu’elle inventerait !

 

 

 

 

P1110349 (Copier)

 

 

De  ces quelques trésors éparpillés

sur une table sans voile ni mante, 

soudain ne plus aimer que la nonchalance,

cette indocilité qui sent bon …

Suivre sur ses nervures folles

tous les chemins hasardeux des grands bois,

et se perdre,

mêlant tous les voyages,

s’ouvrant à tous les horizons…

Et sur sa peau en écume d’or,

caresser le doux front du silence !

 

 

 

 

 

P1110367 (Copier)

 

 

Et, près du feu,

un soir, 

raconter tout cela ..

Ce peu de choses,

devenues humbles préciosités

dans la frêle écorce du monde,

sur le fil à chanter de l’instant !

Et le dire sans un mot …

Et écouter se prélasser le temps,

divin balancement,

sur un fauteuil aux rondeurs de dunes

et anses de roseaux,

les yeux étonnamment noyés

dans les rimes émues et émouvantes

d’un vieux panier oublié

accroché au plafond …..

 

(Sabine)   

 

 

__________

 

YOUPI …  Lola est prise en MANAA à Bressuire !!!

 

 

 

 

34 réflexions sur « Juste un peu … »

  1. Rêveries… que de douceur, sans rancoeur.
    J’aime tes mots chère Sabine
    Le temps des voyage .. des exubérances est passé
    Etre enfin bien, là dans le silence
    Je viens de me lever..
    la lune est forte, clair et ronde
    Tout à la cime de mon sapin
    Je l’ai prise en photo..

    Félicitations à Lola.. je partage votre joie

    J’aime

  2. Que c’est reposant de te lire Sabine en écoutant se prélasser le temps, en cette fin de journée, de mon côté d’océan, enveloppée dans ce doux silence du soir.
    Bisous♥

    J’aime

  3. Bonjour Sabine,

    Que c’est beau! Musique et mots , un duo enchanteur. On plane en te lisant chère Sabine. Que de belles images!
    Je dois filer alors qu’il y a encore tant de belles choses à découvrir sur les blogs

    merci pour cette évasion zen
    Je t’embrasse bien fort
    😉

    J’aime

  4. Un cahier où le rêve pourrait écrire… C’est bien ce que tu fais, non? J’ai beaucoup aimé cette rêverie qui dit la plénitude du bonheur simple et les images. Les images, Sabine! Le fauteuil en rondeurs de dunes, l’étendoir à petits bonheurs, le doux front du silence… Un beau cadeau encore que tu nous fait là. Merci.

    J’aime

  5. Toutes mes félicitations à Lola…

    Tes mots
    tels des notes de musique
    sèment leurs arpèges de petits bonheurs,
    ses petits riens
    qui dessinent
    les lignes de la vie
    sur le sable des silences habités…

    Marie

    J’aime

  6. Chère Sabine ,je ne suis pas étonnée que tu aimes la musique d’Einaudi ; le jour où je l’ai entendue ,ce fut le coup de coeur ,et j’ai au-dessus de mon divan plusieurs CD de lui…C’est le nouveau Chopin de notre temps !
    La nonchalance est à son sommet pour moi depuis que je suis revenue chez moi…et tes mots me vont bien…Je suis encore incapable de te dire comme je le voudrais, mes impressions…Tout me semble si loin…de moi. Comme si une partie de moi s’était perdue…Le temps de nous retrouver….sera long. Peut-être.
    J’admire profondément la beauté ,la sensibilité de ton écriture…
    Je t’embrasse , les zailés sentent venir la chaleur ,ils sont tranquilles…

    J’aime

    1. Je dirais même qu’il est un mélange de toutes les splendeurs musicales …..Chopin, oui, complètement, tout en sensibilité extrême, mais un peu de Satie aussi, dans le mystère et la méditation, et un rien wagnérien encore dans le grandiose de certains mouvements ……
      Ouah, que je …..l’adOOOOOOOre !!! Il me donne la chair de poule !

      Les choses parfois se perdent mais pour renaître autrement ….autre-aimant !!!
      Tu ne peux que te retrouver …
      Je vous AIME mes z’ailés et FORT : sabine.

      J’aime

  7. Félicitations à Lola,
    Un rêve que de se balader dans ton royaume et s’y perdre, mêlant tous les voyages en écoutant cette musique légère et cristalline . Merci Sabine tu es une fée magicienne.

    J’aime

  8. Bonjour Sabine,
    La musique et tes mots m’ont fait un instant comme changer d’univers. Merci de nous avoir entrouvert cette porte, c’est un cadeau magique et précieux.
    Je suis très heureux pour Lola.
    Gros bisous de nous deux
    Alain

    J’aime

  9. Ce « peu de chose » dont tu nous offres l’âme, c’est l’infiniment secret, la mélodie qui t’inspire, le regard que tu poses, les mots que tu écris. C’est ta poésie intime et fulgurante, qui nous touche dès les premiers mots. C’est toi, chère Sabine!

    Je t’embrasse tendrement,
    Lorraine

    J’aime

  10. Lire, te lire t’écouter, écouter…Serait-ce du rêve mais en écoutant cette musique j’avais aussi l’impression que c’était toi qui me lisait tes mots..Comme j’étais bien, une torpeur qui m’envahissait, je ne pouvais écrire que ce soit tant la musique m’envoûtait.

    Alors je me suis prise à rêver en admirant tes photos et là j’ai vu….Comme c’était profond, je me sentais en plénitude totale, j’étais dans ton jardin face au coucher de soleil, j’entendais les oiseaux, puis au détour de l’escalier une chevelure blonde, un geste quand elle attrape ses cheveux, son sourire resplendissant, oui c’était Lola et je voyais sa joie d’être prise en MANAA…..

    Belle fin de soirée et gros bisous d’EvaJoe

    J’aime

  11. « Où le rêve pourrait »…. s’écrire, aussi…..comme les notes sur la partition.
    Un peu de repos de l’âme, lame d’océan à l’arrêt, goéland ailes déployées, pas de danse des chaussons de satins roses qui ondulent le corps d’une fine ombre blanche et des mains qui se tendent, et le souffle en retenue pour ne pas choquer l’onde ….des doigts qui touchent du noir pour le rendre bleu………… et, et, et…. tant de joie d’être venue!
    Bisous chère Sabine

    J’aime

    1. Je te remercie alma !
      Ce qu’il faut surtout c’est que de tels agissements se terminent définitivement sur ces chemins et qu’on laisse tranquilles les personnes qui veulent donner de leur coeur, sans penser à ce fichu gain !
      Une déviation a même été utilisée pour faire casquer les pèlerins un peu plus : vas sur ce lien http://www.chemin-compostelle.fr/wp-content/uploads/2015/06/camino-154-2015-06-juin.pdf
      et lis-en la page 1, tu comprendras !

      BISOU.

      J’aime

  12. Sabine sur ce fauteuil aux bras câlins de roseaux, aux rondeurs de dunes juste faites pour mon gros derrière,j’ai écouté, j’ai fermé les yeux et j’ai vu toute ces humbles préciosités séchant au soleil de l’été et au souffle du temps sur le fil des petits bonheurs:ceux qui gonflent le coeur de senteurs douces et tendres
    Merci pour ces mots au parfum discret de violette
    (bravo et bon vent à Lola)
    (pétition signée)

    J’aime

  13. Me revoilà après un parcours difficile …… toujours mettre un pied devant et avancer !

    Tes mots, tes photos et cette musique sublime sont un envoûtement délicieux et apaisant .Quel bonheur de te lire. Tes mots résonnent en moi bien après la lecture !
    Je te suis , je suis allée signer la pétition.
    Je suis très heureuse pour Lola.
    Douce soirée, je t’embrasse Sabine

    J’aime

  14. Quel régal ces doux mots si bien tressés, ourlés, brodés avec toute la tendresse du monde, Sabine, j’ai aimé ton beau partage et ce que cette musique t’a inspirée, je t’embrasse avec amitié et bien fort
    Marine

    J’aime

  15. Je relis…. Magique….
    Je passe un petit moment sur ton blog pour le plaisir d’y venir….
    J’espère que tout va pour le mieux…
    A bientôt
    Douce journée Sabine
    Bisous
    timilo

    J’aime

  16. Bonjour Sabine,
    J’écoute cette divine musique et je redeviens une petite fille qui regarde à travers tes mots un matin tout neuf où les perles de rosée chantent comme des notes de musique que lancent sur une partition tendre et joyeuse tous les petits génies qui ne se montrent qu’aux enfants.
    Merci pour ce doux miracle
    Je suis très contente pour Lola

    PS Je n’ai pas compris où je dois aller sur ton site pour signer la news dont tu me parles sur ton commentaire : merci de me l’expliquer

    J’aime

  17. Tes mots qui volent, caracolent sont les lignes d’un étendoir à petits bonheurs…..(je reprends ta délicieuse formule) Merci pour tes passages sur mon blog où je ne suis plus guère présent étant pris par de nombreuses autres activités. je reprendrai la plume quand mes petits loups auront débarqué et que nous arpenterons ensembles les chemins du pays d’OC Bises fraternelles d’un chemineur à une lumineuse chemineuse…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :