Lola sur le chemin des étoiles …

 

Elles se tenaient tendrement par l’épaule, c’était ….il y a huit ans, déjà !

 

Elle, la jolie dame âgée, c’est Janine, encore surnommée « la Piaf du chemin » …

Celle qui aime autant qu’elle bougonne, spécimen incontournable sur St Jean Pied de Port !

Et la jeune princesse d’onze ans, à ses côtés, c’est Lola qui marchait depuis Condom et s’en allait jusqu’à Burgos avec ses parents, six cent kilomètres d’un authentique bonheur inoubliable …!

 

168-

 

 

 

Aujourd’hui, huit années plus tard , elles se tiennent toujours aussi tendrement par l’épaule…

C’était avant-hier !

Janine, à 83 ans, est toujours fidèle au poste …

 

P1140443 (Copier)

 

 

Et c’est là que nous avons laissé notre fille, sur ce chemin qui a bercé son enfance, et qu’elle va reprendre seule, cette fois !

 

Hier, nous l’imaginions, arpentant les paysages apocalyptiques de cette première étape légendaire menant vers l’Espagne, à Roncesvalles, réputée la plus difficile du chemin avec O Cebreiro, et la plus crainte des pèlerins…

Nous la présagions,  notre pèlerine, riant avec le vent, la terre sous ses pieds se souvenant de son aisance de chèvre …Mais qu’en fut-il vraiment ?

Nous n’avons reçu aucune nouvelle à ce jour !

Nous respecterons toutefois à la lettre ses choix, ses tracés et ses opportunités …Les mots « confiance et patience » nous ayant été si souvent murmurés des lèvres du chemin !

 

De cette étape, aussi fascinante qu’éprouvante, nous n’étions pas revenus indemnes !

Le soir venu, après avoir assisté à l’interminable messe donnée en espagnol par les chanoines, nos jambes ne tenaient plus sur le sol …

En nous dirigeant vers l’unique restaurant qui servait les pèlerins à l’époque, nous avions froid !

Cette sensation de fatigue intense  avait dû sournoisement imbiber nos visages ….

En nous voyant arriver, le serveur nous mena tous trois par l’épaule, nous fit asseoir avec ces mots, gravés dans la chair de nos souvenirs « Ne bougez plus, je m’occupe de tout » !

Il dénicha, d’on ne sait où, trois vieux parkas qu’il nous aida à enfiler ; nous ressemblions à trois pauvres mendiants égarés, enveloppés dans leurs frusques trois fois trop grandes …

Toujours l’émotion me submergera en contemplant cette image,

et toujours je louerai ce serveur magnifique…

« Toi qui nous as réchauffé le corps et le coeur, que l’amour et la paix t’inondent à chaque instant ! »

et encore humblement MERCI.

 

193-

 

 

 

 Elle en aura vu des levers de soleil, cheminant souvent à la lueur de la lune, des brumes divines, d’étranges déserts brûlants, et des humains de tous bords, de tous âges et de tous pays, sur ce vrai chemin de vie qui vide, lave, et ouvre l’âme telle une fleur, forgeant son regard pour l’éternité …

 

IMGP1042 (Copier)

En 2009, à quelques pas de Fisterra … 

 

 

 Et nous savons que toutes ces choses vibreront à jamais en toi …

Tu les emportes aujourd’hui,

entre ta faim d’enfant et cette soif de l’étranger,

apaisée d’ombre et ivre d’étoiles …

 

P1140442 (Copier)

 

Buen camino Lola !

 

 

J’ai choisi ce morceau « The Royal Albert Hall Concert » de Ludovico Einaudi car …

comme ce chemin

et ce qu’entreprend Lola aujourd’hui

il commence par un silence

puis imprègne nos entrailles

peu à peu  

 

  

Toutes celles et ceux qui ne seront pas encore allés s’asseoir sur » le banc d’éole »,

quelques pas plus bas,

venez m’y rejoindre,

je vous en prie,

de trop beaux miracles vous attendent …

 

  

(Ce billet a été écrit avant minuit mais publié bien après,

les jours qui y sont évoqués seront donc à ajuster …)

 

 

37 réflexions sur « Lola sur le chemin des étoiles … »

  1. Bonjour Sabine, j’ai la chair de poule en te lisant, c’est tellement beau, tes mots sont forts, très forts ils m’interpellent, me questionnent, me remettent en cause. Sois bénie pour ce que tu es, une femme-fée fragile et forte à la fois? Je te souhaite une très bonne journée Mille mercis, non, ne sois pas modeste ce n’est pas de trop, je suis si heureuse de te lire Bisous MTH

    J’aime

  2. Buen Camino Lola, qui a repris tes chemins et commence celui-ci seule,
    mais aussi Toi Sabine qui suivra par le cœur le chemin de ta Fille,
    C’est aussi le CHEMIN, interminablement nous le refaisons jour après jour
    dans notre tête.

    Ultreïa

    J’aime

  3. Merveilleux ! Je me souviens de Lola toute jeune cheminant à vos côtés… Et tu nous offres à nouveau ces souvenirs si uniques, si brûlants, que seuls peuvent connaître ceux qui ont vraiment été des pèlerins! Merci Sabine, et mille bisous à Lola.

    J’aime

    1. Tu ne peux savoir, vicente, ce que ta réponse me comble de bonheur et quand je vais l’annoncer à lola….Alors là !!!

      Elle se régale sur le chemin, nous avons eu de ses nouvelles hier !

      Hasta Luego et ENORME bisou à toi et Guillermo !

      J’aime

  4. Lola a en elle la graine de pèlerins semés par ses deux parents. Que d’émotions intenses à te lire à revoir des visages.

    Lola va faire son propre chemin, à son allure, à sa manière, elle va faire des rencontres toutes lui apporteront une richesse au coeur. Après elle saura nous les donner, nous les offrir nous les partager.

    Je sais que tu vas la suivre par la pensée, au plus proche d’elle, mais elle veut comme tous nos jeunes vivre sa propre expérience, même si pour toi car tu es une mère ce sera parfois difficile à vivre. On aime tellement savoir ce que font nos enfants….Et nous sommes mère avant tout.

    Bon Camino Lola, à bientôt le plaisir de se voir. Gros bisous à vous trois.

    EvaJoe

    J’aime

    1. Oh oui, à bientôt, entre nos murs frais, vive-aimant votre arrivée !

      Notre pèlerine nous a donné de ses nouvelles hier, dimanche, et tout va pour le mieux ….Il ne pouvait en être autrement !

      Je regarde, chaque jour, mon diaporama commenté de « Condom Burgos » afin de revivre ce passé enchanteur, perpétué dans un autre enchantement à présent ……….Je la suis ainsi, d’étape à étape !

      Je t’embrasse, ma « voyageuse immobile au coeur de pèlerine » : ta pèlerine.

      J’aime

  5. Bonjour Sabine
    Quelle est belle ta Lola et elle est sur le chemin de ses parents-guides, c’est beau!!!
    Bisous
    ps: je profite de mes irlandais pendant 4 semaines mais que le temps passe vite en leur présence!

    J’aime

    1. Bonjour Pâquerette !

      Nous nous sommes fait deux amies irlandaises sur le chemin, elles sont de Dublin et comptent bien nous voir dans ce pays légendaire et tant rêvé de « Patrick » ……….
      Le temps passait également très vite en leur compagnie !

      Profite bien de toutes ces présences, je t’embrasse : sabine

      J’aime

  6. Bonjour Sabine,
    Qu’elle était jolie ta Lola à 11 ans ! quelle belle jeune fille elle est devenue ! Je lui souhaite une belle marche enrichissante sur le chemin des étoiles avec à ses côtés la présence invisible d’une merveilleuse Maman qui lui a donné l’envie de découvrir les beautés et les belles rencontres de ce chemin millénaire.
    Je comprends ton inquiétude de Maman sans nouvelles de ta fille, mais le chemin de Compostelle t’a enseigné la confiance et la patience ! Toutes mes pensées s’envolent vers toi et vers ta fille en ce bel été.
    Je t’embrasse
    Blanche

    J’aime

  7. Je regrette d’avoir oublié le Papa, mais je suis sûre qu’il est merveilleux !
    Le prénom de Jeanne est très beau, mais il ne m’a pas été donné de le porter !
    Bisous
    Blanche

    J’aime

    1. Oh, Blanche, pardon ….Il m’arrive souvent de mélanger les prénoms !

      J’aime la résonance de ton prénom, je la trouve magnifique ……..
      « Blanche » c’est si doux, si romantique !!!

      J’aime la résonance de « Jeanne » aussi , un peu dans la même veine !

      Je t’embrasse de toute mon âme-hissée : sabine

      J’aime

  8. Bonjour Sabine,

    Merci pour ta visite et ton gentil mot sur mes « voyages immobiles ».

    j’admire tous ces marcheurs sur les routes menant à Compostelle. Quelle volonté.
    Bonne route à Lola qui suit les pas aventureux de ses parents. Elle en reviendra grandie des étoiles plein les yeux

    Bisous chère Sabine
    😉

    J’aime

  9. C’est magnifique cette histoire de la mamie avec sa petite fille et ta façon de conter leur voyage intemporel !
    Bises Sabine, je ne t’oublie pas même si j’ai quitté mon blog.

    J’aime

    1. Bonjour Danae !

      Non, ce n’est pas sa petite-fille ….
      Lola est notre fille et Janine, cette mamie, est une dame qui nous a accueillis huit années auparavant, au gîte communal de St Jean Pied de Port.
      Nous l’avons donc retrouvée, huit années plus tard, en accompagnant Lola à St Jean Pied de Port, d’où elle est partie à pied, seule, jusqu’à Burgos.

      Aux dernières nouvelles, Lola arrive à Burgos aujourd’hui …Elle a drôlement galopé !

      L’essentiel, Danae, est que tu en aies retenu une belle histoire !

      Châle-heureuse-aimant : sabine

      J’aime

  10. Je comprends ton inquiétude et en même temps ton bonheur de maman de voir ta fille prendre le même chemin que toi, un chemin qui te tient plus qu’à coeur et que tu peux revivre en l’imaginant dans tel ou tel endroit. Gros bisous Sabine, non nous ne nous sommes pas perdues, je reste et je te suis. Mes articles sur mon blog sont toujours accessibles, il n’y a que les coms qui ne le sont plus.

    J’aime

  11. Un texte attachant et poignant Sabine qui nous fait voyager auprès de Lola et de Janine. Une rencontre chaleureuse et inoubliable qui apporte tant. Une pèlerine au grand coeur avec un beau chemin devant elle. Bisous et doux week-end Sabine.

    J’aime

  12. J’ai cheminé sur chaque note de Ludovico Einaudi, pas à pas sur les traverses de la vie avec Janine et Lola, ta si belle petite…puis me suis envolée musicalement vers cette aventure pèlerine avec elles, avec vous… »sur ce vrai chemin de la vie qui vide qui lave qui ouvre l’âme »…
    Tes mots sont magnifiques ma chère Sabine et procurent tant de bonheur….
    Merci aussi pour ta parole chez moi dans mes allées….
    J’espère que tu reçois toujours de bonnes nouvelles de ta fille… mères-veilleuses que nous sommes !!!
    Bon après-midi à toi.
    Je t’embrasse.
    Den

    J’aime

  13. Je suis heureuse pour vous tous de ces retrouvailles même si Lola regrette la fin de ce chemin qui lui aura apporté tant de bienfaits et de beaux souvenirs ainsi que des rencontres fabuleuses, elle en fera d’autres certainement !
    Je t’embrasse fort Sabine

    J’aime

  14. Je suis en « pause » sur mon blog mais je viens te lire, chère Sabine,et je sens en moi l’envol de Lola tel que tu nous le dis, en maman, en femme, en poète. Vous aurez sûrement des nouvelles de Lola à présent, il s’est passé quelques jours. Je reviendrai continuer l’aventure; l’aventure, ^pour moi, c’est te lire.

    Je t’embrasse fort,
    Lorraine

    J’aime

  15. Chère Sabine, bonsoir.
    … Je suis sous le coup de l’émotion à l’état pur en te lisant….. Ces photos sont tellement belles…. c’est magnifique. Je suis allée visiter ton site ce matin et je voulais te répondre dans la foulée…. Je n’ai pas pu trouver les mots….. Ces fameux mots qui soignent les maux comme tu l’avais dit dans le train sur le retour du Chemin…. Maintenant je comprends. Quel merveilleux cadeau pour Lola que celui que vous lui avez donné. Elle a pu voler de ses propres ailes sur ce Chemin… Un petit papillon du Bonheur … Quelle belle aventure !
    Au plaisir de te lire Sabine, je vous embrasse très fort chaleureux pélerins ♥ Encore un mot : Merci

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :